in

Iran : Le torchon brûle entre Trump et Rohani

Après quatre jours de protestation contre le pouvoir et la politique économique en Iran, Hassan Rohani a pris la parole. La Président iranien a notamment répondu à Donald Trump. Le Président Américain ayant parlé de régime oppresseur. Ajoutant que le peuple iranien souhaite du changement. Déclarations peu appréciées du côté de Téhéran.
« Cet homme, aux Etats-Unis, qui, aujourd’hui veut sympathiser avec notre peuple a oublié qu’il y a quelques mois, il a parlé de la nation iranienne comme d’une nation terroriste ! », a déclaré Hassan Rohani. Réponse de Trump : L’Iran est l’État numéro de la terreur commanditée, avec de nombreuses violations des droits de l’Homme. Il reproche également au pouvoir d’avoir bloqué internet pour que les manifestants pacifiques ne puissent pas communiquer.

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’histoire recommence , il y a plus de 120 ans , les Iraniens avaient mare des soldats russes et voulaient une constitution, le général russe disait à ces soldats, la constitution est votre ennemi, si elle passe, vos femmes et vos enfants mourront de faim.

    Actuellement , on a intervertit les rôles, le mauvais rôle pour Amérique et le bon pour la Russie.

    Une chose est certaine , les trois pays ont un seul ennemi , Allah et son prophète , et personne au monde ne peut affirmer le contraire.

  2. En vérité le torchon brûle entre Rohani et les ultra-conservateurs qui se sont grassement enrichis après plus de 30 ans de dictature et de corruption chiites. Quant au peuple qui commence à ouvrir les yeux sur les visées expansionistes (Irak Syrie, Liban, Yemen) de son gouvernement, il en a plus que marre de de voir l’argent des contribuables gonfler les caisses des différents groupes para-militaires pendants que le peuple iranien se serre la ceinture et sombre dans un chômage endémique (40% pour les moins de 30 ans).

    Trump, de son côté, n’est que la marrionette parfaitement stupide de Nétanyanu. Comme un roquet bien dressé, il fait là où on lui dit de faire sur la scène internationale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Malaisie, destination préférée des musulmans

L’annulation des ablutions