in

Ibrahim Abou Thurya, jeune handicapé palestinien abattu par l’armée israélienne

Ibrahim Abou Thurya (Soraya) était âgé de 29 ans. C’est à la suite d’un bombardement israélien, lors du grand massacre de la fin 2008-début 2009 (opération baptisée « Plomb durci » par ses bourreaux) qu’il avait dû être amputé des deux membres inférieurs.

En dépit de son lourd handicap, et de la terrible situation économique à Gaza, Ibrahim tenait absolument à travailler pour contribuer aux dépenses de sa famille, nous a raconté samedi, lors de notre rassemblement parisien, notre ami Ziad Medoukh, qui intervenait en direct depuis Gaza par téléphone.

Il faisait ainsi de menus travaux, gagnant quelques sous à laver les voitures des autres. Mais vendredi, alors que des milliers de jeunes avaient décidé de manifester dans la « zone tampon » -cette bande de territoire appartenant à Gaza, mais dont Israël interdit l’accès, sous peine de tirs à vue- Ibrahim Abou Thurya a décidé d’en être, lui aussi.

Il a été l’un des deux martyrs gazaouis, tandis qu’une centaine d’autres Palestiniens étaient blessés, dont un nombre important par les tirs de soldats qui eux-mêmes ne risquaient rien, étant en position à l’abri des murailles et autres barrières électrifiées qui enferment tout un peu dans la minuscule enclave.

EuroPalestine

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. un martyr de la revolution palestinienne
    un autre symbole de la lutte contre l occupation sioniste
    les USA ne peuvent pas etre un partenaire de paix jamais le loup ne deviens moutons
    et ceux qui sont nés de raclures ne peuvent pretender a la pureté

  2. Des yarahmou et des appel à Dieu pour les venger ! C’est tout ce qu’oumma publie en censurant les autres confortant la LACHETE des arabes !! MORT AU SIONISME !!!

  3. Allah irahmou. Qu’Allah lui accorde Jannat al Firdaous à lui ainsi que tous ceux qui ont lutté et qui lutte encore pour la noble cause palestinienne. Qu’Allah les venge. Qu’Allah prenne soin de toutes les Palestinien(n)es.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand l’Algérie était une grande puissance agricole exportatrice

Jérusalem, ville sacrée dans la tradition islamique (1/2)