in

Deux Saoudiennes enflamment les réseaux sociaux pour avoir été prises en flagrant délit de conduite…

C’est un sacré virage, à 180 degrés, qu’a amorcé le très rigoriste royaume saoudien en autorisant récemment les femmes à passer derrière le volant !

Mais entre le moment où la levée de cet interdit archaïque a été promulguée par décret royal et l’entrée en vigueur d’une autorisation de conduire fébrilement attendue, il s’écoulera encore plusieurs mois, jusqu’en juin 2018, pendant lesquels les Saoudiennes devront ronger leur frein, sous peine, comme deux d’entre elles un peu trop pressées, d’être vilipendées, traînées devant les tribunaux et mises à l’amende.

Dans leur hâte, bien compréhensible, de célébrer une victoire acquise de haute lutte, deux jeunes femmes saoudiennes, dont les images prises sur le vif ont affolé les réseaux sociaux, se sont engouffrées précipitamment dans leur véhicule pour démarrer sur les chapeaux roues. Sans doute croyaient-elles passer au feu vert, alors qu’elles ont grillé un feu qui est encore rouge pour un certain laps de temps…

Tandis que la première, prise en flagrant délit de conduite devant l’hôtel Ritz Carlton à Riyad, à la fin du mois de septembre, devra comparaître prochainement devant le tribunal local qui risque fort de vouloir faire un exemple, la deuxième, qui a été harcelée par un homme manifestement furieux de la voir stationner à bord de sa propre voiture, a été filmée contre son gré, aux cris de « Regardez, voyez ce qu’elle ose faire ! ».

Si la plupart des internautes saoudiens ont la dent dure contre ces deux automobilistes ayant brûlé les étapes, leur reprochant d’avoir pris un gros sens interdit, certains prennent toutefois fait et cause pour elles, appelant à la clémence de la justice dans les deux cas, mais aussi à l’intransigeance envers les harceleurs agressifs de tous poils.

L’arrivée au volant de sa voiture de la première conductrice saoudienne filmée à son insu

 

Les images de la Saoudienne harcelée par un homme furibond, qui l’a filmée contre son gré

Deux réactions d’internautes saoudiens symptomatiques du climat ambiant

“Elle ne peut pas attendre encore quelques mois? Elle mérite ça”.

 

“Ils devraient lui interdire de conduire pendant 5 ans.”

 

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bah, il y a tellement de retard dans ce pays.

    Ce pays cristalise les problèmes du monde arabo-musulman jusqu’à la caricature. Si le pétrole venait à disparaître, que se passerait-il ?

    • La faute à qui ? L’arabie saoudite est soutenue par les états-unis et israel qui assure sa protection et ont détruit même l’irak qui était le contre poids naturel à l’iran alors crachez un peu sur vos amis ça nous changera !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mahmoud Ebrahim Salameh, le plus vieux calligraphe coranique du monde, n’est plus

Le mouvement national palestinien dans l’impasse