in

Arrestation d’un collaborateur de l’Autorité palestinienne qui espionnait pour le compte d’Israël

Un collaborateur de Saeb Erekat, numéro 2 de l'Autorité palestinienne et ex-responsable de la cellule de négociation de l'Organisation de Libération de la Palestine, a été arrêté début janvier pour espionnage au profit d'Israël, rapportent les médias palestiniens. Cette taupe présumée d’Israël travaille depuis 20 ans au secrétariat général de l’OLP, précise le Huffpost.

"Le suspect a reconnu les accusations, l'enquête se poursuit pour connaitre toute la vérité et évaluer ses impacts", a déclaré un responsable sécuritaire à Maanews. (…) Des sources palestiniennes évitent, au contraire, de minimiser l’importance de l’affaire. Selon le journal électronique Raialyoum, le suspect a reconnu avoir transmis des "documents importants" à Israël, ainsi que des "PV de réunions palestiniennes sur l'attitude à l'égard d'Israël, ainsi que les points de vue de la direction palestinienne sur les dossiers de la négociation".

A plusieurs reprises, souligne le journal, le premier cercle dirigeant palestinien est entré dans une "vive colère" après que des américains aient mis en garde contre des positions que l'autorité était sur le point de prendre. En clair, ils étaient déjà informés et prenaient les devants pour en dissuader les dirigeants palestiniens. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’humoriste J. Ferrari dit quelques vérités à Manuel Valls

Christophe Oberlin :”La mortalité infantile augmente à Gaza”