in

Alger : les jeunes de la Casbah sniffent des cafards

Un article du très sérieux quotidien algérien Le Soir rapporte “que les jeunes désœuvrés sans ressources peuvent se procurer des produits hallucinants spécifiques ! Le génie des drogues les a conduits à opter pour une nouvelle invention. Il ne s’agit, bien évidemment, pas d’une substance tirée de plantes, comme la plupart des drogues les plus répandues sur le marché. A La Casbah (Alger), ce sont plutôt les cafards qui sont transformés en drogue ! Les cafards sont hallucinogènes. Des jeunes procèdent à la cuisson de ces insectes, les transforment en poudre et les sniffent. Voilà la dernière découverte des consommateurs de drogue.”

Désormais pour surveiller ces jeunes qui se shootent aux cafards, la police algérienne devra embaucher non pas des indicateurs, mais des cafteurs. Il est également à craindre que la fondation Brigitte Bardot qui se bat pour la défense des droits des animaux, émette une protestation officielle auprès de l’ONU contre ces jeunes mahométans qui se défoncent aux insectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nadine Morano totalement ridiculisée par le journaliste Jean-Jacques Bourdin

A muslim has a dream