Des élus PS et UMP ont défilé en solidarité avec Israël

Alors que les élus PS et UMP étaient absents à la grande manifestation de solidarité avec le peuple palest

lundi 12 janvier 2009

Alors que les élus PS et UMP étaient absents à la grande manifestation de solidarité avec le peuple palestinien samedi 10 janvier à Paris qui a réuni 100 000 personnes, ils étaient en revanche présents au rassemblement de solidarité avec Israël à l’appel du CRIF de Marseille . Lire ci-dessous le compte-rendu de ce rassemblement publié sur le site du CRIF.

De nombreux élus politiques à la manifestation du CRIF à Marseille

Dimanche 11 janvier 2009, devant la Préfecture des Bouches du Rhône, à l’appel du CRIF Marseille – Provence, près de 20 000 personnes selon les organisateurs, 4 000 selon la police, ont défilé en solidarité avec Israël et contre l’antisémitisme.

Le cortège était mené par le CRIF et son président Isidore Aragones, le Consistoire Israélite, le Fonds social juif unifié et toute la communauté juive. Tous les élus représentants les partis en char­ge de la gouvernance de Marseille et de sa région étaient présents. Roland Blum, premier ad­joint au maire (UMP), représentait Jean-Claude Gaudin. Jeanine Ecochard, vice-présidente PS du conseil général, représentait Jean-Noël Gué­rini (PS). Le président de la Région, Michel Vauzelle (PS), avait lui dépêché sa vice-présidente Sylvie Andrieux. Le Nouveau Centre avait également des représentants com­me Robert Assante. Plusieurs autres élus UMP (Sabine Bernasconi, Daniel Sperling) et PS (Garo Hovsepian, Ga­briel Malauzat, Antoine Rouzaud) ont également applaudi aux slogans du CRIF (« Israël a le droit de se défendre », « Ha­mas terroris­te », etc.).

Ont pris la parole sur un podium devant le Consulat d’Israël, Roland Blum, Sylvie Andrieux, Jeanine Ecochard et Antoine Rouzaud. Isidore Aragones, interrogé par la newsletter du CRIF, exprime son immense satisfaction d’avoir pu réunir autour de la manifestation les élus des quatre institutions régionales (la mairie, le département, la région, la communauté urbaine). Les élus qui ont pris la parole ont marqué leur soutien à Israël et ont justifié son action face au Hamas, organisation terroriste. » Gabriel Malauzat, Président de l’Association France-Israël des Bouches du Rhône a fait un discours très chaleureux et le Grand Rabbin Rav Ohana a lu un message de « Marseille Espérance » association qui regroupe toutes les confessions présentes à Marseille où il était question de foi, d’espoir et de paix.

Cette manifestation était empreinte de calme et de retenue. Aucun cri de haine ou de violence n’est venu perturber cet élan de solidarité et c’est avec une ferveur sans pareille que la foule a entamé la « La Marseillaise. »

www.crif.org

Publicité

commentaires