Miss Bahreïn voudrait épouser Ronaldo, s'il se convertit à l'islam

Chaylaa Sabt, miss Bahreïn 2010, devenue actrice, a le cœur qui bat la chamade et joue la carte de la pipolisation pour le faire savoir, sans s'embarrasser de certaines considérations élémentaires (...)

Miss Bahreïn voudrait épouser Ronaldo, s'il se convertit à l'islam

L’anecdote relève du courrier du cœur et paraîtrait bien légère et insipide, si elle n’avait pour principale protagoniste une ancienne reine de beauté du Bahreïn très présomptueuse, et sa déclaration d’amour publique à Cristiano Ronaldo, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle bouscule les us et coutumes du monde arabe…

Chaylaa Sabt, miss Bahreïn 2010, devenue actrice, a le cœur qui bat la chamade et joue la carte de la pipolisation pour le faire savoir, sans s'embarrasser de  certaines considérations élémentaires, telles que l’avis du principal intéressé, la star portugaise du ballon rond, ou encore la discrétion de rigueur compte tenu des valeurs musulmanes, mais aussi de l’immense notoriété de celui qui la fait chavirer.

Loin s'en faut ! L’actrice Bahreïnie prend son destin en main, à la manière de la téléréalité, croyant peut-être incarner le renouveau du féminisme musulman qui ne doute de rien dans un Etat répressif, et c’est à la presse saoudienne Al Yaoum  qu’elle a réservé la primeur de sa flamme : "Je n'ai aucune objection à ce que je sois la deuxième épouse de Ronaldo, s'il est marié à une autre. Ce fait ne peut être un obstacle pour son mariage avec moi et je serai fière d'être la deuxième épouse d'un joueur comme lui". 

La Belle est amoureuse de son prince charmant, dont elle ignore les sentiments, mais pose en plus ses conditions : Cristiano Ronaldo doit se convertir à l’islam pour lui plaire. Ce dernier, qui vit une idylle avec la top model russe Irina Shayk, répondra-t-il à ses avances et sur quel ton : flatté, amusé, ou irrité ?   

commentaires