in

Vers l’interdiction de l’abattage de volailles Halal?

Communiqué des Mosquées de Paris, de Lyon et d’Évry

Les responsables de la Grande Mosquée de Paris, de la Grande Mosquée de Lyon et de la Grande Mosquée d’Évry, titulaires de l’agrément interministériel les habilitant à délivrer les autorisations de pratique du sacrifice rituel, et assurant la certification halal des viandes et produits destinés à la consommation de la communauté musulmane, se sont réunis le lundi 15 mars 2021 à la Grande Mosquée de Paris pour examiner les voies et moyens de sensibilisation des pouvoirs publics sur la situation dramatique que risquent de vivre les musulmans de France suite à la parution de l’instruction technique DGAL/SDSSA/2020-722 du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation datée du 23/11/2020.

Cette instruction ayant pour objet les « Contrôles officiels relatifs à la protection animale en établissement d’abattage de volailles au moment de leur mise à mort », impose désormais des conditions d’abattage ne permettant pas de répondre aux principes dogmatiques et fondamentaux de l’abattage rituel Halal.

C’est aussi un mauvais message que l’on envoie à la communauté musulmane en cette veille de Ramadhan. Dans ce cadre, à compter du mois de juillet 2021, l’abattage rituel Halal de volaille en France ne sera plus autorisé.

Publicité
Publicité
Publicité

Les responsables des Grandes Mosquées ont déjà fait part de leurs préoccupations auprès du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Agriculture, sans pour autant parvenir à un résultat satisfaisant, permettant d’assurer le respect des principes de l’abattage rituel Halal tel qu’il était pratiqué jusqu’à présent.

Considérant que ces dispositions sont une grave entrave au libre exercice du culte, ils entendent mener toutes les actions légales pour rétablir ce droit fondamental. Les responsables soussignés se sont rapprochés des autres responsables religieux, notamment du culte Israélite de France, afin d’échanger avec eux sur cette grave problématique.

Si cette disposition était mise en œuvre, les conditions requises pour permettre aux musulmans de consommer des viandes conformes à leur rite, en vertu du principe fondamental de la liberté du culte, ne seraient plus garanties.

Publicité
Publicité
Publicité

En conséquence, les responsables des Grandes Mosquées demandent au ministre de l’Agriculture de les recevoir en urgence pour les entendre sur cette question.

 

SIGNATAIRES

Grande Mosquée de Paris, M. Chems-eddine HAFIZ, Recteur

Grande Mosquée de Lyon, M. Kamel KABTANE, Recteur

Grande Mosquée d’Evry, M. Khalil MEROUN, Recteur

Publicité
Publicité
Publicité

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les seuls qui seront lésés dans cette interdiction, seront les producteurs de volailles français… tout comme les agriculteurs français seront lésés dans le cas où on nous interdirait de célébrer l’Aïd El Adha.
    Les musulmans ne vont pas mourir parce qu’ils ne mangeront plus de poulet !
    Comme chacun sait, nous avons de la chance de ne pas être les seuls à pratiquer l’abattage rituel…tout comme la circoncision. Donc, pas d’inquiétude à avoir pour le moment du moins.

  2. De toute façon ce seront les agriculteurs français qui seront pénalisés car maintenant les musulmans achèterons à l’étranger si ce n’est pas déjà le cas donc ce sera la France qui sera pénalisé par ce genre de de menaces et que inchallah tout s’arrange avec l’aide de dieu

  3. Je suis d’accord avec Boumédienne31, du moment que les seuls Musulmans ne sont pas en cause, il y a des chances que ce soit une fausse alerte, mais,… Demandez donc à Mr Moussaoui et à Ghaleb Bencheikh de faire quelque chose, montrer qu’ils ont la moindre influence, ou montrer leur inutilité à charge des Musulmans.

    Je m’inquiète pas trop non plus s’agissant de la circoncision, depuis longtemps elle eut été défendue en France si les Musulmans seuls la pratiquaient. Bon enfin maintenant, peut-être que le CFCM et autres pourraient torcher une charte qui valide la défense de la viande sacrifiée et la circoncision, eux qui ont l’esprit tellement, tellement, tellement large, lol.

    En plus des considérations purement religieuses s’agissant de l’abattage, il y a un problème d’industrie volaillère, je ne crois pas mais je peux me tromper, qu’on s’amuserait par les temps qui courent à transformer ces abattoirs et à les faire dysfonctionner. Quoique la haine de l’Islam et des Musulmans peut porter à bien des choses irrationelles.

    Croissant de lune.

  4. Vous verrez il n’en sera rien.
    Le debat sur le hallal ne touche pas seulement la communauté musulmane .Les patrons de diverses marque vont monter au créneau et l’affaire ne sera plus une affaire grave mais un simple malentendu.

  5. Le harcèlement continue ce n’est plus de l’islamophobie c’est devenu une détestation une haine de tout ce qui de loin ou de près touche aux pratiques islamiques. Les Croisades d’un nouveau genre.
    A quand une prise de conscience pacifique mais combative de tous les citoyens français musulmans et de tous les humanistes a l’image de Rosa Park Gandi Luther King et Rachel corrigé.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Hommage à Rachel Corrie, la militante de la paix assassinée à Gaza en 2003

Poutine à Biden : le président russe réplique et se moque de son homologue