in

Tunisie : la grosse gaffe de la chaîne nationale de télévision

Fidèle à la tradition, El Wataniya, la première chaîne de télévision publique tunisienne, a diffusé de vieux enregistrements à l’occasion des festivités de l’Aïd, dont l’un est apparu amèrement anachronique…

Exhumée des archives télévisuelles, l’image du chanteur Faouzi Ben Gamra invoquant Dieu pour qu’Il ” protège la Tunisie de tous les dangers et qu’il protège notre président Ben Ali “, a été la grosse gaffe du samedi soir à une heure de grande écoute.Raillée par les réseaux sociaux, la chaîne dont la vigilance a été prise en défaut, a promptement réagi en s’excusant platement, et en assurant que le responsable du visionnage des programmes musicaux passera en conseil de discipline.

Une pluie de nominations a succédé à ce « samedi noir », qui a dû faire tomber quelques têtes… Dès le lendemain, le jour même de l’Aïd el-Kebir, la présidence de l’Etablissement de la Télévision Tunisienne (ETT) s’est empressée d’annoncer le renouvellement de ses troupes : Adnene Khedher est le nouveau directeur des programmes de la chaîne nationale ” Wataniya 1 “, Mohamed Smida, devient le chef du service de la programmation, Wafa Daoud, le chef du service de visionnage et de contrôle des programmes, enfin Sadok Bouabène a en charge la direction des programmes de la ” Wataniya 2 “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Tunisie donne tort à BHL, le philosophe de la « guerre humanitaire »

Egypte : les Frères Musulmans aux portes du pouvoir