Menu
in ,

Suède : une mosquée entièrement détruite par un incendie criminel

Le constat fait froid dans le dos : dans un royaume de Suède impuissant à le circonscrire, le brasier incandescent de la haine anti-musulmans n’en finit pas d’être ravivé à dessein. 

Après avoir été, tout au long d’une année 2023 incendiaire, le théâtre d’autodafés du Coran odieux, qui ont soulevé une houle d’indignation dans le monde musulman, le plus grand pays de la Scandinavie voit de nouveau des flammes ravageuses se propager au sud-est de son territoire : celles qui ont réduit en cendres, lundi 25 septembre, la Grande mosquée d’Eskilstuna. Fort heureusement, sans faire de victimes.

Pour Anas Deneche, le porte-parole fortement ébranlé du lieu de culte, et la police suédoise, le caractère criminel de l’incendie qui a été déclenché en plein jour, sur le coup de midi, ne fait pas l’ombre d’un doute.

Une enquête pour « incendie criminel » a d’ailleurs été immédiatement diligentée. « L’enquête sur l’incendie se poursuit. La police interrogera les témoins et vérifiera s’il y a des caméras de surveillance dans la zone », ont indiqué les forces de l’ordre sur leur site.

Publicité

« La mosquée est totalement détruite, rien ne peut être réparé », a confié avec effroi Anas Deneche, qui décrit une année terrifiante, émaillée de plusieurs actes de violences contre sa mosquée, mais pire encore, visant sa famille. Il a ajouté, submergé par l’émotion : « Il y avait énormément d’enfants, de femmes et d’hommes qui se sont précipités vers la mosquée, en larmes, je n’ai jamais vu autant de personnes pleurer comme ça ».

Laissez un commentaire

Quitter la version mobile