in

Réseaux sociaux israéliens : un message raciste contre les Palestiniens toutes les 66 secondes

L’index du Racisme et de l’incitation à la haine bat tous les records de hausse en Israël pour l’année 2018, pendant laquelle 474 250 messages haineux et incitant à la violence envers les Palestiniens ont été postés.

“Le vote de la loi de juillet 2018 sur l’Etat-Nation qui spécifie que des droits sont réservés aux seuls Juifs, a donné un sérieux coup de pouce au racisme et à l’incitation à la haine contre les Palestiniens, notamment via Facebook”, souligne le centre 7amleh de référence.

Les politiciens palestiniens et les citoyens palestiniens de l’Etat d’Israël sont les principales cibles de ces attaques.

Publicité

De toutes les 71 secondes en 2017, ces posts racistes, insultants, et appelant à la violence contre les Arabes, sont passés à une moyenne de toutes les 66 secondes en 2018, soit un total de 474 250 messages haineux pour l’année qui vient de s’écouler.

Si cette hausse se retrouve dans les médias traditionnels israéliens, c’est Facebook qui se distingue avec plus de 65 % de ces posts émanant notamment de groupes de droite. Et Twitter n’est pas en reste avec 16 % de tels messages (contre 7% l’année précédente).

Traduction de quelques exemples de ces messages, que le gouvernement israélien se garde bien de sanctionner, voire de faire supprimer (alors qu’il emprisonne les Palestiniens pour des messages incitant à la résistance à l’occupation, ou des vidéos montrant le comportement des soldats et des colons) :

- Il faut les massacrer
- Il faut exterminer ou déporter l’ennemi
- Les traîtres doivent terminer au bout d’une corde
- Sales arabes qui, si Dieu veut finiront tous morts
- Pourvu que ton village brûle
- Il faut tous les brûler avec une torche
- Qu’attend le premier ministre pour les déporter tous à Gaza ?

Publicité

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : 7amleh

Publicité
Publicité

Etats-Unis : une manifestation contre l’islamophobie réunira musulmans et chrétiens devant la Mosquée mère d’Amérique

Coup d’Etat