in

Pâle prestation de Najat Belkacem (PS) devant BHL

Dimanche dans le journal de 13 heures, France 2 a décidé de convier Bernard- Henri Lévy et la socialiste Najet Belkacem (proche de Ségolène Royal) dans une énième conversation entre amis sur les « évènements » de Gaza.

BHL qui s’arrange toujours pour éviter de débattre sérieusement avec des interlocuteurs pugnaces ou d’authentiques spécialistes du Proche-Orient susceptibles de démonter sa traditionnelle propagande pro-israélienne, s’est certainement empressé de venir pérorer avec une néophyte de la trempe de Najat Belkacem, plus encline habituellment à s’exprimer sur des problèmes de cantines scolaires à la municipalité de Lyon dont elle adjointe au maire, que sur le conflit israélo-arabe.

Se parant d’emblée des vertus de l’intellectuel humaniste et universel, grand défenseur des musulmans bosniaques et tchétchènes, l’écrivassier BHL a pu dérouler sans aucune opposition sa rhétorique mensongère, en rendant hommage à la magnifique démocratie israélienne, éprise de paix et respectueuse des droits des palestiniens.

Totalement asphyxiée par les boniments de l’histrion à la chemise blanche, Najat Belkacem s’est contentée d’ ânonner le briefing concocté certainement par ses mentors du PS, en veillant à souligner timidement « la réaction disproportionnée » d’Israël, et en ciblant prioritairement et à plusieurs reprises la responsabilité du Hamas. Bref, des débats faussement contradictoires, comme savent si bien les organiser les médias peu soucieux de la pluralité d’opinions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza : Une centaine de corps retrouvés dans les décombres

De « J’accuse » à « Gaza, une riposte excessive ? », de Zola à Glucksmann : le crépuscule des Lumières.