in

#NotInMyName : Le CCIF se désolidarise du mouvement de culpabilisation imposé aux musulmans

Ces derniers jours un nouveau hashtag fait le buzz :”#NotInMyName”. Un hashtag dont le but serait de se “désolidariser” des crimes commis par le groupe Daesh et ses alliés.

Il serait temps d’arrêter de culpabiliser les musulmans pour des actes dont ils ne sont PAS responsables. D’autant plus que l’écrasante majorité d’entre eux s’est soulevée contre les va-t’en guerre qui entreprirent d’attaquer et de détruire l’Irak. L’ensemble des populations de l’Ouest et de l’Est payent aujourd’hui le prix des appétits voraces de ces criminels alors que les partisans de la paix appelaient à la vigilance face aux conséquences de telles expéditions hasardeuses et irresponsables.

Agressions qui n’ont fait qu’engendrer l’anarchie dans lesquels ces mêmes pays se trouvent aujourd’hui, permettant à des mouvements armés de se développer. Les pays qui ont participé à ces crimes sont les premiers responsables de la crise actuelle et laissent leurs citoyens de confession musulmane en payer le prix. Le CCIF ne soutient pas le message porté par ce hashtag. Les musulmans ne doivent pas jouer le jeu islamophobe qui consiste à les placer en coupable et suspect idéal, les poussant sans arrêt à se justifier par rapport aux agissements de tiers.

Le CCIF se désolidarise également de l’appel à manifester lancé aujourd’hui, jeudi 25 septembre.

Nous refusons l’injonction systématique qui est faite aux personnes de confession musulmane de condamner des actes qui leurs sont totalement étrangés alors même qu’ils sont en attente d’un vrai mouvement de solidarité pour les soutenir face à l’islamophobie qui mine notre société.

#StopCulpabilisation

Le CCIF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exécution d’Hervé Gourdel: « Musulmans: Prière de condamner »

Des enfants palestiniens privés de ballon par des soldats israéliens (vidéo)