Subscribe

Switch to the dark mode that's kinder on your eyes at night time.

Switch to the light mode that's kinder on your eyes at day time.

Subscribe

Switch to the dark mode that's kinder on your eyes at night time.

Switch to the light mode that's kinder on your eyes at day time.

Publicité
in

M6 et l’islam radical : « On nous a présenté un sujet factice »

Ils dénoncent une odieuse supercherie, guère déontologique, de la part de l’émission «Zone Interdite»,  plusieurs musulmans atterrés affirment, dans un article paru sur le site «Arrêt sur Images», avoir été initialement contactés par M6 pour un reportage sur… la laïcité et le vivre-ensemble… 

Un avant-goût de l’article paru sur le site Arrêt sur Images

Plusieurs musulmans avaient été contactés par “Zone interdite” pour “un documentaire sur la laïcité et le vivre-ensemble”, et non sur l’islamisme

Publicité
La présentatrice de M6 Ophélie Meunier et l’un des principaux interviewés d’un épisode de “Zone interdite” consacré à l’islam radical en France ont été placés sous protection policière après des menaces de mort, suite à la diffusion de l’émission, dimanche 23 janvier.
Mais ce reportage fait également parler de lui car plusieurs personnes musulmanes dénoncent des “manipulations” et expliquent avoir été contactées… pour un “documentaire sur la laïcité et le vivre-ensemble”, et non sur l’islam radical. “Arrêt sur images” a eu accès aux emails et messages trompeurs. Volet 1 de notre enquête sur ce numéro de “Zone interdite”.

Lilia Bouziane révisait ses cours de droit dans le logement familial quand sa mère est tombée sur Zone interdite (M6),ce dimanche 23 janvier. “Elle était en tachycardie. Elle regardait un documentaire sur les dangers de l’islam radical, et elle y voit sa fille ! Ce titre, ce sujet, ce n’est pas moi.” Comme de nombreuses personnes contactées par M6 (en l’occurrence, par la société de production Tony Comiti), pour cette enquête de Zone interdite intitulée “Face au danger de l’islam radical, les réponses de l’État”, l’étudiante lyonnaise, qui porte le voile, pensait que le film était consacré “à la laïcité et au vivre-ensemble”. C’est ainsi que la réalisatrice, Michaëlle Gagnet, lui avait présenté son sujet, dans un message…

Publicité
Publicité

«Etre femme à Gaza» : le bel hommage à sept femmes palestiniennes remarquables

France : des juifs séfarades renouent avec leur histoire en apprenant l’arabe

Retour en haut
Partager sur

Se connecter

Ou avec le nom d'utilisateur :

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ? Créer un compte

Mot de passe oublié ?

Saisissez les données de votre compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Votre lien de réinitialisation de mot de passe semble être invalide ou expiré.

Se connecter

Politique de confidentialité

Pour utiliser le Social Login, vous devez accepter le stockage et le traitement de vos données par ce site web. %privacy_policy%

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.