in

Les réseaux d’extrême-droite manipulent une photo pour attiser l’islamophobie en France

"Les musulmans de Suisse exigent que la croix de ce drapeau soit retirée car elle leur fait offense", explique le commentaire sous une photo mise en ligne le 2 janvier. Mais en un post, l'internaute, qui multiplie les propos racistes et xénophobes sur sa page Facebook, fait trois erreurs.

La photo n’a pas été prise en Suisse, mais au Pakistan. Le drapeau brûlé n’est pas le drapeau suisse mais le drapeau du Danemark, certes grossièrement réalisé. Enfin, la scène a été photographiée en 2006, quelques mois après la publication de caricatures du Prophète (saws) dans un journal danois, soit il y a plus de dix ans. Ce n'est donc pas la croix qui dérange ces manifestants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un enseignant kenyan musulman, qui a sauvé des chrétiens lors de l’attaque d’un bus, a succombé à ses graves blessures

“Si je devais choisir entre l’Iran et Daesh, je choisirais Daesh”, dixit le ministre israélien de la Défense