in

Israël a menti, Raed al-Jabari est mort suite aux tortures subies en prison

L’autopsie de Raed al-Jabari, 35 ans, enterré hier à Hébron, a révélé que celui-ci ne s’est pas pendu dans la prison israélienne où il était détenu depuis le 26 juillet dernier, mais est bel et bien mort à la suite des tortures qui lui ont été infligées.

L’autopsie n’a détecté aucune trace autour du cou de Raed al-Jabari, mais en revanche des ecchymoses sur le visage et des saignements internes, comme l'a annoncé Issa Qaraqe, ancien ministre palestinien des Prisonniers.

La porte-parole de la prison d’Eshel avait prétendu qu’il avait été retrouvé pendu dans une douche de la prison et qu’une équipe médicale avait essayé de le réanimer, mais qu’il était décédé à son arrivée à l’hôpital de Soroka.

Faux ! Le Dr. Saber al-Alul, qui a pris part mercredi à l’autopsie au sein de l’institut israélien, n’a pas été autorisé par l’occupant à divulguer les résultat de l’autopsie, tandis qu'Israël faisait savoir qu'il allait « ouvrir une enquête »…

Une deuxième autopsie a cependant été effectuée, jeudi, dans un institut palestinien à Abu Dis, révélant la vérité.

Les prisonniers palestiniens ne s’y sont pas trompés : 2 000 d’entre eux ont protesté en refusant les repas servis dans leurs cellules.

Depuis la mi-juin et le lancement d’une vaste campagne d’arrestations après l’enlèvement et le meurtre de trois Israéliens, plus de 2 000 Palestiniens ont été interpellés et incarcérés selon le Club des prisonniers, qui recense actuellement plus de 7 000 Palestiniens dans les prisons israéliennes.

Source : agence Maan News

CAPJPO-EuroPalestine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voyage à Alger, reportage de la télévision Belge (vidéo)

Irak : un avenir de plus en plus sombre