in

Grande-Bretagne : un jeune chauffeur de taxi musulman sauve une famille belge des flammes

Il a les honneurs des gazettes locales en tant que héros du jour, un jeune chauffeur de taxi musulman est couvert d’éloges par ses concitoyens britanniques après avoir secouru les six membres d’une famille belge prise au piège d’un incendie, au péril de sa vie.

Lorsqu’il s’installa au volant de son taxi ce matin-là, Rahman, 29 ans, était loin d’imaginer que des circonstances extraordinaires allaient faire de sa journée ordinaire de travail un événement mémorable, le conduisant à se surpasser pour voler au secours de toute une famille en détresse, à Tottenham.

Une famille, effrayée et désespérée, encerclée par les flammes, qui appelait à l’aide en criant depuis les fenêtres grandes ouvertes de son appartement situé au deuxième étage d’un immeuble donnant sur une large avenue passante de Tottenham, où était stationné celui qui allait les sauver d’une mort certaine.

Alerté par les hurlements déchirants, auxquels se mêlait le cri très perceptible d’un bébé, Rahman, dont le sang n’a fait qu’un tour en voyant nombre de badauds se saisir de leur smartphone pour immortaliser le drame qui se déroulait au-dessus de leur tête, a bondi de son véhicule, appelant la police d’une main, tout en empoignant de l’autre l’échelle d’un magasin de chaussures qui se trouvait au rez-de-chaussée de l’immeuble.

"Il y avait des cris de peur et de détresse, dont celui d’un bébé probablement âgé de trois ou quatre mois", a expliqué Rahman à la presse, avant d’exprimer sa profonde indignation devant l’indifférence de la plupart des passants et la non-assistance à personne en danger dont ils se sont majoritairement rendus coupables, soit en se contentant de regarder la scène tragique sans agir, soit en la photographiant ou en la filmant sans en perdre une miette.

"J'ai été vraiment choqué de voir tous ces gens s’empresser de prendre leur téléphone portable au lieu de porter secours à cette famille. Cela m’a fait réaliser à quel point nous sommes de plus en plus stupides", a déploré Rahman, encore bouleversé, en poursuivant le récit de son sauvetage : "J’ai appelé la police et les pompiers pour les avertir et savoir ce qu’il convenait de faire en attendant qu’ils arrivent sur place, et ensuite je suis monté sur l’échelle pour atteindre l’étage en proie aux flammes. La famille belge suffoquait et pleurait lorsque je suis arrivé à sa hauteur et m’a montré le nourrisson. J’ai pris l’enfant et suis descendu, et je suis remonté pour me charger de l’autre enfant de six ans, et au moment où les sapeurs-pompiers sont arrivés tous les membres de la famille était en train de réchapper du feu", a-t-il relaté.

Chaudement félicité par les pompiers pour la célérité de son intervention alors que le feu se propageait dangereusement et très rapidement, Rahman est un héros ordinaire aujourd’hui célébré par toute la collectivité de Tottenham, faisant preuve d’une belle humilité après avoir démontré un courage inouï : "Je suis un citoyen respectueux de la loi, mais parfois vous avez à enfreindre la loi pour sauver quelqu'un", a-t-il déclaré sobrement. Une transgression salvatrice dont les autorités ne lui feront pas grief, cela va sans dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Carlos Latuff, le dessinateur brésilien pro-palestinien

Manuel Valls hué à son arrivée à la Rochelle (vidéo)