in

Bonifacio : des jeunes d’origine maghrébine désarment leurs agresseurs et les livrent à la gendarmerie

Alors que les vacances battent leur plein, l’île de Beauté se retrouve sous les feux de l’actualité brûlante, de celle qui embrase les esprits sous les rayons du soleil et entache de violences anti-arabes et anti-musulmans ses paysages paradisiaques de carte postale.

L’altercation qui a failli tourner au drame sur une plage de Sisko, en Haute-Corse, lui a tristement volé la vedette, l’agression dont a été victime, lundi soir, un groupe de jeunes de Bonifacio, au faciès un peu trop typé, a fait couler beaucoup moins d’encre et de salive, et pourtant elle n’en est pas moins révélatrice de vives tensions intercommunautaires et islamophobes.

Selon les éléments recueillis par le parquet, deux jeunes de la microrégion, munis d’un bâton de défense et d'une arme de poing non chargée, ont brusquement déboulé devant ces jeunes d’origine maghrébine non pas pour tisser des liens, mais pour les attaquer et les détrousser sous la menace.

Bien que déterminés à nuire, les deux assaillants ont fini par être désarmés par leurs cibles toutes désignées. La situation, après leur avoir échappé, s’est retournée contre eux de manière magistrale, puisque leurs victimes les ont livrés à la gendarmerie de Bonifacio, où ils ont été immédiatement placés en garde à vue. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La chasse aux burkinis est ouverte au Touquet… mais il n’y a pas de burkini. Cherchez l’erreur !

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF : “C’est un climat pourri, l’air est vicié”