Nouveau

  • in

    Quelques réflexions sur la deux-cent-trente-septième affaire du voile

    L’angoisse du gardien de l’ordre national-laïciste au moment du pénalty Si le voile n’existait pas, il faudrait l’inventer : après la sacro-sainte laïcité, puis une très virile conception du féminisme, c’est désormais « l’universalité du sport » et la splendeur de « l’idéal olympique » qui sont redécouvertes – et, elles aussi, révisées, repensées, remodelées – pour faire barrage au fâcheux fichu. […] More

En voir plus
Congratulations. You've reached the end of the internet.