in

Les arrestations d’enfants palestiniens par Israël ont augmenté de 62 %

Les enfants palestiniens sont souvent battus et fouillés à corps lors de leur arrestation.

Environ 331 mineurs palestiniens ont été arrêtés par Israël entre janvier et mai cette année, une augmentation de 62 % par rapport aux chiffres de 2012 à 2015, c’est ce qu’a révélé hier l’ONG Défense des Enfants International – Palestine (DCIP).

D’après un rapport sorti par l’association de défense des droits, les forces israéliennes maltraitent régulièrement les enfants palestiniens, les privant de nourriture, leur portant des coups et les empêchant d’avoir accès à un conseil juridique.

Le directeur du Programme de Responsabilisation de DEIP, Ayed Abu Eqtaish, a déclaré : « Au cours de la décennie, le mauvais traitement des enfants palestiniens dans le système de détention militaire israélien a été généralisé et systématique. »

« Des mauvais traitements et des tortures persistantes et institutionnalisées des enfants palestiniens au déni systématique de leurs droits à une procédure officielle, émerge un système de contrôle très éloigné de la justice. »

Les rapports de DEIP sur les affaires jugées entre janvier et juin ont également montré que 81 % des enfants palestiniens ont été fouillés à corps en détention, deux tiers se sont vus refuser un conseil juridique avant l’interrogatoire et trois seulement ont eu la présence d’un parent pendant le procès.

Le rapport explique que l’un des plus jeunes enfants détenus était Suheib, garçon de 12 ans d’un camp de réfugiés de la région de Ramallah occupée. On a prétendu qu’il jetait des pierres quand il a été jeté à terre par des officiers israéliens, puis contraint, battu et les yeux bandés. Il a ensuite été retenu toute la nuit dans un poste de police où on l’a interrogé et privé de nourriture pendant 24 heures.

Dans une autre affaire, un garçon de 13 ans, connu seulement comme Anas M., a été torturé alors qu’un soldat israélien l’agrippait par le cou et tentait de l’étrangler.

Israël poursuit jusqu’à 700 enfants tous les ans dans les tribunaux militaires. Le mois dernier, DEIP a tenu une séance de congrès sur la situation des enfants palestiniens pendant les 50 ans d’occupation illégale, concluant que les actions d’Israël contre les mineurs vont au-delà de toute logique sécuritaire.

AGRESSIONS ISRAELIENNES SUR LES ENFANTS PALESTINIENS

Depuis le début de la seconde Intifada en septembre 2000 jusqu’à avril 2017

– 3.000 mineurs palestiniens ont été tués

– 13.000 enfants ont été blessés

– 12.000 enfants palestiniens ont été détenus

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine

Source : Middle East Monitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Musulmans Polonais: l’inattendue rencontre

La mystique musulmane d’après l’œuvre de Muhammad Hamidullah (1908-2002)