in

Un catholique catalogué à tort comme djihadiste assigné à résidence près de Toulouse

Depuis le 16 novembre, ce trentenaire est empêtré dans un imbroglio administro-judiciaire. Les services de renseignement ont considéré que l'homme, connu pour des vols, était "proche des milieux salafistes". Or, il est catholique pratiquant et se rend deux fois par an à Lourdes. La police a reconnu son erreur, trop tard. Assigné à résidence, il attend la décision du Conseil d'État sur son cas.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où sont les musulmans qui condamnent les attentats de Paris? (humour)

Un rappeur musulman fustige Daesh dans une vidéo