in

Sherin Khankan, la femme imam du Danemark

Fondatrice de la première mosquée scandinave destinée aux femmes, mais aussi ouverte aux hommes, Sherin Khankan officie au sein de la mosquée Mariam de Copenhague. Depuis 2016, elle y psalmodie les versets du Noble Coran et dirige la prière. Cette mère de 5 enfants, qui puise sa fibre réformiste dans sa double culture – syrienne du côté paternel, finlandaise du côté maternel – l’assure : « Je cherche à réformer sans être en conflit avec les règles du culte islamique ».

 

 

Publicité

 

 

 

Publicité

Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Cette femme doit nommer sa religion, nommer son lieu de culte, nommer son dieu et bonne chance.
    La libèrté du culte est une chose, atteinte au culte des autres est une autre chose.

    Cependant, je dois reconnaitre que cette femme avait raison,si elle dirigerait la prière dans une huseinia,
    La femme est la matrice dans une Husseinia.

    Dans le mausolée Hussein, je pourrais faire equipe avec cette femme, elle fait Imam et moi je ramasserai tout l’argent qu’on jete dans la tombe de Hussein. On partagera moitie moitie, parole d’homme.

  2. A mon avis elle ne sera pas la bienvenue en France, c’est trop tôt , on est pas prêt ! Elle ignore qu’ici en France nous sommes encore au moyen âge, certains veulent rétablir le latin …Il faut d’abord demander à notre super élite musulmane de lui trouver un cadre theologico- musulmano-legale…

  3. Edit : Abou Tahar al Djazairi,

    Pour la petite bulle d’illusions vous en faites une parfaite démonstration. “La terre est musulmane” est un concept creux qui ne résiste pas à l’examen factuel de la situation. Ou bien vous êtes très peu informé de la sociologie actuel du monde, du concret, du réel, du factuel, ou bien vous faites preuve d’une réel naïveté. Vous ne semblez pas voir que l’Islam (dans le sens civilisationel) est à la croisée des chemins. On est plus à parler de réforme là, c’est dépassé c’est qadim. Là on est dans une phase où les gens n’attendent plus une quelconque réforme de l’islam, ils réforment plutôt leur compréhension de la religion. Ce phénomène va s’amplifier et vous n’y pourrez rien.
    Essayez plutôt d’avoir une vision d’ensemble, sortez des schémas de compréhension fiqhi traditionnel auxquels les fouqaha de leur époque ont penser l’islam selon leur époque et classifier des gens ou groupes d’individus propre à une époque.
    Allah se passe de vous ou des madhahib pour protéger Sa religion. Non ?

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Sur les traces des Prophètes

Qu’appelle-t-on être musulman ?