in ,

La Grande Mosquée de Melbourne a ouvert ses portes dans la joie et l’allégresse

Solidement ancrée au coeur de Tarneit, après des années de valse-hésitation politique, de longues heures d’ébauche conceptuelle et de concertation publique, suivies d’une collecte de fonds menée tambour battant, la Grande Mosquée de Melbourne s’est enfin matérialisée. 

Elle se déploie majestueusement dans le paysage urbain australien, à l’ouest de la cité phare de l’Etat de Victoria, pour la plus grande joie de ses ardents promoteurs musulmans, mais au grand dam de ses farouches détracteurs. Des esprits chagrins qui se sont longtemps gaussés de ce projet jalonné d’obstacles, prédisant que sa construction connaîtrait le même sort que celle de châteaux en Espagne…

Fort heureusement pour l’ensemble de la communauté musulmane de Melbourne, l’édification de ce phare de l’islam a fait mentir les plus sombres prophéties. Entièrement financé par les généreuses contributions des fidèles, à hauteur de plus de 5 millions d’euros, le beau rêve, qui leur parut certes parfois irréalisable, a fini par devenir réalité. 

Publicité

Dimanche 13 mars, la Grande Mosquée de Melbourne, si fébrilement espérée, a ouvert ses portes, preuve s’il en était encore besoin qu’elle n’a plus rien d’une vision chimérique, d’un projet inachevé resté à jamais à l’état d’esquisse.

Des centaines de musulmans, rayonnant de bonheur, se sont pressés en famille pour s’y recueillir, tombant dans les bras les uns des autres, sous le regard bienveillant de ses responsables et dignitaires religieux. L’allégresse était telle que même le pire des trouble-fête, le coronavirus, aurait échoué à perturber la magie de l’instant.

Sheikh Saeed Warsama Bulhan, l’heureux guide d’un jour

Publicité

« Tout le monde se serre dans les bras et laisse éclater sa joie », exultait Rifai Raheem, l’un des membres éminents du Centre culturel islamique. « Imaginez un peu, c’est un projet qui remonte à 2008… Il a fallu s’armer de patience, de persévérance, mais aussi faire preuve d’une grande force de persuasion. De toutes les réalisations de ma vie, c’est la plus belle à mes yeux », a-t-il confié, bouleversé.

Ouvertes en grand au cours d’un dimanche inaugural chargé d’émotion, les portes de la somptueuse Mosquée de Melbourne ne sont pas prêtes de se refermer… En effet, les croyants d’autres obédiences et les visiteurs de toutes origines ne trouveront jamais portes closes, mais seront au contraire chaleureusement invités à franchir son seuil, tout au long de l’année.

« Ce n’est pas seulement une mosquée pour les musulmans. Ce n’est pas seulement une mosquée pour les anciens. C’est une mosquée résolument ouverte à tous les Australiens », a déclaré avec un enthousiasme communicatif Sheikh Saeed Warsama Bulhan.

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Guerre en Ukraine : sommes-nous à l’aube d’un nouvel ordre mondial ?

L’Iran revendique une frappe contre un “centre stratégique” d’Israël en Irak