Mejliss développe un réseau d’entraide et de solidarité

Longtemps ingénieur pour le groupe Microsoft, Yamin Tabarky crée en 2001, avec d’autres cadres issus du

lundi 1 novembre 2010

Mejliss développe un réseau  d’entraide et de solidarité

Longtemps ingénieur pour le groupe Microsoft, Yamin Tabarky crée en 2001, avec d’autres cadres issus du monde de l’entreprise, Mejliss qui est depuis devenu le premier portail de l’islam francophone international. A l’occasion du lancement de la nouvelle version, dotée notamment d’une rubrique emploi et annonce, le directeur du développement de Mejliss détaille les nouveaux objectifs de cette initiative.

Mejliss fêtera l’année prochaine sa 10 ème année d’existence ?

Oui en effet, Mejliss fêtera en effet l’année prochaine Inchallah son 10ème anniversaire Que de chemins parcourus depuis. Dès sa création, notre objectif était de lancer un portail afin que les musulmans puissent échanger et se connaître mutuellement dans le respect de leurs différences et toujours dans un esprit d’ouverture à l’autre. Sans aucune forme de communautarisme, Mejliiss a pu établir des liens entre musulmans francophones venus des quatre coins du monde. Le portail Mejliss affiche des chiffres de connexions qui démontre son succès : 500 000 visiteurs uniques par moi et 100 000 membre actifs. Mais notre satisfaction est d’avoir su faire cohabiter dans un même forum des musulmans avec des profils culturels, une histoire, une sensibilité, cimentés par une même religion. Ce qui n’ a pas empêché des non musulmans, animés par une sincère envie de connaître l’islam et ses fidèles de venir se joindre aux nombreuses discussions et débats

Mejliss a connu plusieurs étapes dans son évolution, vous avez depuis 1 mois lancé une nouvelle version ?

Après 3 semaines d’indisponibilité, nous avons été contraint de fermer nos portes suite à un problème technique probablement dû à un acte malveillant. Nous avons profité de cette indisponibilité pour lancer une nouvelle version de Mejliss conforme aux nouvelles évolutions technologiques du net. Une version plus performante et toujours aussi respectueuse de l’esprit du forum dont le succès encore une fois ne cesse de croître. Par ailleurs en concertation avec les internautes, nous envisageons d’intégrer d’autres rubriques et fonctionnalités qui viendront enrichir Mejliss dans les mois et semaines à venir.

Quelles sont justement ces nouvelles rubriques ?

Ainsi que je vous l’avais signifié en début de notre entretien, Mejliss est un portail qui cherche à opérer une interconnexion entre les musulmans à la fois éloignés géographiquement, mais aussi ceux qui sont dans une situation de proximité géographique sans pour autant se connaître ou entrer en interactivité. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase. Mejliss développe désormais un réseau d’entraide sociale à travers notamment la rubrique annonce et emploi.

Pouvez-vous être plus précis ?

C’est simple. De nombreuses études démontrent que les citoyens français d’origine maghrébine sont victimes de discrimination à l’emploi et au logement, Je ne vous apprends rien. Nous avons donc décidé de dépasser ce simple constat. Nous refusons d’être dans une posture victimaire. Nous savons tous également que pour chercher un emploi ou un logement, les connaissances, les réseaux, l’information, le bouche à oreille comptent énormément. Ce sont donc tous ces paramètres décisifs que nous mettons à disposition des nombreux mejlissien-nes qui sont chaque jour nombreux à se connecter.

Bref un réseau de solidarité ouvert qui permet aux frères et aux sœurs de s’entraider. Il y a déjà des annonces. Tout le monde peut en mettre une. Un employeur, un propriétaire de logement, quelqu’un qui est au courant qu’un poste se libère ou va se créer, etc… tout est mis à disposition des mejlissien-nes pour que la solidarité ne soit pas un vain mot, mais une réalité concrète qui se manifeste chaque jour.

Ne craignez-vous pas d’être accusé de communautarisme

Le communautarisme est un terme fourre-tout que l’on cherche surtout à appliquer aux musulmans qui cherchent à s’organiser en vue de sortir de toutes les situations de discrimination. Vous connaissez aussi bien que moi ces préjugés : quand 3 français de « souche » se rassemblent pour s’organiser, on appelle cela une association. En revanche quand 3 français d’origine maghrébine ou de confession musulmane se rassemblent pour s’organiser, on appelle cela du communautarisme. En créant ce réseau d’entraide, nous sommes fidèles aux valeurs fraternelles de l’islam : valeurs fraternelles adamiques (entre tous les hommes), valeurs fraternelles abrahamiques ( entre les religions monothéistes) et valeurs fraternelles entre tous les musulmans quels que soient leurs courants d’appartenance. Notre démarche n’est pas politique, mais sociale. Elle vise à créer du lien et de la solidarité dans nos sociétés de plus en plus individualistes.

www.mejliss.com

Propos recueillis par Assia Chérif

Publicité

commentaires