Le magistral réquisitoire d’Hervé de Charette contre l’inertie européenne face à Israël

« Jusqu’à quand l’Europe et avec elle la France vont-elles continuer à supporter sans agir la politiqu

vendredi 26 mars 2010

Le magistral réquisitoire d’Hervé de Charette contre l’inertie européenne face à Israël

A l’heure d’un profond désenchantement citoyen, qui a porté le coup de grâce aux politiques en désertant massivement les isoloirs lors des régionales, l’intervention du député centriste, Hervé de Charette, ancien ministre des Affaires étrangères, lors d’une séance de questions au gouvernement, force l’admiration, par son courage et sa hauteur de vue, redonnant toutes ses lettres de noblesse à une diplomatie française en totale déliquescence.

Dans une interpellation retentissante de son homologue au Quai d’Orsay, Bernard Kouchner, ce dernier accusant visiblement le coup, Hervé de Charette, fermement résolu à marquer les esprits et faisant abstraction de certains persiflages indignes, s’est lancé dans un réquisitoire implacable et magistral, dénonçant avec ardeur l’inertie coupable de l’Europe, et avec elle de la France, face au sort inique réservé au peuple palestinien, dont la souveraineté continue d’être foulée aux pieds et mutilée par le gouvernement israélien, en toute impunité.

« Jusqu’à quand l’Europe et avec elle la France vont-elles continuer à supporter sans agir la politique réactionnaire du gouvernement israélien à l’égard du peuple palestinien ? », les mots finement choisis claquent et font émerger de sa torpeur un hémicycle médusé, au premier rang duquel Bernard Kouchner peine à masquer la mine déconfite de l’homme de paille qu’il est, ambassadeur fantoche d’une politique extérieure du néant.

Loin d’une élite drapée dans une pensée unique autiste, la parole d’Hervé de Charette résonne au-delà du temple législatif jusque dans nos cœurs, qui se prennent de nouveau à croire dans la grandeur de la France cimentée par des valeurs républicaines et humanistes qui ont fait sa splendeur.

Saluons ici la voix salutaire d’un homme d’Etat, Président de l’Institut Français de Finance Islamique , avec lequel notre site, Oumma.com, a l’honneur d’avoir scellé un partenariat.

Publicité

commentaires