Jeudi 18 December 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

L’agression du magazine Marianne contre Oumma.com

L’agression du magazine Marianne contre Oumma.com
fr
http://oumma.com/
Qui manipule qui ?

Partagez :

Nous répondons à travers ce texte à l’agression du magazine Marianne contre Oumma.com sur la base d’un message envoyé par un quidam sur le forum. Nous tenons avant tout à préciser que ce « message » a été envoyé à une heure de très faible affluence le mercredi 5 mai à 8h45 exactement. Des milliers de messages sont expédiés chaque jour sur le forum, et dès lors que le modérateur a pris connaissance de celui-ci, soit vers 12h50 précisément, il l’a supprimé comme le stipule clairement la charte du forum. Le message en question est donc resté en ligne sur le forum 4 heures seulement. Le hasard qui fait bien les choses, a voulu que la journaliste de Marianne, Martine Gozlan, se trouvât à cet instant précis sur le forum d’oumma.com réussissant le tour de force de déceler ce message haineux parmi des milliers d’autres messages pour en faire la une 5 jours plus tard du dernier numéro de Marianne en procédant sans vergogne à un amalgame entre la ligne éditoriale du site oumma.com et le forum sur lequel n’importe qui peut envoyer n’importe quoi. Pire encore, Martine Gozlan qui prétend nous faire la morale, a omis de relever les propos racistes et islamophobes présents depuis plusieurs jours sur le forum du Magazine Marianne comme on le verra dans le texte ci-dessous. Rappelons enfin qu’une écrasante majorité des internautes d’oumma.com a désavoué ce post haineux, « détail » qui semble avoir échappé à notre internaute attitrée Martine Gozlan.

Qui manipule qui ?

Dans un dossier consacré à l’antisémitisme paru lundi 10 mai, un article signé Martine Gozlan paru dans Marianne met très gravement en cause notre site Oumma.com. L’encadré s’ajoute à un article aux accents catastrophistes consacré à l’antisémitisme. L’auteur s’appuie sur un propos lu sur le forum d’Oumma lequel reproduit les termes d’un cheikh musulman fustigeant les Juifs de façon violente et inadmissible. Il est à noter que ces propos ont été supprimés de notre site, ayant été signalés 4 heures après leur diffusion par plusieurs lecteurs de notre forum. Faut-il le préciser ?

Nous déplorons vivement le procédé consistant à amalgamer le forum (où tout un chacun peut s’exprimer, la modération s’effectuant à posteriori) et la ligne éditoriale de notre site, laquelle s’inscrit dans une dénonciation claire et sans ambiguïté de toutes les formes de haine et de discrimination. A titre d’exemple, sans même avoir confirmation du caractère antisémite de l’incendie d’une salle de classe juive de Gagny , Oumma avait aussitôt fait paraître un communiqué dénonçant avec force cet acte criminel.

La fatwa publiée par un soi disant "Internaute musulman" sur le forum d’oumma.com, attribuée à un cheik d’Al-Azhar qui qualifie les juifs de « singes et de porcs », avait déjà largement été diffusée sur des forums pro-israéliens comme preuve irréfutable de l’existence d’un antisémitisme musulman. (cf les liens suivants :
http://moise.sefarad.org/belsef.php/id/953 et
http://www.objectif-info.com/Antisem-islam/20defauts.htm)

Dans le même temps, ce texte attribué au cheik d’Al-Azhar est introuvable sur les sites Internet musulmans francophones. La conclusion s’impose donc : notre soi-disant "Internaute musulman" semble avoir puisé sa source religieuse d’un site pro-israélien [notamment celui du The Middle East Media Research Institute (MEMRI)] qui cherche à discréditer les musulmans de France et du monde entier, en les taxant d’antisémitisme viscéral.

Cette coïncidence tendrait à prouver que le texte antisémite a été publié de façon plus que douteuse sur notre forum Oumma pour discréditer notre démarche d’ouverture et de dialogue.

Ce type de provocation est malheureusement très répandu : des Internautes se font passer pour ce qu’ils ne sont pas. La récente affaire concernant l’auto-persécution d’Alex Moïse montre que tous les procédés sont bons pour discréditer les citoyens français qui critiquent aujourd’hui ouvertement la politique d’Ariel Sharon. Pire, il s’agit d’une instrumentalisation de l’antisémitisme qui salit la mémoire et la dignité de tous ceux qui sont réellement victimes d’actes antisémites.

L’hebdomadaire Marianne n’est pas sans connaître ce type de procédé. Malheureusement, Marianne, a-t-il choisi de se faire le relais de cette entreprise fondée sur la thèse suivante : "un musulman responsable, citoyen et critique à l’égard de la politique de État d’Israël ne peut qu’être antisémite". C’est là un moyen de faire taire toute parole libre en la taxant systématiquement d’antisémite.

Tous les sites proposant un forum de discussion sont confrontés au problème de la nécessaire modération des propos litigieux. C’est là la contrainte d’un espace offrant une large liberté d’expression. De fait, notre charte stipule expressément l’interdiction faîte aux intervenants de produire le moindre texte à caractère raciste et antisémite. A cet effet, nous disposons d’une équipe composée d’une dizaine de modérateurs bénévoles qui se relaient (24H/24) pour modérer tout propos contraire à la charte. Pour inciter au signalement de tout propos violent, raciste et/ou antisémite, les lecteurs du forum disposent d’une fonction d’alerte spécifique que Madame Gozlan n’a donc pas jugé utile d’utiliser.

Nous osons croire que la récente critique de l’ouvrage de Martine Gozlan (le sexe d’Allah) publiée sur notre site (cf le lien situé à l afin de cet article), n’est pas à l’origine de cette charge contre Oumma signée Martine Gozlan. Cela signalerait une forme de "contre attaque" aux accents revanchards fort éloignée du débat démocratique.

Le site Oumma.com inscrit en réalité la lutte contre l’antisémitisme parmi ses objectifs prioritaires. En effet, nous considérons que l’antisémitisme et l’islamophobie sont les deux faces d’une même haine. Par ailleurs, le site Oumma.com a toujours été favorable à un dialogue fructueux avec des représentants de la communauté juive. Cela, dans la perspective d’œuvrer à la lutte contre le repli communautaire et à la promotion d’un dialogue inter- religieux.

Si Oumma.com dénonce aussi bien l’antisémitisme que l’islamophobie, on chercherait en vain dans le dossier de Marianne une allusion aux multiples agressions islamophobes, attentats ou tentatives d’attentats perpétrés contre la communauté musulmane (notamment dans la région de Strasbourg ou une vague sans précédent d’agressions islamophobes s’est produite récemment dans un silence médiatique quasi absolu, voir nos derniers articles sur ce sujet).

Le ton du dossier de Marianne, horrifique à souhait témoigne moins d’un travail journalistique d’investigation que d’une démarche sensationnaliste : effets catastrophistes, ton dramatique, tout concourt à susciter la peur et solliciter une réaction de repli. A cet effet, l’éternel coupable est d’emblée désigné à la vindicte des lecteurs : il s’agit du Musulman. Cette couverture s’inscrit dans une stratégie d’affrontement et de dénigrement systématique, qui méprise et feint d’ignorer la dénonciation forte et sans ambiguïté que nous prononçons de toutes les formes de racisme qu’elles soient dirigées contre les Juifs, les Arabes ou toute autre communauté.

Sur Internet, foisonnent des forums communautaires, juifs, chrétiens ou autres où sont publiés couramment des propos racistes anti-arabes et islamophobes. Madame Gozlan en internaute avertie ne peut prétendre l’ignorer. Encore parlons nous ici de sites dont la ligne éditoriale est quelque peu "modérée", et non pas de ces sites spécialement dédiés à la propagation de propos racistes et islamophobes comme ceux affiliés à la galaxie Sos-Occident (ex Sos-racailles) : des sites qui développent des opinions tout à la fois ultra sionistes et islamophobes. Pourquoi le magazine Marianne si préoccupé de la lutte antiraciste ne s’en fait-il pas l’écho ? La lutte contre l’islamophobie et l’arabophobie n’est elle pas un combat aussi digne d’être mené que la lutte nécessaire contre l’antisémitisme ? Comment expliquer une telle morale à géométrie variable ?

Pour illustrer ce qui précède, examinons cette phrase : "Tout le monde est apparemment d’accord pour décréter l’Islam complètement moyenâgeux, rétrograde et, pourquoi pas, fasciste".

Cette affirmation n’est pas extraite du brûlot raciste et islamophobe d’Oriana Fallaci, mais du forum de Marianne en date du 5 mai 2004. Ce propos s’ajoute à une discussion traitant des propos choquants de l’imam de Vénissieux. Mais de cet imam, il n’est rapidement plus question. De fait, on ne parle bientôt plus que des "Musulmans," voire des "Arabes", et l’alibi de l’imam misogyne a tôt fait de voler en éclat, ouvrant les vannes d’un déluge de propos islamophobes et racistes ; les déclarations aux relents nauséabonds de certains intervenants du forum de Marianne sont proprement effrayantes. Qu’on en juge : Le Coran est qualifié par un lecteur de "torchon" qu’il conviendrait d’"interdire".

Un autre s’interroge "Les Moslem’s n’auraient ils en général pas un QI plus élevé qu’un gamin de douze ans ?" (sic) et de fustiger toutes les religions...." mais les Moslem’s en particulier" !

Un autre pas est franchi avec ces propos ouvertement racistes exprimés par un certain Bruno, le 28 avril 2004 : "Et c’est une pareille race qu’il faut intégrer dans notre pays ???"

A une personne qui s’étonne de l’emploi du mot "race", le même Bruno persiste et signe et justifie sans fards son propos : "On va pas jouer sur les mots ??? (...) " je reviens sur ce mot honni par les bien pensants : "Race" Pourquoi diaboliser ce mot ??? Lorsque j’étais à l’école on parlait de la race blanche, de la race jaune etc... et non pas de la culture ???"

Enfin, exprimée en termes plus violents encore, cette charge haineuse (reproduite avec les fautes d’origine) :

"Je ne veux pas être vulgaire, mais ça prouve bien que les musulmans sont bcp a la masse ! (...) ces cons ne te le permettent que si tu te plies a leurs preceptes (...) L’instinct de survie, ils n’en sont pas dotés ?".

Et pour finir : "Quand parfois je dis que ces gens devraient rester chez eux, vu l’incompatibilité de culture, pour ne pas dire de philosophie de la vie, et qu’on devrait se contenter de commercer amicalement, comme ça chacun dans sa crèmerie. (...) Pour moi, ce genre de sois disants Français qui sont en plus capables de siffler La Marseillaise .....RAUS !!!"

Ces propos que l’on croirait extraits d’un forum raciste de type "Sos racailles" ou d’un meeting du Front national sont tous issus du forum de Marianne et extraits d’une seule discussion. Ainsi donc, on rappellera à Madame Gozlan à l’indignation sélective ce vieil adage où il est question d’œil, de paille et de poutre. Dans cette mesure, lorsque l’on prétend s’ériger en juge tout en admettant de tels écrits aussi virulemment islamophobes et racistes, cela amoindrit à tout le moins la portée d’une telle leçon de morale. Avant de prêcher la tolérance pour autrui, il convient d’être soi-même irréprochable. Dont acte.

 

Pour lire la critique du livre de Martine Gozlan paru sur oumma.com,
cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.oumma.com/article.php3 ?id_article=1027

Publicité Oumma.com