L’Islam et la miséricorde (1/2)

Dans la tradition musulmane, Dieu a quatre vingt dix neuf Noms. Parmi tous ces noms Divins, ceux que les musu

par

mercredi 25 juin 2008

« Dis Ô Mes serviteurs qui avaient commis des excès à votre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Dieu en vérité pardonne tous les péchés. Oui, c’est lui le tout pardonnant, le tous miséricordieux » (coran 39/53-59).

I) Introduction

Les musulmans ne parlent pas beaucoup d’amour de Dieu, de pardon et de miséricorde. Et pourtant toutes ces notions occupent une place centrale en Islam porteur d’authentique germe d’amour et de paix. D’ailleurs ce qui réconforte le musulman dans sa Foi, c’est l’assurance que Dieu est Le seul réellement miséricordieux, Le seul digne d’adoration et d’amour.

Dans la tradition musulmane, Dieu a quatre vingt dix neuf Noms. Parmi tous ces noms Divins, ceux que les musulmans évoquent le plus souvent sont certainement : Ar-Rahman (le Très Miséricordieux) et Ar-Rahim (le Tout miséricordieux). Dans ses prières rituelles quotidiennes (cinq par jours), le musulman lit au moins dix sept fois par jour la première sourate du Coran, la Fâtiha (l’ouverture). Cette sourate comporte sept versets coraniques dont les deux premiers évoquent les Noms Divins Ar-Rahman et Ar-Rahim : « Louange à Dieu le Seigneur des mondes. Le Très miséricordieux, le tout Miséricordieux » (Coran 1/1-2). Dans cette sourate, Dieu se présente à l’homme comme étant le Miséricordieux par essence et par excellence.

Par ailleurs, mis à part la sourate numéro 9 (chapitre 9), toutes les sourates du Coran s’ouvrent par une formule qu’on appelle « la basmala » et qui consiste à dire : « Au nom de Dieu, le Très miséricordieux, le Tout miséricordieux ». Cette « basmala » est considéré comme un verset coranique par certains savants.

De même, avant d’entreprendre toute action ou activité dans sa vie de tous les jours, le musulman doit invoquer le Dieu Miséricordieux en prononçant la « basmala ». On le voit, tout dans la vie du musulman dans ses prières, dans ses invocations, dans son travail, dans ses études, dans ses actions est placé manifestement sous le signe de la miséricorde.

On le voit bien, la miséricorde est au centre des rapports entre le Créateur et Ses créatures. Parmi ses quatre vingt dix neuf Noms et attributs, c’est « A-Rahmane » et « A-Rahîm » que Dieu a choisi de nous faire répéter obligatoirement jour et nuit pour nous dire que Sa clémence est infinie, et que le rapport qui nous lie à Dieu est avant tout celui de l’amour, du pardon et de la miséricorde.

II) Noms et Attributs de Dieu

Dans l’Islam, Dieu est UN dans son essence, et multiple dans Ses Attributs ou qualités, Ses Actes et Ses Noms. En effet, le Coran affirme clairement : « Il n y a rien qui Lui ressemble, et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant. » (Coran 4/58). Quoique l’Homme imagine en son esprit, Dieu est différent comme le rappelle les savants musulmans : « On ne peut utiliser pour décrire Dieu que ce qu’Il a utilisé Lui-même pour Se décrire, ou bien ce qu’a utilisé Son Envoyé ». Si Dieu ne ressemble en aucune manière à Ses créatures ni dans Son Être, ni dans Attributs, ni dans Ses Actes, Il nous est possible de L’approcher en méditant et en L’invoquant par le biais de Ses plus beaux Noms comme nous le recommande le coran : « C’est à Dieu qu’appartient les plus beaux noms. Invoquez-Le par eux… » (Coran 7/180).

D’après un hadith (parole du prophète), ces Noms Divins sont au nombre de quatre-vingt-dix-neuf : « Certes, Dieu a quatre-vingt-dix-neuf Noms, cent moins un. Quiconque les énumèrera entrera au Paradis ; Il est l’Unique qui aime qu’on énumère Ses noms un à un. » (hadith). Dans un autre hadith, le prophète dresse la liste de ces Noms : « En vérité, Dieu a quatre-vingt-dix-neuf Noms, cent moins un. Celui qui les énumèrera entrera au paradis » ensuite le hadith énonce les quatre vingt dix neuf noms selon la séquence bien connue des musulmans :

« Allah », « Al-Rahmân » (le Tout Miséricordieux), « Al-Rahîm » (Le Très Miséricordieux), « Al-Malik » (Le Souverin, le Roi), « Al-Quddûs » (l’infiniment Saint), « Al-Mu’min » (Le Fidèle, le Sécurisant)… Voir la suite en annexe.

Ces Noms parfaits qui sont censés mener à la connaissance de Dieu sont mentionnés en de nombreux endroits du Coran. Il faut noter que la liste des quatre vingt dix neuf Noms citée en annexe n’est pas respectée par beaucoup de savants musulmans qui contestent l’authenticité de la dernière partie du hadith ci-dessus.

En fait pour la majorité des savants musulmans, les quatre vingt dix neuf Noms sont dans leur ensemble des attributs ou des qualités de Dieu à l’exception du Nom d’« Allah ». En effet, « Allah » est un Nom propre qui désigne aussi bien l’Essence divine impénétrable, inconnaissable, inconditionnée, infinie, transcendante et absolue que la fonction divine : Dieu Omniprésent dans son œuvre. Par ailleurs, le nom d’« Allah » exprime la perfection de l’amour que Dieu porte à Ses serviteurs.

En ce qui concerne les qualités de Dieu, les savants musulmans les classent en deux catégories :

- Les qualités d’Essence qui n’est ni connue, ni connaissable : Ces qualités impliquent la permanence de l’existence et l’immutabilité nécessaire excluant l’accroissement ou la diminution.

Exemple : Dieu est Savant, Puissant, Vivant, Al-Rahmâne (Le Très Miséricordieux)…

- Les qualités de l’Action de Dieu : Elles concernent les effets produits par la puissance de Dieu.

Exemple : Al-Rahîm (Le Tout Miséricordieux).

Ces quatre vingt dix neuf Noms et attributs se complètent les uns les autres dans une totale harmonie. Ils montrent que Dieu incarne les qualités d’affection, d’amour, de bienveillance, de bonté, de compassion et de miséricorde.

Enfin un attribut a été gardé secret par Dieu. Il est appelé « Al-ism A`Dham » c’est-à-dire le nom Suprême. Toute personne qui l’évoque dans ses invocations, verra ses demandes exaucées selon la tradition musulmane. Il existe toutefois des divergences chez les savants quant à savoir quel est ce Nom. Certains savant avancent qu’il s’agit du Nom d’Allah, le vivant et l’Immuable ou alors le Détenteur de la Majesté et de la Générosité.

Pour les autres, ce Nom « caché » ferait parti des quatre vingt dix neufs Noms citées en Annexe. Dieu l’a gardé caché afin que Ses serviteurs s’appliquent à invoquer tous les Noms avec l’espoir qu’ils mentionneraient celui-ci.

II) Les Noms Divins Al-Rahmâne (Le Très Miséricordieux) et Al-Rahîm (Le Tout Miséricordieux).

Les savants musulmans sont pratiquement tous d’accord sur le fait que chacun des deux Noms Divins « Al-Rahmâne » (Le Très Miséricordieux) et « Al-Rahîm » (Le Tout Miséricordieux) dérive de « Rahma », c’est-à-dire la Miséricorde.

La différence entre « Ar-Rahman », Le Tout Miséricordieux et « Ar-Rahim », Le Très Miséricordieux, Celui qui accorde sa Grâce est comme celle entre un adjectif qui décrit une nature et un verbe qui décrit une action. Allah est la source de tout bien et toute miséricorde envers la création : Il veut activement le bien et la miséricorde pour la création.

« Al-Rahmâne », Le Très Miséricordieux.

Al-Rahmâne, Le Très Miséricordieux est avec Allah l’objet d’invocation préférentielle chez les musulmans. Par ailleurs, ils constituent sans doute les deux Noms divins les plus excellents parmi tous les autres comme l’exprime clairement le verset coranique suivant : « Dis ! Invoquez Allah ou Invoquez le Tout-Miséricordieux (Al-Rahmâne), quel soit ce que vous invoquez, à Lui sont les Noms parfaits  » (Coran 17/110). « Al-Rahmane » se réfère à la miséricorde parfaite.

« Al-Rahmâne » (Le Très miséricordieux), toujours utilisé avec l’article Al- est un Attribut de Dieu lié à Son Essence contrairement à « Al-Rahîme » (Le tout miséricordieux) qui est un attribut lié aux Actes de Dieu. Aussi, les musulmans n’ont pas le droit de dire d’un homme qu’il est « Al-Rahmane » car ce nom Divin ne s’applique qu’à Dieu et qualifie une miséricorde que seul Dieu peut donner.

Cette miséricorde s’étend à tous dans ce bas monde et à l’autre tant pour le vertueux que le transgresseur, y compris ceux qui Le renient, Lui désobéissent ou font du mal. Il dispense bienfaits et prospérité à toutes les créatures sans distinction car Il est l’Etre débordant de miséricorde dont la signification est aussi large pour couvrir les qualités d’amour, de compassion, de bienveillance et de générosité.

« A-Rahim » (le Tout miséricordieux)

« Al-Rahim » est un attribut de Dieu qui décrit les qualités divines liées à Son Action. Pour certains savants musulmans, cette miséricorde s’exerce sr les fidèles exclusivement : « Avec les Fidèles, il est très Miséricordieux » (Coran XXXIII/43). Cette miséricorde concernerait le jour de jugement dernier selon d’autres. Dieu récompensera alors surabondamment les actions des croyants et le pardon de leurs offenses pour les guider et les admettre au paradis. On trouve en effet dans la tradition musulmane appelé aussi Sunna, cette parole du prophète :

Aucun d’entre vous n’entrera au Paradis grâce à ses actions. Les compagnons dirent : “Même pas toi, ô ! Envoyé de Dieu ?” Il dit : “ Même pas moi à moins que Dieu ne me recouvre de Sa miséricorde. Ils demandèrent : “A quoi sert donc les actions Ô Envoyé de Dieu ?!” Il dit : “Vous rentrerez au Paradis par la grâce de Dieu et vous vous le partagerez selon vos actions.” (hadith).

A suivre….

Annexe : les 99 Noms Divins :

  1. Allah Le Dieu tout puissant qui se révèle
  2. Ar-Rahman Le très miséricordieux
  3. Ar-Rahim Le tout miséricordieux
  4. Al-Malik Le souverain
  5. Al-Quouddous L’infiniment sain
  6. As-Salam La paix, La sécurité
  7. Al-Mou’min Le fidèle, Le sécurisant
  8. Al-Mouhaymin Le surveillant, Le témoin, Le préservateur
  9. Al-’Aziz Le tout puissant, L’irrésistible
  10. Al-Djabbar Celui qui domine et contraint
  11. Al-Moutakabbir Le superbe, Celui qui se magnifie
  12. Al-Khalik Le créateur, Le déterminant
  13. Al-Bari’ Le créateur, Le producteur, Le novateur
  14. Al-Djabbar Celui qui domine et contraint
  15. Al-Khaliq Le créateur, Le déterminant, Celui qui donne la mesure de toute chose
  16. Al-Mousawwir Le formateur, Celui façonne ses créatures de différentes formes
  17. Al-Ghaffar Le tout pardonnant
  18. Al-Qahhar Le tout et très contraignant, Le dominateur suprême
  19. Al-Wahhab Le donateur gracieux, généreux
  20. Ar-Razzaq Celui qui pourvoit et accorde toujours la subsistance
  21. Al-Fattah Le conquérant, Celui qui ne cesse d’ouvrir et d’accorder la victoire
  22. Al-’Alim Le très savant, L’omniscient
  23. Al-Quabiz Celui qui retient et qui rétracte
  24. Al-Basit Celui qui étend sa générosité et sa miséricorde
  25. Al-Khafiz Celui qui abaisse
  26. Ar-Rafi’ Celui qui élève
  27. Al-Mou-izz Celui qui donne puissance et considération
  28. Al-Mouzhill Celui qui avilit
  29. As-Sami L’audient, Celui qui entend toute chose
  30. Al-Basir Le voyant, Celui qui voit toute chose
  31. Al-Hakam Le juge, L’arbitre, Celui décide
  32. Al-’Adl Le juste, L’équitable, Celui qui rétablit l’équilibre
  33. Al-Latif Le subtil-bienveillant, Le bon
  34. Al-Khabir Le très instruit, le bien informé
  35. Al-Halim Le longanime, Le très clément
  36. Al-’Azim L’immense, Le magnifique, L’éminent, Le considérable
  37. Al-Ghafour Le tout pardonnant
  38. Ash-Shakour Le très reconnaissant, Le très remerciant, Celui qui accroît infiniment
  39. Al-’Aliyy Le sublime, L’élevé, Le très haut
  40. Al-Khabir L’infiniment grand, plus élevé en qualité que ses créatures
  41. Al-Afizh Le préservateur, Le conservateur
  42. Al-Mouqit Le gardien, Le puissant, Le temoin
  43. Al-Hasib Celui qui tient compte de tout, Celui qui suffit à ses créatures
  44. Al-Djalil Le majestueux, qui s’attribue la grandeur du pouvoir et la gloire de sa dignité
  45. Al-Karim Le tout généreux, Le noble généreux, pur de toute abjection
  46. Ar-Raqib Le vigilent, Celui qui observe
  47. Al-Moudjib Celui qui exauce, Celui qui repond aux nécésiteux et aux désireux qui Le prie
  48. Al-Wasi’ L’ample, Le vaste, l’immense
  49. Al-Hakim L’infiniment sage
  50. Al -Ba’is Celui qui ressuscite ses serviteurs après la mort, Celui qui incite
  51. Az-Zahir L’extérieur, L’apparent
  52. Ash-Shahid Le témoin, qui n’ignore rien de ce qui arrive
  53. Al-Batin L’intérieur, Le caché
  54. Al-Haqq Le vrai, dont est la seule véritable
  55. Al-Wali Le maître très proche, Celui qui dirige
  56. Al-Wakil Le gérant, L’intendant, Celui à qui on se confie et dont le soutien ne fléchit jamais
  57. Al-Mouta’ali Le sublime, L’exalté, L’élevé, pur de tout attribut de création
  58. Al-Qawiyy Le très fort, Le très puissant, Celui qui possède le pouvoir complet
  59. Al-Baar Le bon, Le bienveillant, Le bienfaisant envers ses créatures
  60. Al -Matin Le très ferme, L’inébranlable qui jamais ne fléchit ou ne fatigue
  61. At-Tawwab Celui qui ne cesse de revenir, d’accueillir le repentir sincère de ses adorateurs et qui leur accorde son Pardon
  62. Al-Waliyy Le très proche, L’ami, Le maître, Le tuteur
  63. Al-Mountaqim Le vengeur, qui a le dessus sur ses ennemis et les punit pour leur péchés
  64. Al-Hamid Le très - louange, Celui qui est digne de louange
  65. Al-Afouww Celui qui efface, L’indulgent dont le pardon est large
  66. Al-Mouh’sy Celui dont le savoir cerne toute chose, Celui qui garde en compte
  67. Ar-Raouf Le très - doux, Le très - bienveillant, à la miséricorde extrême
  68. Al-Moubdi Celui qui sans modèle, Celui qui donne l’origine
  69. Malikoul-Moulk Le possesseur du royaume, qui contrôle son règne et donne un règne à qui il veut
  70. Al-Mou’id Celui qui redonne existence après la mort, Celui qui réintègre, qui répète
  71. Zhoul Djalal Wal-Ikram Le détenteur de la majesté et de la générosité, qui mérite d’être éxalté et non renié
  72. Al-Mouh’yi Celui qui fait vivre, qui donne la vie
  73. Al-Mouqsit L’équitable, Celui qui rend justice, sans léser quiconque
  74. Al-Moumit Celui qui fait mourir le vivant
  75. Al-Djami Celui qui réunit, Celui qui synthétise
  76. Al-Hayy Le vivant, dont la vie est différente de notre vie
  77. Al-Ghaniyy Le suffisant par soi, Celui qui n’a besoin de personne
  78. Al-Quayyoum L’immuable, Le subsistant par soi
  79. Al-Moughni Celui qui confère la suffisance et satisfait les besoins de ses créatures
  80. Al-Wadjid L’opulent, Celui qui trouve tout ce qu’il veut
  81. Al-Mani’ Le défenseur, Celui qui empêche, Celui qui protège et donne victoire à ses pieux croyants
  82. Al-Madjid Le noble, Le majestueux, Celui qui a plein de gloire
  83. Ad - Dhar Celui qui contrarie, Celui qui peut nuire ( à ceux qui l’offensent)
  84. Al-Wahid L’unique, sans associé, Le suel, L’un
  85. An-Nafi Celui qui accorde le profit, L’utile, Celui qui facilite à qui il veut
  86. As-Samad Le maître absolu, Le soutien universel, Celui en qui on place sa confiance
  87. An-Nour La lumière
  88. Al-Qadir Le puissant, Le déterminant, le détenteur du pouvoir
  89. Al-Hadi Le guide
  90. Al-Mouqtadir Celui qui a pouvoir sur tout, Le détenteur absolu du pouvoir
  91. Al-Badi Le novateur, Celui qui a crée toute chose et les a formés sans exemple précédent
  92. Al-Baqi Le permanent, dont la non existence est impossible pour lui
  93. Al-Mouqaddim Celui qui met en avant, Celui qui précède ou devance
  94. Al-Waris L’héritier
  95. Al-Mou’akhkhir Celui qui met en arrière, Celui qui vient en dernier ou qui retarde
  96. Al-Wadoud Le Tout-Aimant, le Bien-Aimé
  97. Al-Awwal Le premier, dont l’existence n’a pas de commencement
  98. As-Sabour Le patient, Le très - contant, qui recule la punition des pécheurs
  99. Al-Akhir Le dernier, dont l’existence n’a pas de fin

Publicité

Auteur : Azzedine Gaci

Recteur de la mosquée « Othmane » de Villeurbanne.

commentaires