Vendredi 22 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

La Femen tunisienne quitte le mouvement en dénonçant son islamophobie

La Femen tunisienne quitte le mouvement en dénonçant son islamophobie
fr
http://oumma.com/sites/default/files/tunisienne_amina_sboui.jpeg

Partagez :

Qui sont les scénographes et mécènes des Femen, ceux qui tirent les ficelles en toute impunité et financent généreusement cette farce féministe cynique, tyrannique et dégradante, dissimulant sous une nudité agressive des objectifs inavouables ?

La question, qui manifestement ne tourmente pas la République, au point de faire de la meneuse ukrainienne de la troupe, l’islamophobe notoire Inna Shevchenko au récent tweet accablant, la Marianne des timbres postaux (impensable !), se pose pourtant avec d’autant plus d’acuité que ce pitoyable théâtre de rue n’a jamais soulevé l’indignation de nos pasionaria du féminisme occidental, si promptes d’ordinaire à vampiriser les plateaux télé et les prétoires pour s’indigner avec force contre le port du voile ! Tout cela ne serait-il donc qu’une sinistre Tartufferie de plus sur la vaste scène islamophobe nationale et internationale, la fin justifiant les plus obscènes artifices ?

On ne s’attendait pas à ce que soit Amina Sbouï, la première Tunisienne à avoir revendiqué son appartenance aux Femen et à l’avoir prouvé en photos sur Facebook, qui mette à nu ses camarades « Topless » de manière aussi retentissante. La jeune femme de 19 ans a  en effet décidé de quitter le mouvement, en appuyant là où le bât blesse : "Je ne veux pas être dans un mouvement où il y a de l'argent douteux. Et si c'était Israël qui finançait? Je veux savoir. Et puis, je ne veux pas que mon nom soit associé à une organisation islamophobe", a-t-elle déclaré dans une interview au Huffington Post Maghreb.

Et de pousuivre en enfonçant le clou : "Je n’ai pas apprécié l’action où les filles criaient « Amina Akbar, Femen Akbar » devant l’ambassade de Tunisie en France, ou quand elles ont brûlé le drapeau du Tawhid devant la mosquée de Paris. Cela a touché beaucoup de musulmans et beaucoup de mes proches. Il faut respecter la religion de chacun", a-t-elle insisté.

Décrite comme atteinte de « troubles psychiatriques » par sa mère, la désormais ex-Femen tunisienne, remise en liberté début août après avoir passé deux mois derrière les barreaux pour avoir peint le mot "Femen" sur le muret d'un cimetière afin de dénoncer un rassemblement salafiste, semblait jouir de toutes ses facultés mentales lorsqu’elle a publiquement démystifié des agitatrices occidentales venues des bas-fonds et semeuses de chaos. Des scandaleuses à la solde d’intérêts supérieurs qui ont réussi le tour de force de ne jamais être inquiétées, la République ayant même touché le fond en honorant l'égérie islamophobe et fière de l’être du mouvement, une chose est certaine : la mauvaise farce des Femen est tout sauf féministe et n'augure rien de bon...

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Philippe29
-1392 points

"Je ne veux pas être dans un mouvement où il y a de l'argent douteux. Et si c'était Israël qui finançait? Je veux savoir"

Pourquoi les musulmans voient la main d'un juif derrière chaque chose ?

"Et puis, je ne veux pas que mon nom soit associé à une organisation islamophobe"

Quand les Femen ont abattues une croix chrétienne érigée en hommage à 30.000 victimes de la famine, ça n'a pas déranger Mlle Sboui. Et il ne me semble pas que cette jeune femme était aussi déranger quand il y a eu des profanations antichrétiennes (comme par exemple dans une cathédrale).

Je pense en effet, comme la mère d'Amina, que Mlle Sboui a de sérieux problèmes psychologiques.

X
kamel
83 points

Sage décision!
Il est un secret de polichinelle que d'affirmer que cette propagande islamophobe est financée par des mécènes israéliens et richissimes.
leur combat et leurs moyens sont sans limite, faire appelle à de pauvres femmes pour les manipuler et monnayer leur corps s'apparente à du proxénétisme aggravé.
La propagande est à la démocratie ce que la violence est à la dictature...

X
Hupler
350 points

Cette jeune fille manipulée par des féministes puériles qui se dénudent soit disant pour la cause des femmes a enfin compris le stratagème de cette bande d'hystériques et se posent des questions évidentes :

1-Qui financent ce mouvement ?
2-Pourquoi les FEMEN n'ont elles pas entrepris la moindre action contre le judaïsme ???

Philippe l'occidentalo-sioniste pourrait-il nous répondre ?

X
bouhbouh
3 points

Si d'après ce facho islamophobe Mlle Sboui a de sérieux problèmes psychologiques , alors que dire de son état psychique à lui.

Car squatter un site musulman jour & nuit alors qu'il n y est pas invité , et donner des leçons aux musulmans qu'il pourrait prendre comme prof pour l'éduquer et le sortir de sa paranoïa et délires relève plutôt de la Schizophrénie .

Ce n'est pas ses " idées " si on peut appeler ça des idées , qui me dérangent ! Il est libre et c'est son droit de penser ce qu'il veut de l'Islam , des musulmans et des arabes . Ce qui me dérange c'est que ça soit sur oumma.com . Ses commentaires sur le site des identitaires ou minutes , je trouverais ça normal , mais désolé pas sur ce site , notre site .

X
doha
4 points

C'est drôle mais au même moment, le groupe femen berbere sur Facebook a fermé sa page( et tant mieux hamdoulllah) voici un article qui parle d'elles : http://www.amazighs.fr/femen-berberes-lescroquerie-venue-dukraine/
C en dit long sur ces diablesses

X
michel75200
-1710 points

Tout cela serait hilarant, si ça ne faisait autant plaisir aux islamistes de tous poils !

Amina Sbouï — qui se fait appeler Amina Tyler — ne s’est pas "rangée". Il y a quelques jours, c’est sur le site des Femen qu’elle a posté une nouvelle photo d’elle seins nus, avec cigarette au bec, cocktail Molotov en main et, sur l’épaule, un "A" peint en rose signifiant "Anarchie". Sur son torse, on peut lire : « We don’t need your dimocracy », visant ceux qu’elle appelle les "faux démocrates" parce qu'ils ne l'ont pas soutenue face à la justice tunisienne.
Voir le haut de la photo sur :
http://www.afrik.com/femen-tunisie-amina-tyler-attaque-avec-un-cocktail-...
ou en entier (mais payant) sur :
http://www.liberation.fr/monde/2013/08/20/amina-sboui-quitte-les-femen_9...

Au journaliste du "Huffington Post Maghreb", elle a raconté absolument n'importe quoi et tous les médias, ravis mais bernés, ont foncé à qui mieux mieux dans le panneau... Oumma comme les autres !
(à suivre)

X
michel75200
-1710 points

(suite 1)
Elle affirme que les manifestations des Femen ont « choqué » des musulmans ? C'est d'elle-même et toute seule qu'elle a commencé, en postant sa première photo ! Et elle vient de récidiver.

Elle reproche aux Femen d'avoir « brûlé le drapeau du Tawhid » ? Un tel "drapeau" n'existe pas ! C'est une banderole, noire comme le drapeau salafiste, qui a été brûlée. Contrairement à la shahada (reproduite sur la banderole), le Tawhid est un pilier de la foi, spirituel et non pas symbolique, rituel ou matériel, il ne peut être ni écrit, ni brûlé.

Elle dénonce des slogans tels que « Amina Akbar! » ? Si ceux-ci avaient été déclamés, Oumma en aurait déjà fait mention, et plutôt deux fois qu'une !

Elle exige de connaître le financement du mouvement Femen ? Celui-ci est de notoriété publique ! Leur sponsor est le financier Georges Soros (soutien du CCIF !). Entre son évasion de chez ses parents le 12 avril et son arrestation à Kairouan le 19 mai, elle a eu le temps de le savoir.

X
michel75200
-1710 points

(suite 2 et fin)
En fait, elle ne quitte les Femen que pour rejoindre un autre mouvement, Feminism Attack, d'inspiration anarchiste.
Si sa « traîtrise » envers les Femen — qui se sont démenées et ont pris des risques pour elle — lui permet de surmonter l’épreuve de son incarcération, d’être bien vue des autorités tunisiennes et de rebondir, c’est tant mieux pour elle.

Cela ne devrait pas faire oublier qu’elle a été condamnée à une amende pour « port d’arme » (un spray lacrymogène !), a passé plus de deux mois en prison, a failli être condamnée pour rébellion contre une gardienne (en défendant une co-détenue) et est encore accusée de « profanation » du cimetière de Kairouan pour un tag !

Une occasion de rappeler qu’en France, grâce à la laïcité de l’Etat, il n’existe pas de délit de « profanation » (rendre profane = désacraliser = rendre « impur » ce qui était « pur »), seulement des atteintes aux biens des associations "cultuelles" instituées par la loi de 1905.

X
mostefa55
-142 points

Erratum : à la dernière ligne,lire : "loi de 1905" (au lieu de "1901").

X
alice
-2167 points

Waouw quelle photo!

X
bouhbouh
3 points

Tout le monde sait qu'aujourd'hui on peut manipuler des photos à souhait pour leur dire ce qu'on veut . Mais ce qui est hilarant ici , c'est de voir à quel point l'esprit de ces fachos racistes islamophobes est rétréci, et dans quelle ignorance ils nagent pour gober tout ce qui se dit dans les masses média mensonge surtout sur la toile .

Si la femme occidentale veut se dénuder pour montrer son corps pour le plaisir des voyeurs malades mentaux , c'est son problème .

Par contre , il faut que ces islamophobes sachent que le corps de la musulmane pieuse vaut cher, et il n'est , ni à brader , ni à solder ! Il n'est pas négociable .

X
Philippe29
-1392 points

@ Jean

"Qui financent ce mouvement ?"

Avant de lire les commentaires de Michel qui affirme que c'est Georges Soros qui finance les Femen (ce même Georges Soros qui, comme le rappel Michel, a aussi financé la campagne "Nous sommes la nation" du CCIF), j'aurais plutôt eu envie de vous dire qu'avant de pointer un doigt accusateur sur Israël il faudrait apporter les preuves que le financement est bien israélien. D'ailleurs il serait intéressant que Michel nous disent comment il sait que Mr. Soros finance les Femen ?!

"Pourquoi les FEMEN n'ont elles pas entrepris la moindre action contre le judaïsme ???"

Peut-être pour la simple et bonne raison que le judaïsme n'est pas une religion prosélyte et que ceci explique très certainement cela ?!? D'ailleurs Jean, entre vous et moi, qui s'intéresse au judaïsme parmi les citoyens lambda de notre pays ? Tout le monde se fout du judaïsme (hormis les anti-sionistes et autres dégénérés d'antisémites).

X
alice
-2167 points
X
Hupler
350 points

à Philippe,

Si vous lisez bien mon message, je n'affirme rien sur l'origine des financements des Femen contrairement à vous.

Vous prétendez que c'est Soros qui arrose.Très bien vous convenez donc par là que c'est un sioniste (même libéral) qui subventionne le mouvement ce qui pourrait expliquer par la même la timidité des réactions des Femen face au judaisme.Pourtant il y aurait matière à protester : La prière juive du matin ne commence t'elle pas par : "Merci, Mon Dieu de ne pas m’avoir fait naitre fille… » ?

(Soit dit en passant le judaïsme n'est pas prosélyte parce qu'il est profondément raciste et qu'il ne tolère pas les conversions)

Je remarque par ailleurs que tous les articles mettant en cause certains Juifs ou sionistes ou l'Etat d'Israel vous font réagir au quart de tour.Seriez vous Israélien ou Juif ? Merci de le signaler afin de clarifier le débat.C'est trop facile de cacher ses convictions et de critiquer celles des autres sans se mouiller.

X
yukof
284 points

@ philippe
il y aurait pourtant de quoi dire sur le judaisme , notamment orthodoxe qui interdit aux femmes de s'approcher du mur des lamentations ...

votre fantasme du prosélytisme revèle une certaines frustration sur le fait que l'islam soit de plus en plus pratiqué , je vous rassure la plupart des gens qui ont adhérer a cette religion ne l'ont pas fait sous l'emprise d'un salafi manipulateur comme aimerait nous faire croire certains islamophobes refoulés .... dans votre genre ...

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

@ Philippe,

La citoyenne lambda de moins de 25 ans que je fus s'était intéressée au judaïsme et aux hébreux via notamment la lecture du Talmud et de l'ouvrage suivant d'une édition plus ancienne dont je ne parviens pas à retrouver la trace sur internet:

http://www.amazon.fr/Juifs-Terre-France-travers-Postale/dp/B00AGXNWHY

Mes intentions étaient très éloignées de l'antisémitisme, je cherchais à connaitre la communauté juive pour en parler en connaissance de cause si l'occasion devait se présenter, car à l'époque, j'entendais des discours antisémitiques qui écorchaient mes oreilles.

Wa salâm

X
günes
32 points

Est-il possible de prendre la défense des Femen lorsqu'on est féministe, humaniste et contre les discriminations fondées sur la culture, l'ethnie et la religion ?

Je ne crois pas car ces femmes ont démontré à plusieurs reprises qu'elles étaient non seulement islamophobes mais aussi xénophobes. D'ailleurs, les deux phobies vont souvent ensemble. Les défendre relève de la pure provocation.

X
michel75200
-1710 points

Philippe,

Une source :
http://www.libertalia.org/culture/divers/femen-un-financement-denonce-pa...

« I. Schevchenko et E. Duvenne-Charles se présentent comme [journalistes] pour le compte d'Associated Press», chacune avec «une carte valide» établie sous un faux nom. Ceci leur a permis de «pénétrer dans le bureau de vote de Silvio Berlusconi et de perturber les élections italiennes le 24/02/2013».
Or Associated Press est «une agence appartenant à l'Américano-hongrois Georges SOROS, un milliardaire qui se dit aussi Juif» [mais ni "israélien", ni "sioniste libéral", il a financé la campagne du CCIF : "Nous – aussi – sommes la nation"].
Comme «aucune plainte émanant d’Associated Press n'a été enregistrée» à leur encontre, «on peut clairement conclure qu'il ne s'agit pas d'une falsification de documents de presse mais plutôt d'une accointance dissimulée.»
(à suivre)

X
Taoufik
88 points

Et voilà, l’heure de gloire d’Amina Sbouï est passée et tous ceux qui lui prédisaient un avenir prometteur comme symbole de la lutte féministe en Tunisie devront se faire une raison. Il est vrai que j’avais prévu que le sujet se ferait larguer par l’organisation Femen et pas le contraire et j’avoue qu’à cet égard c’est allé encore plus vite que je ne l’avais imaginé ; Dont acte.
Intéressant son nouveau point de vu sur l’organisation dont elle se revendiquait encore hier et au non de laquelle elle a fait de la prison s’agissant notamment de l’origine douteuse de son financement ou de l’exploitation islamophobe du mouvement se détournant ainsi de sa cause originelle. Encore plus intéressante la réaction de ses « ex-congénères » avec à leur tête Inna Shevchenko, leader ukrainienne du mouvement qui la rejette au travers une intervention médiatique et pour qui : « Amina joue le jeu des islamistes » et voit se revirement comme une repentance disant au final qu’Amina avait trahi la cause (htt

X
Taoufik
88 points

« Amina joue le jeu des islamistes » et voit se revirement comme une repentance disant au final qu’Amina avait trahi la cause (http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/20/inna-schevchenko-femen-amina-jeu...). Allez, je me risque à une nouvelle prévision, l’histoire de cette pauvre fille va encore tirer un petit bout de temps histoire de bien racler dans les fonds de tiroir et ce sera bien fini de ce fait divers qui aura alimenté bien des réactions saugrenues…

X
michel75200
-1710 points

(suite et fin)
«Les activistes Femen sont bel et bien financées [..] par des mains occultes. Outre Georges SOROS, d'autres personnes très nanties sont citées», telles :
- Jed SUNDEN, patron du groupe de presse "KP Media" ;
- Beate SCHOBER, prospère femme d'affaires allemande résidant en Ukraine ;
- Helmut GEIER, milliardaire allemand, plus connu comme le disc-jokey "DJ Hell".

X
Solange Mouslima
38 points

...Décrite comme atteinte de « troubles psychiatriques » par sa mère, la désormais ex-Femen tunisienne, remise en liberté début août après avoir passé deux mois derrière les barreaux pour avoir peint le mot "Femen" sur le muret d'un cimetière afin de dénoncer un rassemblement salafiste...

A mon humble avis pour dissoudre le reste des FEMEN sévissant avec leurs seins nus.. il faut d'excellents RAQUIS (exorcistes)..

(..un peu d'humour dans ce monde sexobrutes..)

Bonne Journée..

Wa selam

X
Philippe29
-1392 points

@ Jean,

Je n'ai jamais dit que vous accusiez Israël de financer les Femen, je n'ai fait que répondre à votre question qui était : "Qui finance ce mouvement ?".

En effet, ceux qui accusent les israéliens d'être derrière les Femen n'apporte aucune preuve de ce qu'ils affirment. Et comme je vous l'ai écris précédemment, avant que "michel7520" (et non moi) affirme que c'est Georges Soros qui finance les Femen, j'aurais eu tendance à vous dire que j'en sais rien mais qu'en même temps pour se mettre à moitié nue dans tel ou tel endroit ça ne demande pas non plus beaucoup d'argent.

Encore une fois sur le judaïsme qu'il y ai ou non matière à protester là n'est pas la question (il existe aussi en islam un hadith qui dit la majorité des habitants de l'enfer seront des femmes... ce qui n'est pas très respectueux vis-à vis des femmes), il faut aussi se remettre en mémoire que la religion juive n'est pas prosélyte... Alors pourquoi provoquer les juifs qui n'embête personne avec leur dieu ?

X
Philippe29
-1392 points

@ Jean, la suite...

"le judaïsme n'est pas prosélyte parce qu'il est profondément raciste et qu'il ne tolère pas les conversions"

Quand Moise l'hébreu épouse Séphora l'éthiopienne, c'est vrai que c'est très raciste ;-) Je pense que vous confondez le fait qu'il y ai des juifs racistes (il y a des cons partout) avec le judaïsme dans son ensemble. C'est comme de dire que l'islam est une religion misogyne parce que des musulmans tuent leurs soeurs au nom de l'honneur ou que des pères de familles font exciser leurs filles.

Ensuite je vous invite à vous renseigner sur les 7 lois de Noé pour voir que le judaïsme n'exclu pas les non-juifs.

"Seriez vous Israélien ou Juif ?"

La Gestapo est de retour ou quoi ? Si tu veux savoir d'où je viens c'est écris sur mon compte oumma.com. Et tu t'apercevra (avec quelques recherches sur le net) que là où je vis, il n'y a pas du tout de juif.

X
michel75200
-1710 points

Philippe,

J'ignorais qu'il soit possible de consulter le compte d'un oummnaute. Comment procède-t-on ? Merci de me renseigner.

X
Philippe29
-1392 points

@ michel7520,

En cliquant sur votre nom j'ai pu voir que vous habitez dans le 20 ème arrondissement de Paris et que vous êtes "titulaire d'un diplôme d'ingénieur. Chercheur en mathématiques et en logique. Spécialiste de la pédagogie des mathématiques"

Voilà j'ai vu votre profil (et non le "Compte", car en effet je me suis tromper de mot).

X
michel75200
-1710 points

Le 7 septembre 2013.

Dans "Libération" d'hier (6/09/2013), la dernière page est consacrée à un portrait-interview d’Amina Sboui :
http://www.liberation.fr/monde/2013/09/05/amina-un-nouveau-dessein_929693

Voici quelques éléments extraits de cet article :

1) Elle est arrivée récemment à Paris. Elle est inscrite dans un lycée pour recommencer la préparation de son bac et pourra louer un appartement, grâce au soutien de l'"Association tunisienne des femmes démocrates" (ATFD) qui lui a obtenu deux bourses (j'avais reproduit une interview d’Ahlem BELHAJ, présidente d’ATFD, sur un forum précédent : http://oumma.com/16891/trois-femen-arretees-tunisie).

2) Son passage en prison l'a marquée, mais de manière positive aussi (elle a pris des risques en soutenant une détenue, dont les droits étaient bafoués, face à une gardienne). Elle souhaite créer une association pour réinsérer d'anciennes détenues.
(à suivre)

X
michel75200
-1710 points

(suite 1)
3) Quand elle a été séquestrée, c'était par sa mère et un oncle, chez ce dernier, et non par ses deux parents chez eux. Je comprends mieux le soutien que son père lui a ensuite apporté publiquement à plusieurs reprises, il était auparavant le seul dans sa famille à la comprendre.

4) Sa mère l'a dite « suivie par des psychiatres ». Elle rétorque que, deux ou trois fois, elle en a consulté un à la demande de celle-ci (« très traditionaliste » bien qu'institutrice), qui s'inquiétait « parce que j’écoutais du rock et fumais des clopes »...

5) Elle n'a que 18 ans et politiquement elle est encore naïve. Elle croit que les Femen sont financées par « les Etats-Unis, l'Allemagne ou Israël » et n'imagine pas que l'argent vienne non pas d'un Etat mais de richissimes particuliers.

X
michel75200
-1710 points

(suite 2 et fin)
6) Elle a revu des Femen, notamment une des trois qui ont manifesté à Tunis pour sa libération et fait de la prison pour cela. Mais de chaque côté, on reproche à l'autre d'avoir « fait un cadeau aux islamistes ».
Amina déplore le slogan « Amina akbar », qui a réellement été scandé par les Femen devant l'ambassade de Tunisie à Paris — je rectifie mon propos précédent — mais qui, me semble-t-il, n'a pas été spécialement relevé par les islamistes, à cause de tout le reste.
Les Femen regrettent les déclarations d'Amina sur leur supposée « islamophobie », déclarations qui ont vraiment fait le tour du monde musulman et la grande joie des islamistes. Mais l'une d'elles conclut : « Pour nous, ça n’enlève rien au combat qui a été mené. »

7) La réalisatrice franco-tunisienne Nadia el-Fani va réaliser un documentaire sur Amina... et espère que cela « permettra aux Tunisiens de se rendre compte que nous ne voulons pas tous être pareils ». C'est pas fini !