Jeudi 23 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Pourquoi cette confusion sur le premier jour du mois de Ramadan?

Pourquoi cette confusion sur le premier jour du mois de Ramadan?
fr
http://oumma.com/sites/default/files/ramadan-karim-3.jpg

Le sociologue Haoues Seniguer revient sur la polémique suscitée autour de la determination du premier jour du mois de Ramadan

Partagez :

Comment expliquez-vous cette cacophonie, alors que la date du début du mois de Ramadan a été fixée depuis plusieurs semaines par le CFCM qui est l'instance officielle de l'Islam de France?

Cette cacophonie, qui a surgi puis crû dans les dernières heures du début officiel du mois du Ramadan, pourtant fixé il y a plusieurs semaines déjà par le CFCM, interroge. En effet, que le CFCM soit légitime ou non à représenter tous les musulmans, ou au moins une majorité d'entre eux, ne saurait expliquer à lui seul une telle cacophonie, car dans ce cas pourquoi la polémique n'a-t-elle pas pris et enflé beaucoup plus tôt?

On a l'impression que certaines forces ou tendances au sein de l'islam de France ont cherché à utiliser un tel événement symboliquement puissant dans l'imaginaire musulman, aux fins de régler des comptes avec le CFCM et discréditer sa parole au grand jour. Cela traduit évidemment des tensions internes et continues au sein des instances musulmanes françaises qui ne disent pas leur nom, de même qu'une concurrence larvée qui utilise toutes les voies, y compris les plus coûteuses du point de vue symbolique.

Qui a commencé à faire circuler la date du début du mois de Ramadan comme étant celle du 10 juillet et non celle du 9 fixée par le CFCM ?

Selon des informations dont on dispose, des milliers de musulmans auraient reçu des textos les invitant à débuter le jeûne le mercredi 10 juillet et non aujourd'hui, mardi 9 juillet.

La polémique a avant tout un ancrage régional. D'abord à Lyon, où le recteur de la grande Mosquée de la ville, Kamel Kabtane, avait qualifié de mascarade électorale les élections du CFCM du 8 juin dernier. Le 18 juin, ce dernier lançait un appel, fustigeant "les nouveaux présidents des conseils régionaux, "présidents suggérés et désignés sur la base de critères politiques ou diplomatiques, totalement étrangers aux véritables intérêts de la communauté musulmane".

Dans un premier temps, la Grande Mosquée de Lyon, au cours d'un communiqué diffusé le lundi 8 juillet, annonçait cependant : "dans le souci de préserver l’unité des musulmans de France, la Grande Mosquée de Lyon prendra en compte la décision prise par le Conseil français du culte musulman qui a fixé le début du mois sacré du Ramadhan 1434 le mardi 9 juillet 2013."

Or, à minuit, ce même lundi, un communiqué émanant de la mosquée lyonnaise revenait sur sa décision originelle, en stipulant cette fois-ci ce qui suit : ""Après concertation avec les différentes mosquées signataires du présent communiqué, il a été décidé que le premier jour du ramadhan sera le mercredi 10 juillet 2013. Cette décision a été prise en conformité avec le hadith du prophète (S.A.W) qui dit : jeunez à la vision de la lune et rompez à sa vision.

"Elle fait également suite à l’annonce faite par les pays musulmans qui, dans leur grande majorité, ont décidé que le début du Ramadhan sera fixé au 10 juillet 2013. A cette occasion, nous souhaitons à l'ensemble de la communauté musulmane un ramadhan de paix, de piété, de solidarité et de partage. Nous invitons nos frères et sœurs à profiter de ce mois intense de spiritualité et de recueillement pour apprendre à vivre dans la proximité de Dieu."Nous informons nos fidèles que la prière de Tarawih débutera le mardi 9 juillet 2013 après la prière du Icha."

Ce revirement est éminemment paradoxal dans la mesure où le recteur fustigeait il y a peu l'influence, réelle ou supposée, des pays étrangers au sein du CFCM. Comprenne qui pourra! Ce langage pour le moins contradictoire en déboussole et en déboussolera plus d'un. C'est en tout état de cause une brèche supplémentaire dans l'édifice "Islam de France".

Est-ce la même logique de rivalité avec le CFCM qui a prévalu dans l'annonce, en Ile de France, du début du mois de Ramadan le 10 juillet?

Oui, tout à fait. La polémique en Ile de France est partie à l'initiative de l'Union des Associations Musulmanes de Saint-Denis qui, sur son site, déclare avoir réuni "un Conseil des Imams de France" avec la "présence d'un très important nombre d'imams et de responsables de mosquées rassemblés dans la mosquée Attaqwa d'Aulnay-sous-Bois le 8 juillet 2013".

Plusieurs questions affleurent: qui composait ce conseil? Quelles étaient les qualités religieuses, théologiques et scientifiques de ceux qui y siégeaient? Comment expliquer la mise à l'écart des plus hauts représentants du CFCM, etc?

M'hammed Henniche, président de l'UAM93, avait été la cible, il y a quelques mois, de critiques virulentes de militants musulmans qui lui reprochaient sa proximité avec l'imam Chalghoumi et un voyage, effectué en Israël en compagnie de ce dernier. Peut-être faut-il voir dans la polémique autour de la fixation du début du mois du Ramadan le prolongement d'inimitiés non soldées, ainsi que des velléités de concurrence les cadres du CFCM dans une logique de substitution, autrement dit dans le langage consacré: être calife à la place du calife.

Enfin, pour terminer sur ce volet, cette cacophonie, qui a surtout affecté la génération des pères, donne l'image d'une communauté musulmane de France plus que jamais éclatée, divisée et incapable de s'entendre sur une date commune pour un pilier de la foi sunnite et chiite.

Quel a été le rôle des réseaux sociaux dans cette cacophonie?

Les réseaux sociaux ont été un redoutable agent amplificateur de la polémique. Ainsi, la date du 10 juillet s'est répandue très largement, semant ainsi une incroyable confusion, voire une panique incommensurable chez les fidèles qui s'apprêtaient tous à jeûner le 9 juillet comme cela leur avait été annoncé par le CFCM depuis plusieurs semaines. Par ailleurs, les réseaux sociaux « visibilisent » et amplifient encore davantage les lignes de clivage au sein des musulmans de France, notamment auprès de ceux qui pensent que la nuit du doute doit rester le seul critère décisif à l'annonce du mois du Ramadan.

En islam, quelle autorité doit-on respecter?

Tout le problème est là. En islam sunnite, particulièrement en dehors des pays majoritairement musulmans, l'autorité religieuse est éclatée, disséminée, dans la mesure où il n'y a pas d'instance incontestée et incontestable, susceptible ainsi d'imposer un avis théologique absolu ou déterminant. En terre d'islam majoritaire, l'État assurant la régulation religieuse, les dissonances, concernant en particulier les dates du début et de la fin du mois du Ramadan, sont fortement improbables, pour ne pas dire impossibles. Toutefois, une fois tous ces points rappelés, jusqu'à preuve du contraire, le CFCM a été élu et, en l'espèce, il était le plus en mesure de donner un avis autorisé ou motivé.

Aux Etats-Unis, les musulmans ont également débuté le Ramadan le mardi 9 juillet. 

A titre comparatif, les musulmans des États-Unis semblent beaucoup mieux organisés, et, j'oserais ajouter, plus matures aussi, par rapport à ceux de France, même s'il faut se garder de généralisations abusives. En effet, le Conseil du Fiqh d'Amérique du Nord (CFAN) a décidé, depuis 2006, d'adopter un calendrier islamique basé sur le calcul, en prenant en considération la visibilité de la nouvelle lune, et ce pour couper court à ce genre de cacophonie auquel on assiste présentement en France depuis quelques heures.

L'adoption par le CFCM d'un calendrier islamique basé sur le calcul astronomique est-il un progrès?

Objectivement, oui, puisqu'une telle adoption avait au moins deux avantages: d'une part, démontrer que les musulmans, singulièrement de France, marchent avec le progrès, les avancées ou les acquis de la modernité, et, d'autre part, unifier les musulmans sous les auspices d'une communauté de foi régénérée, quels que soient par ailleurs les clivages doctrinaux ou politiques.

Quelle leçon peut-on tirer de ce désordre organisé?

Paradoxalement, ce désordre, organisé ou non, dénote la division profonde qui traverse le corps des communautés musulmanes françaises et met en branle, à ce titre, le spectre d'une communauté homogène, unifiée et organisée, menaçant potentiellement la République, ses valeurs et ses institutions. Il y a loin entre cette représentation essentialiste et les réalités sociales, empiriques qui démontrent tout le contraire, à savoir des musulmans qui cherchent encore des repères fiables pour communier dans la foi et ouvrir des perspectives de dialogue intracommunautaire sereinement contradictoire.

Propos recueillis par la rédaction

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
barakat
-5 points

Je jeune aujourd'hui car je considère qu'on ne doit pas changer la règle du jeu au dernier moment et que la décision du CFCM et de l' UOIF étaient connus il y a longtemps. Nous devons apprendre à être discipliné. Le pouvoir que se donne certains imams dans certaines mosquées ne doivent pas mettre en peril notre union. Peu importe la méthodologie et le jour du début du ramadan, quand on voit l'image qu'on donne aux non musulmans quant à notre désunion sur un événement aussi simple. Le musulman doit réapprendre ses priorités et les règles de bases de l' Islam. L'une d'entre elles est la solidarité et l'union. Donc bon ramadan à tout le monde, ne nous disputons pas pour cela. Dieu est savant

X
bouhbouh
3 points

Si les commentaires des racistes islamophobes de ce site me font rire à cause de l'ignorance , l'ignorance des musulmans de France de leur religion m'attriste et me rend malheureux .

Et pourtant le Coran nous enseigne , et le prophète ( sbsl ) nous recommande de suivre l'avis de nos représentants ( اولي الامر منكم) qui sont eux responsables devant Dieu .

X
citizenzen
7 points

M Seniguer a raison : le CFCM a donné la date du 1er Ramadan très en avance, personne n'avait contesté sa démarche ; la contester au dernier moment n'a pas de sens. Il est regrettable qu'au dernier moment, certains sèment la discorde... pour le ramadan, mois de réconciliation ! Soyons unis et solidaires.

X
tictac
142 points

Comme je l'ai toujours dit , ceci est les conséquences de la colonisation culturelle dont certains arabo-musulmans n'arrivent pas à se libérer .

Quand je vois qu'il y a les français de "souche" qui apprennent l'arabe , alors que les jeunes musulmans français issu de... ne se donnent pas la peine de l'apprendre , je me dis, hélas, ce n'est pas demain la veille que le drapeau de l'Islam se hissera haut .

X
Hanafy
41 points

Ce sont les réseaux sociaux la source de la fitna maintenant ?
Que M.Seniguer le veuille ou non, des milliers de musulmans ont décidé de faire un joli pied de nez au CFCM, laboratoire de Sarkozy et du ministère de l'intérieur.

Même si le CFCM a longtemps annoncé le mois de Ramadhan à l'avance (par souci prévisionnel) ça ne lui donnait certainement pas le droit d'officialiser le Ramadhan sans concertation et sans chercher la vision du croissant lunaire du 29 de chaabane.

Réjouissons-nous que la Oumma de France, même éclatée, ne sera jamais domestiqué au gré de telle ou telle instance politique. Les mosquées et les fidèles qui ont opté pour mercredi ont fait un choix responsable et purement religieux. Le CFCM en balayant la sounna (vision lunaire -rou'yatul hilal-) d'un revers de main en privilégiant une décision purement politique s'est fait hara-kiri.

Toute mes condoléances au CFCM (Conseil Français du Couscous Merguez)

X
cedric
34 points

Réaction enfantive, gravement dommageable, surement politique que d'attendre ainsi le dernier moment pour porter le poignard dans le dos alors que ca fait des semaines qu'on aurait pu montrer notre désaccord.
Un geste fait avec la volonté la plus malsaine et donc répréhensible. Geste qui en plus vient diviser pendant le mois de l'union.
Honte aux carriéristes.

X
TOTO
1 points

Tout est dit ici :
http://globislam.over-blog.com/que-valent-les-calculs-astronomiques-pour...

Je rejoins Haoues sur le fait que la date du ramadan a été politisé mais il faut arrêter de rendre un avis minoritaire comme la marche à suivre de tous.

D'ailleurs, est ce que le CFCM lui même est-il en accord :
La mosquée de paris déclare le début du ramadan alors que le recteur de la mosquée de Paris n'est autre que le président actuel du CFCM.

X
Ness
-1 points

Et si on rétablissait juste les choses?
Il s'agissait, hier, du jour du doute, pas d'une cacophonie, ni d'une polémique. Un certain nombre d'associations se sont distinguées, ont transmis des informations cohérentes et c'est très bien comme cela.
L'intérêt des musulmans n'est pas de suivre comme des moutons une décision qui vient d'un organisme comme le CFCM qui a été crée pour formater le culte et faire rentrer dans les rangs les musulmans de France.
Je suis ravie que la communauté ait montré, hier, que l'islam était une religion vivante, pas bonne pour le musée.
Peut-être que grâce à cette mobilisation, on saura mettre sur pied un organisme qui émanera de la communauté et dissoudre le CFCM qui n'a aucune raison d'être.
Ramdan Moubarak, en ce qui me concerne, dès demain, incha Allah.

X
Khalid ibn Walid
1 points

Salam alekoum !!

Que ce soit le CFCM avec L'UOIF ou les délégations d’imam de mosquée ils ne marchent que pour leurs intérêts ou celles des pays d'origine où dont ils sont issues . cela me désole de voir à quel point en france nous sommes si divisés. Entre l'uoif qui veut faire prié le tarawih avant la priére de icha'a et ceux qui roulent pour des intérêts mercantiles .
LA HAWOULA KOUTILA BILLAHI

X
ericbrom
73 points

Le CFCM a été créé par Sarkozy, qui n'est vraiment pas une référence en termes de fiqh islamique. C'est une association plus politique que religieuse.

Indépendamment du CFCM, il faudrait peut-être une instance non pas politique mais vraiment religieuse en France, composée de véritables savants en sciences islamiques, qui serait vraiment respectée par les musulmans.

X
koutkout
27 points

Pour ceux qui doutent encore , ceci est une preuve indiscutable que la mosquée de Paris du "recteur" Boubaker obéit aux ordres d'Alger , alors qu'elle fait partie prenante du CFCM et qu'il on est actuellement son président . Bizarre ! Vous avez dit bizarre , que c'est bizarre .

L'Islam DE France , et Islam des généraux , même combat .

X
Liliane Bénard
-309 points

Je ne vois pas du tout le rapport entre le CFCM et la date du début du ramadân.
J'avoue mes limites. L'accord s'était fait scientifiquement, des médias sociaux ont décidé de le contester médiatiquement...mon choix est simple...sachant bien que la majorité de la communauté musulmane est moins médiatisée...
Bon ramadân !

X
Yannick Laude
-1127 points

Cette cacophonie est inadmissible. Je n'avais pas lu le détail des calculs qui avaient été exposés ici, car je suis nul en math, mais je faisais confiance à la philosophie du projet. Il est évident qu'un système scientifique, grâce à sa prévisibilité, permettra de mieux intégrer le ramadan dans le calendrier civil, à l'instar des fêtes chrétiennes dont certaines ont aussi des dates variables, comme Pâques. C'est une étape indispensable pour aller vers l'instauration de l'Aïd comme jour férié. Si cela fonctionne aux Etats-Unis, pourquoi pas en France? Pour cela il ne faudrait pas accabler ou dénigrer par principe les institutions représentatives mais au contraire les encourager, quitte à contester les hommes à leur tête qui sont remplaçables. L'échec du CFCM marquerait un recul dans les maigres progrès enregistrés ces dernières années dans la reconnaissance des musulmans de France.

X
Shamshoum
-1 points

Je ne suis pas au courant de ces histoires et je n'ai pas reçu de sms de quiconque!
Revenons sur des faits et le fond! je suis adepte de la convergence d'un seul calendrier et j'accepterai volontier toutes les méthodes. On peut faire reference aux differentes reunions et decisions de comité islamique mais tant que les grands pays musulmans, représentés dans ces comités, tel que l'Arabie Saoudite, l'Egypte et d'autres ne suivents ce calendrier universel, La cacophone persistera. Les années précédentes, Le début de Ramadan est décidé en France, sur la base de la constattion dans les pays musulmans d.Asie, Afrique et Europe! Quelle connerie de ne pas continuer la même méthode mais basée sur les calculs astronomiques! On savait bien à l'avance que la constation dans les pays d'Asie, Europe et Afrique, n'est possible que mardi 09/07 donc ils commenceront Ramadan le Mercredi 10/07! Ca aurait été une etape pour montrer que les calculs astronomiques sont justes! quel GACHIS

X
tariqamin
17 points

Ramadan 1434: 1 pas en avant, 2 pas en arrière ! De qui se moque-t-on ?
La mosquée de Paris fait partie du CFCM. Dalil Boubakeur est à la fois recteur de la Mosquée de Paris et Président du CFCM. Quand le CFCM annonce que le ramadan débute le 9 juillet, conformément à la décision prise le 9 mai 2013, cette annonce s'applique également à la Mosquée de Paris. Dalil Boubakeur, en sa qualité de recteur de la Mosquée de Paris, n'a pas le droit d'annoncer une date de début du ramadan qui diffère de celle annoncée par le CFCM.
En prenant une position différente du CFCM sur cette question, M. Boubakeur a réussi à ridiculiser le CFCM et ses efforts pour unifier l'action de tous les musulmans de France. Il ridiculise la Mosquée de Paris, qui se contredit 2 mois seulement après avoir voté en faveur d'une décision aussi importante le 9 mai dernier. Il se ridiculise plus que tout ; et il ridiculise (que Dieu lui pardonne !) l'ensemble des musulmans de France.

X
tariqamin
17 points

S'il veut s'exprimer individuellement sur cette question, et avoir une position différente de celle du CFCM, M. Boubakeur devrait d'abord démissionner de son poste de Président du CFCM. Il aura alors tout le loisir de dire ce qui lui plaît à qui veut l'entendre.
Il est trop tôt pour dire comment le CFCM survivra à cette mascarade, après avoir perdu toute crédibilité grâce à ce tour de passe-passe de M. Boubakeur. Mais, procédons étape par étape:
M. Dalil Boubakeur devrait démissionner aujourd'hui même de ses fonctions au CFCM, et laisser la place à un Président plus respectueux des décisions de cet organisme.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

"Ma communaute ne s'accordera jamais sur une erreur", dixit Mouhammad (paix et bénédiction de Dieu sur lui).

Cherchez l'erreur...

Dieu, débarrasse la direction de notre oumma des bouffons, des sots et cupides pantins et des girouettes, amîne ! Mets à notre tête des dirigeants pieux, sincères, éminemment intelligents et instruits.

Wa salâm

X
Nass68
0 points

Le CFCM change finalement d'avis:

[url]http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/09/le-ramadan-commencera-en-france-mercredi-et-non-pas-mardi_3444849_3224.html[/url]

Mais pas de communiqué sur le site pour l'instant.

X
gull_hiver
1 points

Tu sembles être un âne. Et un musulman qui préfère le désordre dans la communauté à l'union, c'est une personne extrêmement louche dont il faut se méfier.

X
Adjissa
15 points

C'est dingue presque surréaliste ! Après l'Egypte qui donne une image déplorable de son processus démocratique voici venu le tour du CFCM de proposer au grand public une image plus que désolante des calendriers de L'Islam. De ce point de vue ce sont les Estrosi, les Jean MARINE Le Pen et les sarkozy qui doivent se réjouir de cette image désastreuse de L'Islam de France. Un vrai carnage.

X
tariqamin
17 points

"Pour Dalil Boubakeur, que les fidèles commencent le ramadan mardi ou mercredi, «les deux positions sont légales»."C'est ce qu'on lit dans une dépêche de l'AFP.
Alors, si les deux positions sont légales, pourquoi avoir changé la date du début du ramadan, si ça ne fait aucune différence pour les musulmans qu'ils débutent le jeûne mardi ou mercredi? Si les deux positions sont également valables, pourquoi avoir voté pour l'adoption du calendrier basé sur le calcul astronomique, il y a 2 mois, si c'est pour ne pas l'appliquer aujourd'hui ?
Cela témoigne d'une irresponsabilité totale, et surtout d'un mépris total de la communauté musulmane. Car, qui empêchait Boubakeur d'annoncer sa position il y a une semaine, pour que tout le monde en parle et que tout le monde sache à quelle date débuter le jeûne du ramadan?
Mais peut-on reprocher quoi que ce soit à Boubakeur, alors que ce n'est probablement qu'un pantin dans cette farce écrite et réalisée par des maîtres vivant ailleurs?

X
Muslim_in_London
1 points

L'auteur de l'article cherche des explications inutilement élaborées à la confusion qui règne depuis hier, évoquant complots politiques et rumeurs circulant on ne sait pourquoi sur les réseaux sociaux.

La quasi-totalité du monde musulman jeûnera à partir du mercredi 10 Juillet inchaAllah, y compris tous les pays Européens, à l'exception notable de la Turquie et des États-Unis - par ailleurs loués par l'auteur pour leur modernisme et leur "maturité", et la lune n'a put être observée à l’œil nu nul part dans le monde.

L'UOIF fait preuve d'un manque d'humilité en s'isolant et en restant sur ses positions, à contre-courant du monde entier et de la communauté musulmane française.

Au delà des discussions sur la représentativité et le rôle du CFCM, et du débat sur la méthode de détermination des dates du Ramadan, nous avons un gros travail à faire pour unifier la communauté dans une atmosphère de respect où le débat apaisé prend le pas sur les positions partisanes et les intérêts divers.

X
Rachid Zani
-302 points

Pourquoi cette confusion?

Bin faut déjà commencer par se poser les bonnes questions:

Qui a crée les instances musulmanes de France sinon pour mieux contrôler les musulmans? Les avoir sous contrôle permet d'anticiper contre les velléités d'émancipation qui n'en viennent à troubler l'ordre en cela d'empêcher un éventuel endoctrinement de la masse.

Il ne faut pas oublier que derrière la laicité se cache tout un raisonnement qui vise à interdire de croire en Dieu sinon à dire qu'Il n'a jamais été.

Dieu est Grand

Bon ramadan et que Dieu Veille sur nous Inch Allah

X
Sharaf
-620 points

Sur l'illustration du texte :

La calligraphie est franchement trop nulle et triste,
désolé, mais mon métier est justement cet art du bel écrire.
https://www.google.fr/search?q=%D8%B1%D9%85%D8%B6%D8%A7%D9%86&client=fir...

X
malik_gee
32 points

Polémiques entre mosquées et organisations mises à part. Ça fait des semaines que l'on sait, grace à la science, qu'il allait etre impossible de voir la lune lundi soir, pour ainsi dire sur toute la planète.

Donc la methode scientifique, n'est pas scientifique en elle-meme, c'est un avis sur comment utiliser la science, on aurait pu l'utiliser pour dire que le jeune débutera mercredi tout aussi bien. C'est pas la science qui est en cause mais un avis humain sur comment établir le calcul.

En ce qui concerne l'article de Haoues Seniguer, qui dit que aux USA, où j'habite, les musulmans sont mieux organisés.. mmm oui et non : Sheikh Hamza Yusuf, qui est un des leaders musulmans les plus influents aux USA, cela fait des années qu'il suit l'avis traditionnel de la vision du croissant au lieu du calcul, et une partie des musulmans aux USA, dont moi, suivent cette avis et non celui de l'ISNA.

En tous les cas Ramadan Moubarak à tous. Salam.

X
majda2000
0 points

Monsieur Haoues Seniguer

la lune a été vue la nuit du lundi au Niger et en Côte d'Ivoire - ces pays ont débuté le ramadan le mardi 09 juillet.

X
queniart56
-234 points

le 1 ramadan commence le 29 a maghrib et non le 1 ou le 2 au lever du soleil,ce qu'il faut regler c'est la fin des 5 calendriers musulmans qu'il y a dans le monde

X
khalid56
0 points

bonjour
le fait de determiner le premier jour des mois lunaire par calcul est un progrès pour le monde musulman à mon avis . pourquoi ?
-actuellement , je ne comprends pas comment le prophète mohamed derait né 2 ou 3 jours de suite.sa naissance est connue etre le 12 rabia I et c etait un lundi. comment les pays musulmans fêtent son anniversaire , selon leur position geographique , le 11 , le 12 ou le 13 de ce mois. est ce qu ' il ya eu 3 naissances?

donc le calcul astronomique qui determine le premier et la fin de chaque mois aura pour interet d'unifier les musulmans dans leur calendrier.

-si la determination par calcul est retenue comme etant la regle , permet au musulmans de s'y prendre à l' avance pour effectuer un voyage ou reserver un vol . facilite la programmation et d'etre en accord avec leur entourage.

- je ne pense pas que c est en contradiction avec l'islam , car dans le coran ,il n est pas dit quelle autorité religieuse il faut suivre.
salam