Vendredi 19 September 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Lahouari Addi répond à un article diffamatoire publié en Algérie

Lahouari Addi répond à un article diffamatoire publié en Algérie
fr
http://oumma.com/sites/default/files/telechargement.jpg

Il ne fait pas bon émettre des doutes sur la véracité de la version officielle au sujet de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas, quand on est un intellectuel reconnu et apprécié en Algérie, dans les milieux universitaires et dans la sphère estudiantine, tel que l’est Lahouari Addi.

Partagez :

Il ne fait pas bon émettre des doutes sur la véracité de la version officielle au sujet de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas quand on est un intellectuel reconnu tel que l’est Lahouari Addi, sans être aussitôt discrédité, calomnié et taxé « d’espionnage à la solde des ennemis de son pays », un grand classique de la diffamation facile, à bout d’arguments.

Les coups bas, très bas, ont été portés à son encontre par le journal Le Jour d’Algérie, dans un article au vitriol intitulé « Le sociologue converti en maître espion » et ciblant l'interview que nous avons publiée. La seule finalité de ce réquisitoire est de jeter l’anathème sur un grand spécialiste de ce pays, dont l’indépendance, l’intégrité, et la rigueur des travaux ne sont plus à prouver, ses analyses de la décennie noire, à la fois courageuses et étayées, parlant pour lui.

Sale temps pour ceux qui osent s’aventurer sur la voie périlleuse, mais ô combien salutaire de la vérité, et qui cherchent sans relâche à dissiper l’opacité oppressante qui entoure les différents centres de pouvoir en Algérie, preuve, s’il en est, qu’ils appuient là où le bât blesse !

Contrairement aux insinuations sournoises du Jour d’Algérie, notre site ne fait pas dans le sensationnalisme, booster d’audience, mais est soucieux de diffuser une information alternative de qualité, éclairée et éclairante, loin des pseudo-experts interchangeables des médias mainstream, considérés comme les nouveaux oracles des temps modernes. Nous sommes également soucieux de préserver la pluralité des opinions et de confronter des thèses contradictoires, car ce n’est qu’à ce prix que les Oummanautes pourront se forger leur propre avis.

C’est fidèles à notre ligne éditoriale, que nous avons publié le texte de Mohamed Tahar Ben Saada à la suite de l’interview de Lahouari Addi, que nous tenons à assurer de tout notre soutien.

La rédaction d'Oumma.com

Réponse de Lahouari Addi à l’article paru dans le Jour d’Algérie

Un journaliste, signant sous le nom de Badis Guettaf, d’un journal algérien Le Jour d’Algérie peu connu, m’accuse d’être un espion – rien que ça – à la suite d’un entretien paru sur Oumma.com qui mettait en doute la version officielle de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas.

La facilité avec laquelle quelques bandits armés ont pénétré dans un endroit protégé par différents services de sécurité, l’absence de communication de la part des autorités légales, l’interdiction faite aux journalistes nationaux et étrangers de faire leur travail d’information m’ont amené à penser que cette opération est un remake du massacre de Bentalha ou de l’assassinat des moines de Tibihérine.

Le flou dans lequel ont été maintenues ces affaires, et l’impossibilité pour la justice algérienne de mener des instructions judiciaires impartiales, permettent l’hypothèse d’infiltration des éléments des services de sécurité à l’intérieur des groupes terroristes pour les amener à monter des opérations qui les discréditent. L’infiltration, que pratiquent toutes les polices, a pour fin de récolter des informations et non à des fins de manipulation où il y a mort d’hommes.

Pour éviter ces dérives, les services de sécurité doivent agir sous le contrôle de la direction politique dans le respect des institutions et de la loi. Il y a désormais une opinion qui se fait jour en Algérie et qui demande que les services de renseignement et de sécurité reviennent sous l’autorité de l’Etat-Major qui exerce le commandement militaire, et que celui-ci ne dépasse pas ses prérogatives inscrites dans la constitution. Tout indique aujourd’hui que ces services se sont autonomisés du commandement militaire, ce qui constitue une dérive grave pleine de dangers pour le fonctionnement normal de l’Etat.

Lahouari Addi
Professeur de sociologie

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Saladin
-81 points

Je soutiens à 100 pour 100 la réaction de monsieur lahouari Addi et son attitude face à l'attaque du journal algérien et j'appelle, à titre personel aussi, à ce que les services secrets algériens ainsi que leurs homologues marocains ou francais soient soumis à l'autorité de loi, de la constitution et des institutions élues par leurs peuples respectifs.

X
faroukm
-3 points

lorsque jai lu l article de mr Addi, j ai bien sur reagis en me disant que oumma.com le pubie en bonne foi pour alimenter le debat et je l ai pris ainsi. Ce qui empeche pas d avoir mon opinion. MrAddi vient ici confirmer qu il n a aucune preuve de ce qu il avance, puisque ce sont des deductions suite a son analyse donc on peut douter de la credibilité de ce qu il avance sans pour autant douter de ses qualités intellectuels par ailleurs.

X
Liliane Bénard
-309 points

Les services de sécurité algériens sont sans cesse interrogés et accusés d'impuissance.
Ils sont certes dans une situation délicate. Les multinationales prospèrent sur le sol algérien alors même que le peuple vit la misère. Maintenir et sécuriser une telle situation est problématique.
Accuser ces services de prendre des initiatives malheureuses est facile. Gérer le quotidien dépend d'un état qui connaît aussi la situation.
Qui ignore que la terreur provient de la misère qu'il convient de juguler avant de faire la guerre.

X
faroukm
-3 points

vous dites : "...m ont amené a penser que cette operation est un remake de.." aretons nous là dessus : quelles preuves ou fait en dehors de vos deductions ? Les algeriens montent un attentat pareil pour decridibiler les terros ? quelle deductiion ! Les terros se decridibilisent tout seuls deja ! C est pareil de dire alors que les usa ont monter leur propre 11 septembre non ?

X
faroukm
-3 points

ok mr Addi fait sa construction intellectuelle qui a la valeur qu on lui donne. Espion ? Menteur ? Mythomane ? Ou tout simplement un aveuglement sincere ? Mr Addi veut surtout denoncer le manque de democratie et d etat de droit en Algerie mais l angle utilisé est tres douteux...d ailleurs mr siffaoui doit etre un de ses adeptes puisqu il a repeté repeéter mot pour mot ses dires sur l emission c dans l air de france 5

X
Sarah
-30 points

Je soutiens la liberté d'expression de Mr.Lahouari Addi contre les attaques injustifiées de ce journal.

La question n'est pas là.

Le précédent article publié par oumma.com avec un titre à sensation où il était affirmé que l'opération en question était quasiment un coup monté de l'appareil sécuritaire algérien ,sans aucune preuve,était à mon sens très mal venu.

D'abord,l'opération en question était toujours en cours,qu'on n'avait quasiment aucune information,que le nombre de morts(otages,ravisseurs,etc) était inconnu,l'ampleur de l'attaque était inconnue.

Il fallait un peu plus de prudence,de rigueur et surtout des preuves pour affirmer des choses aussi graves.

Sinon,je suis totalement d'accord avec Mr.Addi quand il affirme que "les services de sécurité doivent agir sous le contrôle de la direction politique dans le respect des institutions et de la loi."
Il y a trop d'opacité dans le fonctionnement de l'appareil sécuritaire algérien.

X
nanny
27 points

Je crois Saladin, qu'en choisissant votre pseudo vous avez réellement cru que vous étiez le personnage illustre de l'histoire arabo-musulmane. Il va falloir redescendre sur terre.

Je crois monsieur, que vous n'êtes qu'un illustre inconnu qui n'a aucune autorité pour mettre en demeure qui que ce soit pour exiger quoi que ce soit et certainement pas à des autorités d'un pays dont vous n'êtes même pas le citoyen. Ayez un peu plus d'humilité cela vous donnera peut-être un peu plus de crédibilité.

Quant aux explications plus que laborieuses de Monsieur ADDI, je ne crois pas qu'elle aient convaincu grand monde.

Pour finir, Monsieur ADDI exerçant en France (et peut-être français) donnant son opinion publiquement sur la marche d'un pays, il devait s'attendre à des critiques et à la revendication du droit à l'expression de ce journaliste dont c'est le métier de critiquer.

X
faroukm
-3 points

saladin joue a jacques a dit avec laouhari surement...tout comme mr siffaoui qui est passé a l emission c dans l air sur france 5, une prestation pathetique vendredi dernier. Je prefere saluer le sang froid des algeriens alors que tout le monde semble s exciter et s agiter dans tous les sens...

X
Saladin
-81 points

Je suis bien sur terre Mme Zohra et je ne represente ni une autorité ni une civilisation et les manipulations des services algeriens ainsi que de leurs homologues francais ne datent pas d'hier, et celui qui veut s'en assurer il n'a qu'à regarder le documentaire du journaliste belge jean batiste rivoire " attentats de paris enquête sur les commanditaires ", c'est diponible sur youtube, quant à Mokhtar belmokhtar le chef des preneurs d'otages, il est soupconné depuis longtemps par les services occidentaux d'être un agent des services algeriens et vous pouvez lire à ce sujet une publication sur nouvel obs intitulé : Mokhtar belmokhtar : contrebandier , islamiste et agent double