Mardi 21 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Une jeune fille voilée exclue de la salle de cours de la Faculté scientifique de Nantes

Une jeune fille voilée exclue de la salle de cours de la Faculté scientifique de Nantes
fr
http://oumma.com/sites/default/files/images_712.jpg

Partagez :

La Coordination contre le Racisme et l’islamophobie (C.R.I.) vient d’être sollicitée par une nouvelle victime de l’islamophobie dans le milieu universitaire qui accueille des adultes et qui n’est pas concerné par la loi du 15 Mars 2004 (dite loi contre le foulard).

Nous sommes scandalisés et dénonçons avec fermeté cette nouvelle atteinte aux droits des citoyens de confession musulmane, que certains prennent pour un défouloir en continuant à les humilier en permanence, avec une extension grandissante de ces champs d’exclusion.

Une jeune étudiante de 24 ans a été exclue de la salle de cours de la Faculté scientifique de Nantes par un professeur de mathématiques qui lui a dit « retirez-moi ça !» et l’étudiante lui a répondu « ça c’est un voile et la loi et le règlement m’autorisent à le porter car mon visage est découvert » et le professeur de lui dire «  je m’en fous sortez d’ici !».

L’étudiante blessée et humiliée devant ses camarades a laissé ses affaires et est partie en pleurs au bureau du doyen de la Faculté, mais celui-ci était absent, elle s’est alors adressée à d’autres professeurs qui lui ont exprimé leur compréhension et ont condamné cette exclusion injustifiée.

Nous avons donc dans cette nouvelle affaire une démonstration, s’il en était besoin, que l’islamophobie est bien un fléau qui fait des ravages et que les pouvoirs publics doivent prendre en charge de manière sérieuse, en légiférant pour endiguer cette extension. Après les écoles, les lycées, les lieux de travail, les espaces de loisirs, les restaurants, les moyens de transport, les auto-écoles, les centres de formation, etc... voici que les universités subissent à leur tour l’expression abjecte d’extrémistes qui attisent la haine et mettent en danger le vivre ensemble, ici et ailleurs.

Etant donné que cette jeune étudiante est d’origine tunisienne et qu’elle fait partie de l’élite venue enrichir le savoir universitaire, (sans avoir à subir les humiliations et exclusions), nous demandons à l’Ambassade de Tunisie en France de prendre sa défense et d’interpeller les autorités de tutelle pour exiger des sanctions contre ce professeur venu déverser sa haine, au lieu de transmettre son savoir.  

Une plainte a été déposée, et la Coordination contre le Racisme et l’islamophobie mettra tout en œuvre pour que ce genre d’injustices cesse et que des sanctions appropriées soient prononcées pour prévenir d’autres dérapages.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Djamila
519 points

Tiens, j'aimerais bien voir l'exclusion d'un étudiant juif portant une kippa !Et puis non finalement, je crois que JAMAIS ce professeur n'aurait OSE imaginer lui parler comme il l'a fait avec la Musulmane et encore moins le renvoyer !

X
merzoughi
-91 points

C'est fatigant de répéter toujours la même chose :
La France n'est pas une terre d'islam !
* république laïque (ce pays a mis plus de 2000 pour se débarrasser de l'emprise de l'église catholique, ce n'est pas pour accepter l'emprise des sectes islamiques qui revendiquent la réclusion des femmes sous des voiles pour leur rappeler leur infériorité face à l'hom
* respect des lois
* égalité des sexes

Nombre de pays musulmans (républiques islamiques) seraient ravis d'accueillir cette étudiante pieuse et aux tenues vestimentaires ostentatoires... Qu'attend-elle pour émigrer vers ces pays, où les moeurs en rapport avec ses convictions ?

Pourquoi certains musulmans veulent-ils à tout prix imposer des croyantes, rites qui déplaisent en occident et plus particulièrement en France !

Avez-vous vu des occidentales se balader en minijupe, débardeur et bien sûr sans un voile sur la tête dans les théocraties musulmanes ?? Bien sûr que non, car si elles osaient, elles seraient lapidées sur place !!

X
flora de la esperanza
32 points

Meskina, le professeur n'a aucun droit pour se comporter de cette
sorte !

L'Université est un domaine de liberté individuelle et religieuse!

Est ce qu'on oserait dire à un punk de couper ses cheveux bleu fluo hérissés au nom d'une uniformisation de personne ?

Ce genre de discrimination est aussi très présent, dans le lycée.

Le prof repère l'élève (qui porte le voile à l'extérieur de l'école et qui l'enlève à l'enceinte du lycée) pour la persécuter dans ses examens. Et oui le prof n'échappe à rien !

C'est incroyable comment le métier d'enseignant peut dévier en crétinerie, c'est n'importe quoi!
Être enseignant c'est transmettre un savoir à Tous ses Eleves sans distinction d'origine, de tout sang! noirs, blancs, sikhs, musulmans, juifs, chrétiens, mexicain, athé...

Où va le monde...

X
elham
558 points

le CFCM a demandé il y a quelques semaines au président de la république de prendre position contre l'islamophobie, comme cela a été fait contre l'antisémitisme.

je vous propose de relancer cette demande du CFCM, en demandant au président de la république de faire une déclaration publique pour condamner les agissements islamophobes, voici l'adresse :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

à faire circuler à vos contacts par mail et sms...

Si nous n'agissons pas, nous n'avons qu'à nous en prendre à nous même

X
amelle38
0 points

c'est loin d' être une chose qu'on veut imposer à la France le voile mais comme vous avez dis c'est un pays laïque et il y a une liberté d’expression si on va dans votre sens .Regardez il y a quelque années on pouvait voir des française porter le foulard c’était normal à l'époque je trouve normale qu'au 21ème siècle on vois encore des foulards sur la tête de femmes pieuse . Pourquoi vous n'avez pas le même discourt avec les sœurs qui portent elles aussi un foulard sa revient au même ou même aller dire aux juifs qui portent la kippa de l'enlever mais c'est vrais que les occidentaux on peur d'eux et qu'ils veulent récupérer "leurs terre" et qu'ils massacres des palestiniens pour aucune raison apparente juste leur religions différente alors moi en attendant je préféré voir une femme qui se bat pour sa religions et ses convictions qu'elle baisse les yeux et qu'elle se taise

X
nanny
27 points

@ Merzoughi Malika

Personne de vous oblige à répéter "la même" chose" et à vous fatiguer.

Personne ne vous contraint de lire ce qui vous insupporte, passez votre chemin pour mieux vous porter.

Mais puisque vous persistez à vouloir donner votre avis même au prix d'une grande fatigue, on va vous répondre, histoire d'être poli.

1° La France n'est pas une terre d'Islam? Si, elle l'est puisque l'Islam est la deuxième religion de France.

2° "L'emprise des sectes Islamiques"? Depuis quand l'Islam est-il une secte ? C'est une religion avec plus d'un milliard de fidèles et 15 siècles d'existence.

3° "Respect des lois et égalité des sexes"? Là ou bien vous rêvez ou bien nous n'êtes pas au courant des réalités et des études faites sur l'inégalité des hommes et des femmes en matière de salaire et de postes de travail. Quant au respect des lois " selon que vous soyez puissant ou misérable" Cette fable de la Fontaine est toujours d'actualité.

Le reste je le laisse pour une autre fois.

X
Liliane Bénard
-309 points

Dire non à l'islamophobie est une démarche salutaire.
D'autres prof.à Nantes ont défendu la jeune mathématicienne voilée.
C'est certes une affaire à suivre...

X
Anasparis
5 points

@ merzoughi machin,

Oui, j'ai vu des femmes occidentales en minijupes dans la rue voir en train de bronzer topless sur les plages publiques de Tinisie, du Liban, de Charm El Cheikh, de Dubai et d'Agadir.

C'est quoi ton problème avec l'Islam? si tu as été battue par ton père alcoolo, sache que c'est sans rapport.

Qu'attend Oumma pour dégager des raicailles comme ça?!

X
Aïda Soraya
-1 points

@ Merzoughi Malika: "C'est fatigant de répéter toujours la même chose"
Personne ne vous demande de répéter quoi que ce soit. Si commenter les articles d'Oumma vous épuise, pourquoi est-ce que vous le faîtes? Personne ne vous oblige à rester sur ce site, bien au contraire.
"La France n'est pas une terre d'islam !"
C'est quoi une terre d'islam? La France est un pays qui compte parmi sa population des personnes de confession musulmane. Ces personnes représentent environ 5% de la population et devraient avoir le droit de pratiquer leur religion dans le respect des lois en vigueur dans le pays.
"république laïque (ce pays a mis plus de 2000 pour se débarrasser de l'emprise de l'église catholique, ce n'est pas pour accepter l'emprise des sectes islamiques..."
2000 ans vous voulez dire? Tout comme le catholicisme, l'islam est une religion, pas une secte. D'ailleurs, plus d'un quart de la population mondiale est musulmane.

X
Aïda Soraya
-1 points

"...qui revendiquent la réclusion des femmes sous des voiles..."
Certaines femmes se couvrent les cheveux. Et? En quoi sont-elles recluses?

"...pour leur rappeler leur infériorité face à l'hom
Ca, c'est votre interprétation personnelle. Voyez dans le foulard ce que vous voudrez. Au fait, on écrit "homme" pas "hom".
"* respect des lois"
Les lois autorisent les femmes à porter le foulard à l'université. Celui-ci est interdit uniquement dans les écoles, les collèges et les lycées publics. Cette étudiante respecte donc la loi. C'est le professeur qui est hors la loi ici, il n'était pas en droit de l'exclure.
"* égalité des sexes"
Quel rapport avec l'article?
Si vous tenez tant à l'égalité des sexes, battez vous pour l'égalité salariale, contre l'exploitation excessive du corps de la femme à des fins commerciales etc.

X
Aïda Soraya
-1 points

"Nombre de pays musulmans (républiques islamiques) seraient ravis d'accueillir cette étudiante pieuse et aux tenues vestimentaires ostentatoires... Qu'attend-elle pour émigrer vers ces pays, où les moeurs en rapport avec ses convictions ?"
Elle est venue faire ses études en France et la loi lui permet de porter le foulard. Pourquoi devrait-elle émigrer?

"Pourquoi certains musulmans veulent-ils à tout prix imposer des croyantes, rites qui déplaisent en occident et plus particulièrement en France !"
Des croyances, vous voulez dire? Les musulmans n'imposent rien à personne (si ce n'est à eux-mêmes), arrêtez votre paranoïa. Là, c'est le professeur qui a obligé l'étudiante à s'habiller d'une certaine manière (à retirer le foulard qu'elle portait). Et non l'inverse. N'inversez pas les rôles. Elle est majeure et responsable de son corps. Elle n'impose rien à personne, personne ne doit lui imposer un code vestimentaire (ni le foulard, ni son retrait).

X
Sarah
-30 points

@ Malika ou la future Fadela Amara ou Rachida Dati càd la "beurette de servie" des islamophobes:

Chère madame,vos connaissances en islam comme en matière de laicité et d'organisation des pouvoirs semble si lacunaires, pour ne pas dire inexistantes,qu'il faudrait des cours intensifs pour un minimum de "culture générale".

D'abord,c'est bien parce que la France est une République Laique que cette décision d'exclure une étudiante portant le voile est scandaleuse.
En effet,la laicité c'est la séparation des ordres religieux et politique et non la négation du fait religieux,ce que votre petit esprit étriqué et totalitaire a du mal à comprendre.
Ensuite,vous appelez de voeux le respect des lois de la République,ET en même temps vous approuvez cette décision d'exclusion qui justement est contraire aux lois françaises puisque l'interdiction du voile ne s'applique que pour les collèges et les lycées et non pour les universités.
Donc,vous justifiez une violation des lois républicaines.

X
Aïda Soraya
-1 points

"Avez-vous vu des occidentales se balader en minijupe, débardeur et bien sûr sans un voile sur la tête dans les théocraties musulmanes ?? Bien sûr que non, car si elles osaient, elles seraient lapidées sur place !!"
Arrêtez de regarder la télévision et voyagez. Vous verrez que dans la plupart des pays musulmans (Turquie, Maroc, Tunisie, Egypte, Liban, Syrie, Jordanie, Azerbaïdjan, Indonésie, Malaisie etc.) des femmes ne se baladent pas seulement en minijupe et débardeur, mais font aussi du topless à la plage. Alors vos fantasmes sur la lapidation (qui n'existe d'ailleurs même pas en Iran)...

X
Sarah
-30 points

Votre esprit étriqué n'a toujours pas compris ce qu'était la laicité puisque vous dites qu'il s'agit de se débarrasse du religieux.
OR cela n'est pas la laicité MAIS une vision totalitaire de celle-ci ou de l'athéisme militant,ce qui est très différent.
Quand vous proposez à cette jeune fille d'aller étudier ailleurs pour la simple raison qu'elle ne pense pas comme vous,vous démontrez toute votre intolérance et votre esprit anti-démocratique.
Avant de vous réclamer des grands principes démocratiques et de tolérance,vous devriez d'abord cesser de vous comporter de manière si anti-démocratique et si intolérante.
Ces musulmans qui veulent pratiquer leur religion,ce qui est garanti par la constitution française ne vous en déplaise,SONT FRANCAIS(peut-être contrairement à vous qui sentez sans cesse le besoin de vous justifier).
Enfin,votre argument bidon concernant les pays musulmans est invalide car en matière des droits de l'Homme,la réciprocité n'existe pas, et heureusement.

Capito?

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

@ Merzoughi Malika et François :

Je me suis déjà élevé sur ce forum contre ces tentations d'argumenter en faisant des comparaisons de ce qui se passe en France avec d'autres pays.
Nous sommes bien en France, pas en Arabie Saoudite (ou autres) et nous sommes régis par des lois qui s'appliquent à tous.

Cet article nous amène à nous poser seulement deux questions :
Cette étudiante avait-elle le DROIT de porter un voile pendant les cours ?
Ce professeur a t-il commis une FAUTE en le lui interdisant ?

Notez que ce j'écris là ne concerne aucunement votre liberté d'expression et que je serai le premier à défendre. Il me semble, par contre, que lorsqu'on parle d'un événement qui se passe en France, une comparaison avec d'autres pays est un échapatoire commode, pour ne pas facile, pour éviter de parler sérieusement de cet événement "français" !

Pour conclure sur une note plus légère, je pense que ce n'est pas la bonne manière de faire avancer le "schmilblik" :-)

Cordialement

X
chac
8 points

Selem ou halikom,
Il faut écrire ; je l'ai fait et plus des messages arriveront à destination du Chef de l'Etat, plus il en prendra compte. Il ne sert à rien en effet de traduire son mécontentement via le site sans dénoncer les faits à destination des autorités.
Je fais référence à l'article sur le foulard .N'ayons plus peur de faire la comparaison avec la communauté juive qui Dieu merci a pu se faire respecter ; ce n'est qu'en faisant cette comparaison que l'on marquera des points. l'enseignant doit être sanctionné un point c'est tout car il a enfreint la loi. C'est un justiciable comme un autre et son statut ne doit pas le protégé. Si l'on ne fait rien d'autres enseignants suivront le pas.

X
Liliane Bénard
-309 points

Une étudiante portant le voile islamique sur les cheveux a été brièvement exclue d'un cours par erreur, mercredi, par une professeur vacataire de l'Université de Nantes, avant d'être réintégrée avec des excuses et elle a porté plainte pour discrimination, a-t-on appris de sources concordantes vendredi 18 janvier.

Jean-Pierre, cette interdiction est illégale à l'université.

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Chère Liliane, si je n'ai pas répondu aux deux interrogations que j'ai formulées, c'est parce que les deux réponses étaient évidentes : OUI, dans les deux cas !
Cordialement