Jeudi 30 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

La famille Assad doit partir, d’une manière ou d’une autre

La famille Assad doit partir, d’une manière ou d’une autre
fr
http://oumma.com/sites/default/files/index_240.jpg

La déclaration de Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, constatant que le régime perd « de plus en plus le contrôle du pays », signifiait bien que la Russie veut que Bachar al-Assad s’en aille. Depuis, des voix se sont faîtes entendre au sommet de l’Etat syrien – et donc du parti Baas au pouvoir – pour critiquer le président et son entêtement.

Partagez :

La déclaration de Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, constatant que le régime perd « de plus en plus le contrôle du pays », signifiait bien que la Russie veut que Bachar al-Assad s’en aille. Depuis, des voix se sont faîtes entendre au sommet de l’Etat syrien – et donc du parti Baas au pouvoir – pour critiquer le président et son entêtement.

Ni la rébellion ni l’armée ne peuvent gagner

Le vice-président syrien Farouk al-Chareh qui connaît le poids des mots – il a été, pendant 22 ans, ministre des Affaires étrangères de son pays – a déclaré au quotidien libanais al-Akhbar (17/12/12) : « Ceux qui ont la chance de rencontrer Monsieur le président entendront de sa bouche qu’il s’agit d’un conflit long et d’une grande conspiration tramée par plusieurs parties… Il (Assad) ne cache pas sa volonté d’aboutir militairement jusqu’à la victoire finale (et il croit qu’) après, le dialogue politique sera réellement possible ».

Mais pour Farouk al-Chareh, ni la rébellion ni les forces de sécurité et l’armée ne peuvent emporter la bataille militairement. Il se déclare favorable à un « règlement historique incluant les principaux pays de la région et les Etats membres du Conseil de sécurité ». Seulement voilà : comment y parvenir ? « Assad détient tous les pouvoirs du pays (...). Mais il y a des opinions et des points de vues différents dans le commandement syrien. Cependant, ce n’est pas arrivé au point où on peut parler de courants ou de dissensions profondes…». Pourtant le temps presse, « chaque jour qui passe », dit-il, « éloigne un peu plus la solution, militairement et politiquement » du conflit. 

Une famille au pouvoir depuis 40 ans

Comme il n’y a de pire sourd que celui qui ne veut rien entendre - et comme l’Otan espère installer à Damas un régime pro-occidental - Vladimir Poutine est monté au créneau. Le 20 décembre, devant plus de 2 000 journalistes russes et étrangers, il a dit clairement ce que la Russie pense tout bas depuis longtemps: « Nous ne sommes pas préoccupés par le sort du régime d'al-Assad, nous comprenons ce qui se passe dans le pays, nous comprenons qu'une famille y est au pouvoir depuis 40 ans. Il va de soi qu'il y est besoin de changements indispensables ».

« Quelle est notre position ? », a-t-il poursuivi, « Ce n'est pas de laisser le régime d'Assad au pouvoir à tout prix». « Nous ne voulons pas que l'opposition actuelle, une fois arrivée au pouvoir, commence à combattre les gens qui sont les autorités actuelles devenues l'opposition. Et que cela continue éternellement ».

Farouk al-Chareh est-il l’homme de la dernière chance ? Sunnite originaire de Deraa où a débuté la révolte, baasiste de conviction, il peut se prévaloir du soutien de la Fédération de Russie et, dans une certaine mesure, de celui de la Turquie, voire de l’Iran. Parviendra-t-il à convaincre l’armée et le parti Baas que l’heure du changement est arrivée ? Rien n’est moins sûr, car en Syrie ce genre de question se règle souvent violement. Vladimir Poutine a beau vouloir éviter « la désintégration du pays… une guerre sans fin », c’est apparemment le cadet des soucis du clan Assad qui lutte d’abord pour sa survie.

France-Irak-Actualités

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
chb
-15 points

Bien d'autres "luttent pour leur survie" que le "tyran sanguinaire". Il y a une guerre, savez-vous ? Des milliers de soldats, "révolutionnaires", fonctionnaires, civils comme on dit y ont déjà laissé leur peau.
Là où je rejoins Poutine, c'est pour soutenir la Syrie telle qu'elle est, plutôt que l'incarnation actuelle d'une dynastie corrompue et brutale. Sauf que : après le coup d'état, quel état, quel gouvernement, quelles alliances ? Faudra-t-il en passer par un chaos à la libyenne, avec la spoliation coloniale qui a par exemple verrouillé le pétrole et le fonds "souverain" ? Saddam et Gadhaffi étaient aussi des verrous protecteurs...

X
rimas72
63 points

Je suis contre les dictatures de toute nature que ce soit, mais ce qui se passe en Syrie est une tragédie humaine, la pauvre population qui se trouve entre la marteau et l'enclume, entre une famille sans foi et sans cœur et des rebelles téléguidés par les pays occidentaux.
Quel est la solution ? je sais pas mais un camp doit arrêter, car rien ne justifie la mort d'innocents.
Sans foi et les bases morales, le pouvoir rend fou et conduit directement en enfer.

X
Saladin
-81 points

A titre personnel je pense qu'il y'a une complaisance occidentale avec le régime et ceux qui disent que la révolution est soutenu par l'occident et par les monarchies du golf ne pèsent vraiment pas leurs mots. Depuis le début il y'a eu des milliers de militaires dissident et L'ASL était composé à la base par un mélange de ces militaires et de révolutionnaires, pourquoi donc les monarchies du golf et les occidentaux leur refusaient des armes sophistiqués et des batteries anti-aeriennes s'ils soutenenait vraiment la révolution du peuple syrien, les militaires dissidents et les vraies révolutionnaires ont été marginalisé depuis deux ans et lorsque le front Annosra a été injecté en syrie par l'arabie saoudite et a enchainé les victoires militaires, l'occident a dit qu'il y'a alqaida en syrie et que livrer des armes n'est pas une solution envisageable, donc il y'a un un complot contre le peuple syrien et on cherche une révolution avec des résultats qui conviennent à l'occident et la russie

X
mirza
-1 points

"Une famille au pouvoir depuis 40 ans"

et certains leur cherchent des excuses memes ils osent repeter la propagande du sanguinaire Assad " rebellion telégidées pars l'occident et pays du golfe"

L'occident est le premier qui est contre cette revolution qui complique encore l'echequier de moyen orient, stable favorablement à Israel jusqu'à maintenant.

N'oubliant pas que c'est la France qui a mis cette famille minoritaire.
N'oubliant pas que la succession de bachar à son péré n'a été contesté par aucun pays , ni chercher à le destabiliser.
N'oubliant pas que aucune balle na été tirés contre Israel pour liberer golan , alors qu'il utilise Skud contre sa population.

"Farouk al-Chareh est-il l’homme de la dernière chance ? "

croyez mois , dés que j'ai lu le nom de farouk al-charh au debut de l'article et avant meme cette question, je me suis dis : la compagne pour remplacer bachar assad par Farouk al-Chareh commence.

et je decouvre en fin de l'article ce que je craignais.

mais les syriens se sont reveillés , ça ne marche plus ces manigances

X
Songun
0 points

Non la famille Assad ne doit pas partir d'une maniére ou d'une autre !
Si Bachar part ce sera le délitement du clan progressiste au profit de la clique djihadiste.
On dira ce que l'on voudra de la Syrie "Assadienne" mais c'était un pays laïc ou toutes les communautés cohabitaient pacifiquement et ou les femmes jouissaient des mêmes droits que les hommes. Qu'en restera-t-il, Bachar parti, une situation à l'Irakienne ou le pays se délitera, les femmes y seront asservies et les minorités chrétiennes et alaouites seront massacrées.
Je ne souhaite pas cela pour la Syrie.

X
mirza
-1 points

"delitement de la famille progressiste "

Quel progrés a t-elle amené à la syrie?

les etiquettes ne suffisent plus pour amadouer un peuple

X
mirza
-1 points

"delitement de la famille progressiste "

La famille progressite egyptienne ont soutenu moubarak, et meme aprés sa mort politique , ils se sont alignés avec omrou moussa et baradai. quel progrés!!!

X
baraa
419 points

Quand on voit une famille qui a décrété son pays sa propriété privée, les Saoud, et d'autres familles de royaumes créés par les colonialistes pour dépecer le monde arabe et musulman, et piller les richesses des peuples arabes en s'érigeant en promoteur de la liberté et de l'islam, si ce n'était si tragique ce serait comique. En Syrie, c'est aux Syriens et à eux seuls de décider qui doit gouverner. Pourquoi les opposants téléguidés de l'étranger, refusent ils de négocier avec le pouvoir ? pourquoi refusent ils des élections libres dans lesquelles le peuple pourra décider s'il préfère Bachar el Assad et le Baath, les opposants ALS et Nosra ou les opposants de l'intérieur qui s'opposent au gouvernement mais dénoncent aussi l'ingérence de l'OTAN, d'Israël, de la Turquie et des pays du Golfe dans les affaires syriennes ? La liberté d'un peuple, c'est avant tout la non ingérence de forces étrangères à ce pays.

X
Saladin
-81 points

Tout à fait d'accord avec mirza, les alaouites furent les alliés de la france durant la colonisation francaise de la syrie et du liban : http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/19/01003-20120719ARTFIG0057...

X
Saladin
-81 points

Je ne suis pas d'accord avec songun parceque par exemple en turquie la minorité alaouite est protégé et respecté par la mjorité sunnite bien que le gouvernement turque est sunnite et proche des frères musulmans egyptiens

X
Rachid Zani
-302 points

"Les Etats-Unis, l'Allemagne et la Hollande ont fourni à la Turquie six batteries de missiles Patriotes qui doivent être installés à la frontière avec la Syrie....

Le jour qui a suivi la fourniture par l'OTAN de missiles Patriotes à la Turquie, la Russie a répondu en envoyant des missiles Iskander à l'armée syrienne.

Ces armes hypersoniques volent à plus de 2 km seconde et les experts en armement affirment qu'elles sont plus performantes que les Patriotes..."

Je sais pas si "la Russie veut que Bachar al-Assad s’en aille" en tous cas elle semble plutôt favorable à son maintien dans le giron moyen-oriental qui verrait Israël reléguer au petit coin(ici).

X
Rachid Zani
-302 points

Pour autant qu'en emporte le vent: " Si vous n'empêchez pas vos gouvernements d'attiser le feu du conflit en Syrie, le jour viendra où les terroristes qui sèment la terreur dans ce pays vous nuiront", a affirmé le responsable des relations publiques du Corps des Gardiens de la Révolution islamique. Si l'Europe continue à ne pas avoir une juste perception du danger du terrorisme, si elle continue à ne réfléchir qu'à ses objectifs politiques conjoncturels, c'est à elle-même qu'elle a fait du tort en soutenant le terrorisme et le jour ne sera pas loin où ces hordes barbares retourneront leurs armes contre les Etats- Unis et l'Europe "

Seyyed Massoud Jazayeri

X
Rachid Zani
-302 points
X
Rachid Zani
-302 points

Michel Chossudovsky.

J'ai oublié de signer. Un grand scuze!

Si je puis signaler quelque chose à oumma et c'est pas en mal(nia):il fait si froid tout à coup,tout va bien?

Depuis la notation tout a changé,c'est plus pareil.Tantôt il est vert,tantôt il est rouge,tantôt il est positif,tantôt négatif.

"di fois il monte, di fois il dicend,ça dipend"

Monsieur Cros si vous me lisez,puissiez vous écrire un manifeste sous la forme d'un recadrage dont vous seul avez le secret,s'il plait à votre honneur.

100 kioux(x il est muet) et sankioux(l'est toujours, kesseticroi!)

A toutes ces merveilleuses âmes qui gravitent sur ce site,je vous souhaite le meilleur.

Que Dieu Veille sur vous Inch Allah

X
Rachid Zani
-302 points

"The Guardian" a annoncé que les sources bien-informées avaient confirmé la présence des conseillers militaires russes, en Syrie.

«Les pays occidentaux ont à prendre en compte la présence des Russes, en Syrie, dans leur éventuelle intervention militaire», a écrit le quotidien, qui a, ensuite, remarqué : «L’Occident n’est pas en mesure de se procurer les armements nécessaires, pour attaquer la Syrie. Il ne pourra pas traverser un tel système défensif, fort et sophistiqué, s’il ne dispose pas de milliers de missiles à haute précision. La Grande-Bretagne, la France et les autres alliés européens des Etats-Unis ont utilisé la majeure partie de leurs réserves d’armes, dans l’agression contre la Libye.

ici

X
Hassane
-8 points

Les résistants syriens face au régime de Bachar ne doivent pas céder devant des resolutions qui tentent à aboutir à un régime pro-occidental, qui au bout du compte ferait perdre au peuple syrien après tant de sacrifice et de perte humaine, l'essence même de leur aspiration, qui me semble t-il serait proche de celle des egyptiens.
A l'heure actuelle, les révolutionnaires syriens ont plus que jamais besoin de soutien de la part des peuples et de la communauté internationale. A quand les gens de bon sens sortiront dans les boulevards des grandes villes pour crier et denoncer le regime torsionnaire et barbare de bachar.