Une vidéo à charge contre des employés musulmans de la RATP circule sur la toile

Une vidéo à charge contre des employés musulmans de la RATP circule sur la toile

Depuis quelques jours, une vidéo à charge contre des salariés musulmans de la RATP enflamme des sites islamophobes et d’extrême droite, qui en profitent pour s'adonner à leur exercice favori : déverser leur haine de l’islam et agiter les pires fantasmes.

Alerté par une association anti-raciste sur la réalisation de ce réquisitoire inflammable qui met en scène des témoignages accablants de femmes machinistes contre leurs collègues musulmans, toutes se disant harcelées et victimes d’une maltraitance sexiste, Mourad Ghazli, syndicaliste, connu des Oummanautes pour avoir animé plusieurs chroniques sur OummaTV, a immédiatement réagi en adressant un courrier au sommet de la hiérarchie du groupe des transports publics parisiens, dans lequel il exige la condamnation officielle de ce film nauséeux et indigne, qui « tombe sous le coup de la loi pour propos racistes à partir de l'appartenance religieuse ».

Un film aux méthodes plus que douteuses, dans la veine des productions électrisantes ou apocalyptiques qui portent la signature des farouches détracteurs de l’islam, puisque si ses sombres auteurs ont pris soin de ne pas montrer les visages des « victimes », un machiniste musulman n’a, lui, pas bénéficié des mêmes précautions d’usage, et a été livré en pâture à tous les regards. Si la RATP est à ce point soucieuse de son image, comment pourrait-elle décemment tolérer qu'un tel reportage ternisse son blason, et ce irrémédiablement ?


 

Publicité

commentaires