Samedi 12 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Israël/Palestine : le Grand Journal de Canal+ invite des imams incompétents pour en débattre

Israël/Palestine : le Grand Journal de Canal+ invite des imams incompétents pour en débattre
fr
http://oumma.com/sites/default/files/chalghoumi-canal-plus.jpg

Escroquerie médiatique. Mardi, l’émission « Le Grand Journal » de Canal+ a reçu trois imams pour évoquer leur récente visite en Israël. Retour sur un entretien calamiteux pour l’image du clergé musulman.

Partagez :

Il fallait se pincer pour y croire. Etait-ce une faille temporelle projetant le téléspectateur devant une émission de l’ORTF consacrée aux immigrés -à peine débarqués- des années 60? Ou un sketch comique et anticlérical visant à parodier les « blédards » reconvertis en théologiens auto-proclamés de l’islam hexagonal ? Toujours est-il que la séquence diffusée mardi soir par Canal+ laisse songeur quant aux intentions exactes des responsables de l’audiovisuel lorsqu’il s’agit de faire figurer les représentants supposés des musulmans de France.

De retour d’un voyage (financé par le quai d’Orsay et le ministère israélien des Affaires étrangères) en Israël et dans les Territoires palestiniens, trois imams ont été invités à exposer leur point de vue sur la situation locale. Le webmaster chargé du compte Twitter de l’émission a en visiblement perdu son latin.

Hassen Chalghoumi, imam de Drancy,  Kemadou Gassama, imam du 20ème arrondissement de Paris et Ali Mohamed Kassim, « mufti » de Marseille, ont ainsi pris la parole pour délivrer au téléspectateur leur analyse, ou plus exactement leur sentiment, sur la dernière crise survenue entre le Hamas et le gouvernement israélien. 

Que faut-il en retenir ? Sur la forme, le trio de choc peine à se faire comprendre. Nul jugement de valeur ici mais un simple constat : quelle que soit l’étendue de leurs connaissances théologiques dans leur langue d’origine, les trois hommes sont, de toute évidence, de piètres orateurs en français, ternes dans l’expression et inaudibles dans le propos. Fidèle à sa réputation, Hassen Chalghoumi, invité récurrent de Michel Denisot, a notamment confondu le « mur de Berlin » avec le « mur de Merlin ».

Sur le fond, les dégâts intellectuels sont plus catastrophiques : à les entendre, la question israélo-palestinienne serait davantage un conflit symétrique et religieux plutôt qu’un problème colonial entre un occupant et un occupé. Interrogé sur les bombardements à Gaza, Kemadou Gassama les juge simplement « regrettables » au lieu de condamner cet usage massif et disproportionné de la force par Israël. A propos de l’affaire de Toulouse et Montauban,  l’inénarrable Hassen Chalghoumi croit, pour sa part, judicieux de préciser que « tous les musulmans ne sont pas Merah ».

Dédramatiser Gaza & dramatiser Toulouse

Cette évocation sensationnaliste de l’affaire Merah fait le jeu du président du CRIF, Richard Prasquier. Zélateur systématique du régime de Tel Aviv et Cassandre de la montée de l’antisémitisme en France, l’homme qui dirige le Conseil Représentatif des Institutions Juives a accompagné, pour un temps, la délégation des imams en Israël. Celle-ci, déjà chaperonnée par l’écrivain Marek Halter, s’est vue rejointe par le représentant du CRIF -lors de la visite de l’ambassade française de Tel Aviv- comme le montrent ces images capturés par une équipe locale.

Comme l’a révélé Oumma, Richard Prasquier avait curieusement tenté de faire pression auprès du père d’un soldat tué à Montauban pour qu’il abandonne ses poursuites à l’encontre de l’ex-directeur du Renseignement intérieur. Aucun motif officiel ne permet d’expliquer, à ce jour, cette étrange accointance entre un dirigeant communautaire et l’ex-chef policier de la DCRI.

Aseptiser, camoufler et faire diversion

Le créneau était tentant. Plutôt que de pointer du doigt les zones d’ombre de l’affaire Merah, l’imam de Drancy et le président du CRIF -constitué partie civile dans le dossier judiciaire- préfèrent communautariser le sujet à des fins de posture victimaire. 

`

A son insu, Simon Cohen, avocat d’une famille des victimes de Toulouse, a parfaitement résumé cette stratégie en affirmant mardi sur l’antenne de BFM TV que « l’affaire Merah n’est pas un fait divers : c’est un phénomène social ». La messe est dite : au lieu d’y voir un évènement particulier et encore énigmatique, l’avocat-idéologue suggère, en écho au dirigeant du CRIF, qu’il s’agit là d’un épisode limpide s’inscrivant dans une tendance -le prétendu accroissement d’un islamisme radical et terroriste- qui serait, tôt ou tard, avérée par des faits similaires.

Le paradoxe du vassal

En voulant sans cesse dédouaner l’islam des mystérieux crimes survenus à Toulouse et Montauban, les imams invités par Canal+ justifient, de facto, la possibilité d’une corrélation. Hormis la confortable ressource des salafistes, l’islamophobie a aussi besoin d’idiots utiles, au sein du clergé musulman, pour prospérer et nourrir les préjugés insidieusement distillés dans l’opinion publique.

https://www.youtube.com/watch?v=4jt-sQuh0Yk

C’est ici que se trouve l’origine du rejet d’Hassen Chalghoumi par la plupart de ses co-religionnaires français: non pas -comme le suggèrent des journalistes simplificateurs- dans sa volonté affichée d’un dialogue amical et légitime avec la communauté juive mais plutôt vis-à-vis de son instrumentalisation politique par la mouvance ultra-sioniste.

Dans les temps féodaux, c’était la raison d’être de « l’homme-lige », ce vassal disposant d’un fief et parfaitement dévoué à son suzerain.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Djamila
519 points

Il m'écoeure tellement ce type que je ne sais pas quoi dire...

X
nanny
27 points

Chère Djamila, vous êtes plus sérieuse que moi. J'avoue que je ne suis pas charitable pour ce pauvre homme! Je lui trouve un air tellement Laurel que je ris comme une folle avant même qu'il n'ouvre la bouche. C'est affreux mais il me fait l' effet d'un gaz hilarant. Si c'est ce genre de personnage qui doit nous convaincre de je ne sais pas quoi, je crois que c'est raté.

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Mais, au fait, une question me vient à l'esprit : connaissez vous des imams qui pourraient avantageusement remplacer Chalghoumi pour intervenir dans les médias.
Vous allez probablement me répondre que les médias n'accepteraient pas, mais avez-vous des noms et pourquoi les proposeriez-vous ?
Ce peut être intéressant d'en discuter entre nous, non ?

X
kamel
83 points

@ chambard qui demande le nom des imams pouvant se substituer à chalgoumi.
Je préfère pour ma part parler d'original à la copie.
En d'autre terme, pour parler de l'islam invitons leurs mentors, manuel valls, anciennement guaino et pourquoi pas sarkozy, fillon et bien entendu copé qui avait tout compris à l'islam modéré, des moutons dans la baignoire, du pain au chocolat et du racisme anti-blanc généré par des musulmans aux cicatrices rituelles et aux yeux injectés de sang (un peu comme monsieur Farès...)!!!
Et en plus leurs paroles seront plus audibles.

X
rimas72
63 points

Jean-Pierre CHAMBARD.

Au fait, nous n'avons pas besoin d'un imam en particulier, mais plutôt de personnes cultivés et posés pour intervenir sur le plan politique.
Faut pas oublier que l'Islam n'a pas besoin de clergé, cette religion est basé sur la foi personnelle, le groupe est la pour veiller sur les intérêts et la sécurités des uns et des autres.
Chalgoumi n'a aucun droit de parler des musulmans, il ne peut parler que de lui-même.

X
günes
32 points

Les imams ne sont pas des commentateurs de la vie politique. C’est leur savoir théologique qui m’intéresse et non leurs idées sur des événements politiques sur lesquels ils n’ont aucune compétence.

Personnellement, je me méfie énormément des religieux qui aiment la lumière et qui abordent des sujets autres que la religion.

X
HAYAT.
-24 points

Kamel, j'ai ri en lisant votre commentaire, surtout la description des "musulmans aux cicatrices rituelles et aux yeux injectés de sang (un peu comme monsieur Farès...)!!!" Manque plus que le couteau entre les dents et le cliché est complet!

X
malik_gee
32 points

Le mur de Merlin? Construit avec des matérieux de chez Leroy Merlin?

X
barakat
-5 points

J'aimerais tellement voir un débat TV entre ces imams et certains de commentateurs d'oumma.com qui se moque gratuitement de ces imams...et en arabe. Se moquer de leur élocution en français n'est pas digne, mais le pire est de titrer : imams incompétents comme si Dieu vous avait offert le droit de justice divin...

X
latifa
-56 points

Les musulmans qui pourraient s'exprimer "avantageusement" dans les médias sont légions Monsieur Jean Pierre Chambard, qu'ils soient imams ou simplement des musulmans qui "réfléchissent".

X
Hassan
-1 points

Je ne trouve pas les mots... j'ai regardé les vidéos , je n'en reviens pas. La modération pour les médias français c'est l’inculture, danser le zouk, offrir le couscous, dire oui msiou et ...fermer sa gueule. Quant au recul intellectuel, l'esprit critique , la culture , c'est du terrorisme pour les médias caché "derrière la rhétorique", caché derrière "le double langage". Quand un musulman intelligent est invité sur un plateau télé, on avertit l'audience en disant "attention, ce type est très malin, il va vous ensorceler". En fait , il n'y a pas le choix pour le français moyen, soit on nous montre un type qui fait du bon couscous et qui dit "moi j'ime to le mounde , il fou imi i pas la hiine , l'islam i jonti, il i pas michon, ji jure!", soit on nous avertit du danger d'enfumage quand c'est un mec qui s'exprime correctement et prend du recul en refusant de soumettre le débat aux passions du moment. C'est comme pour les noirs, ils ne sont appréciés que quand ils dansent le zouk.

X
Sarah
-30 points

@ barakat:

Pourquoi faites-vous semblant de ne pas comprendre le problème?

Est-il normal que des imams français,présentés par les médias comme "représentatifs des musulmans français" soient choisis par un lobby communautaire sioniste(le CRIF)??

Trouvez-vous éthique d'un point de vue islamique que des imams se rendent en Israel,un état qui pratique l'apartheid,au moment même où cet état bombarde des populations civiles à Gaza?

C'est curieux, à chaque que vous intervenez sur ce site c'est pour défendre ce guignol qui ferait honte même à un clown.

Cela ne vous pose pas de problème que les musulmans français soient représentés par des incultes,des gens ne maîtrisant même pas la langue française,des vendus???

X
Amilcar Cabral
16 points

@ MAHI Zohra,

Je dois avouer qu'il me fait le même effet, je n'arrive pas à le regarder 30 secondes sans éclater de rire :/ Son dernier sketch (le mur de merlin) je me suis roulé par terre tellement ses âneries sont imprévisibles :(

Abdelkader Secteur a un sérieux concurrent et je me demande s'il ne cultive pas ce mimétisme avec Stan Laurel ? Qui n'a pas rigolé un jour en visualisant un film de Laurel et Hardy ? Ses conseillés ont tout à gagner à ce que les gens l'identifient de la sorte, cela décrédibilise complètement la communauté Magrébine, la fonction d'Imam et les Musulmans en général.

X
barakat
-5 points

@ Sarah, j'ai appris de l'Islam que nous ne devons pas nous diviser, ni insulter. Je n'ai jamais défendu les positions de cet homme qui sont largement critiquable. Cependant, je préfère qu'on fasse silence plutôt que d'insulter et surveiller chaque fait et geste d'autres musulmans. Ce qui m'inquiète c'est de voir que nous ne cessons de rappeler que l'un des plus grands tords des musulmans est la division mais que nous faisons aucun effort pour nous rapprochons les uns des autres. Cette personne ne pense pas comme vous, vous irrite, vous blesse ? Alors, invitez-là vers vous, plutôt que de l'écarter de vous. Quand je lis certains commentaires, cela me blesse. Non pas car je défend cette personne mais car à chaque fois qu'on insulte un musulman je me sens moi-même blessé. N'est-ce pas cela le fond de notre croyance ?

X
barakat
-5 points

Enfin Sarah et les autres, je te laisse ce verset sublime :
« La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. Mais (ce privilège) n'est donné qu'à ceux qui endurent et il n'est donné qu'au possesseur d'une grâce infinie.» Le Coran 41:34-35

X
günes
32 points

Je trouve également déplacé de se moquer de leur niveau de français. Dans la mesure où les imams de France ne sont pas formés en France, il n’est pas scandaleux qu’ils baragouinent comme ils peuvent. En revanche, je leur reproche de se laisser instrumentaliser par les médias et les pouvoirs politiques.

X
Dabeldi
-47 points

L'article est complet: ridicule de la "prestation" et complicité médiatique visant le dénigrement systématique de l'Islam et des musulman(e)s en France.
Reste la question sur le forum : y a-t-il d'autres imams et/ou représentants de l'Islam en France plus "reluisants" ? Bien évidemment.
Mais surtout, une précision s'impose : QU'EST-CE QU'UN IMAM EN ISLAM (partout dans le monde)?
L'Imam d'une mosquée est un musulman comme un autre ; il est désigné par les orants réguliers d'une mosquée donnée (par ses pairs et frères "prieurs" donc) selon des critères subjectifs de "sagesse/consensus" et/ou de connaissances théologiques.
La "fonction" tient en 3 points :
1/conduire les prières (n'importe quel musulman présent et à l'heure y est autorisé)
2/conduire le prêche/sermon du Vendredi (ici, quelques compétences basiques sont nécessaires)
3/se rendre disponible pour toute consultation libre.

Ces pitres cherchent à complaire au CRIF …

X
Waglioni
-1249 points

Hicham Hamza a parfaitement résumé la question, qui est en effet, toujours et encore, de

- dédramatiser Gaza, le vol de leur terres par l’expulsion, la déportation et l’extermination des palestiniens

- en dramatisant Toulouse, la shoah, ou la seconde guerre mondiale, ou l’Inquisition, ou l’affaire Dreyfus, ou n’importe-quel fait-divers depuis aujourd'hui jusqu’à la plus haute antiquité (avec les mensonges et les erreurs qui vont bien), qui viennent réactiver la mise à disposition permanente des cerveaux à la bienveillance envers les bourreaux des palestiniens.

Nous attendrions qu’un site comme acrimed nous donne une étude sur le matraquage, depuis la visite (préliminaire au dernier massacre sur Gaza) de Netaniaou en France, de toutes les chaînes et médias nationaux. Et une autre étude serait intéressante, celle des effets réels de ce traitement.