Lundi 24 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Diffusion en exclusivité du débat sur la théorie de l'évolution

Diffusion en exclusivité du débat sur la théorie de l'évolution
fr
http://oumma.com/sites/default/files/9699_n.jpg

OummaTV vous propose de voir en exclusivité la première partie du débat sur la théorie de l'évolution qui s'est déroulé devant un public nombreux dimanche 28 octobre à la Maison de la Chimie.

Partagez :

OummaTV vous propose de voir en exclusivité la première partie du  débat  sur la théorie de  l'évolution qui s'est déroulé devant un public nombreux  dimanche 28 octobre  à la Maison de la Chimie  ( Paris 7ème).  Un débat qui a  opposé  Nidhal Guessoum (évolutionniste, astrophysicien) et Jean Staune (évolutionniste,  philosophe des sciences)  face aux anti-évolutionnistes   Oktar Babuna (neurochirurgien, représentant de Harun Yahya), Dominique Tassot (ingénieur des Mines de Paris)  En invités de ce débat   le Professeur Marc Godinot (évolutionniste, paléontologiste) et le Professeur Pierre Rabischong (anti-évolutionniste, spécialisé en neurologie et biomécanique de l’homme).

 

Une vue d'ensemble de ce débat à la Maison de la chimie

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
othmane
33 points

Salam à tous,

Je trouve le titre le titre de la vidéo "Les thèses de Harun Yahya démontées dans un débat ..." tendancieux car de très loin les interventions les plus convaincantes furent celles de M. Babuna et de M. Rabischong tous deux anti-évolutionnistes.
Je suis arrivé sans à priori sur l'évolution mais plutôt avec des préjugés sur le créationnisme et sur la position de Harun Yahya.
Je déplore ici l'abscence de l'intervention de M. Rabischong à cet égard édifiante.
La théatralisation de Mrs Guessoum et Staune n'a pas suffit à contrebalancer la faiblesse scientifique de leurs arguments concernant notamment la présence d'intermédiaires (Darwin estimait que ceux-ci devrait être infiniment important comte-tenu du caractère aveugle du hasard).
Enfin ils ont magistralement occulté la place de l'homme qui tout croyant qu'ils sont estiment qu'il déscend du singe si l'on s'en tient à leur définition de l'évolution : Tous les êtres vivants sont issus d'autres êtres vivants ...

X
othmane
33 points

Pour faire suite à mon précédent message je déplore la prise de position partisane de Oumma sur le sujet. Laissons les lecteurs d'Oumma se faire leur propre opinion.

En tous cas bravo à Oumma d'avoir organisé cette rencontre.

Deux bémols
1. Le peu de temps accordé aux intervenants empechant ces derniers d'aller au bout de leur démonstration.
2. L'absence d'intervenant athée.

Salam,

Othmane

X
Drantas
22 points

J'ai vu ce débat jusqu'au bout et je crois sincèrement que le représentant de Harun Yahya n' a pas été à la hauteur. Ce débat a dévoilé combien l'antiévolutionnisme est ne repose sur aucun fondement scientifique.

X
Dihme69
0 points

Salam aleykoum,

J'ai vu le debat jusqu'a la fin, cela ne m'a renforcé dans la croyance au créationnisme. Les quelques fossiles montrer par les évolutionnistes sont infimes par rapport au trillions de fossiles qui auraient du être retrouvés si on suit la théorie de l’évolution.
Les attaques incessantes de Jean Staune contre les créationnistes eux même en évitant en cela d'attaquer le créationnisme lui même montre la bassesse de la stratégie des évolutionniste.

X
Saladin
-81 points

Sincèrement, le représentant de Harun Yahya était à la hauteur mais malheureusement il n'est francophone, on aimerait bien que oumma traduise intégralement son intervention

X
Alina Reyes
74 points

Il y a évolution dans la création. Évolution par différentiation, spécialisation, projection. L’être de l’homme est diffracté dans le miroir de la création. S’il y est le dernier, venu et à venir, c’est parce qu’il y fut en germe. Il n’en est pas seulement l’écume, il en est l’issue, parce qu’il en est issu. L’être n’advient pas à l’être seulement par l’évolution, mais aussi par bonds, illuminations : ainsi œuvre le génie de Dieu.

X
Djébé
-56 points

Oui Othmane " Tous les etres vivants sont issus d'autres etres vivants".

Les animaux et les plantes qui nous entourent peuvent, selon les conditions climatiques par exemple, disparaitre et etre remplaces par des formes plus adaptees aux nouvelles conditions.

Il en est de meme des humains. Nous ne sommes sans doute pas un aboutissement, mais seulement une des nombreuses etapes de l'evolution de l'espece humaine, qui ne descend pas des singes mais a un ancetre commun avec ceux-ci, comme le demontre la presque similitude des genes avec le bonobo ou le chimpanze. Une autre mutation pourrait se produire et l'homo sapiens sapiens aurait un successeur.

Passionnant, non ? Les scientifiques cherchent et les croyants croient...

X
Imane
53 points

Nouvellement inscrite, je découvre OummaTV au fur et à mesure, et franchement félicitations pour la diversité des sujets traités, et les débats c'est vraiment très instructif et vivant. J'en redemande !!

X
othmane
33 points

@Djébé,

A votre place je ne serais pas aussi péremptoire.
Le débat existe bel et bien entre scientifique et qui s'intéresse au sujet constatera l'évolution constante des théories sur ce sujet.
Tout le monde s'accorde aujourd'hui sur le fait que la théorie de Darwin est largement dépassée car démentie par les connaissances actuelles.
Par exemple Darwin parlait d'un infinité d'intermédiaires, aujourd'hui les évolutionnistes eux-même parlent de sauts dans l'évolution.
Votre argument sur le nombre de gènes commun avec les singes n'est pas pertinent. Prenez un autre animal et vous tomberez sur une grand nombre de gènes en commun. Effectivement une tortue possède également une tête, deux yeux, une bouche, quatre pattes, un système sanguin ... La liste est infinie. A suivre

X
othmane
33 points

Djébé, posez-vous la question de la barrière des espèces, de la cohabitation entre Homo sapiens et Homo neanderthalensis ...
Selon vous nous avons avec les singes (avant on entendait qu'on en descendait) un ancêtre commun. Pourquoi selon vous n'y t-il pas d'intermédiaires entre nous et les singes ? Un être moins évolué que nous, avec un langage articulé ... Un peu d'imagination Djébé ... Cela ne devrait pas être impossible compte tenu de l'infinie diversité que l'on constate dans le monde animal ...
Attendez la diffusion par Oumma de l'intervention du Professeur Rabischong ... On pourra en reparler.

Enfin je vous laisse avec votre dernière phrase ...

Bien cordialement,

Othmane

X
rainbow
22 points

@Djébé
Vous dites : "Les scientifiques cherchent et les croyants croient...". Je ne vois pas en quoi il y aurait antinomie. Les croyants cherchent et croient. Pas d'antagonisme entre croyance et recherche, au contraire.
Dans ce débat sur l'évolutionnisme, il est difficile de faire la part des choses. Vous avez des certitudes, tant mieux pour vous. Pas moi... je crois et je cherche.

X
Michel THYS
-6 points

Comme par « hasard », tous les scientifiques créationnistes, même neurophysiologistes (!) sont évidemment croyants et le sont restés, parce qu'ils ont subi une éducation religieuse précoce et donc affective au sein d'un milieu unilatéralement croyant, excluant toute alternative non confessionnelle, ce qui a laissé, sans qu'ils en soient conscients, des traces indélébiles dans leur cerveau émotionnel puis rationnel, indépendamment de leur intelligence et de leur intellect.

Pour ne pas se déstabiliser dans leurs certitudes, ils sont donc devenus imperméables à toute argumentation rationnelle et même scientifiques, au prix de contorsions intellectuelles qui frisent la mauvaise « foi ».
Je vous propose la lecture de :
http://michel.thys.over-blog.org/article-pourquoi-les-creationnistes-ou-...

X
Waglioni
-1249 points

Pour paraphraser Stendhal, je dirais que ce monsieur Oktar Babuna m’a eu tout l’air d’un "abruti par la lecture de la bible”. Laissons pour l’instant la question de la fabrication de la bible sous les Ptolémées (ce qui est absolument avéré par la science historique, et qui disqualifie le scénario sionisant qui en est comme l’emballage-cadeau), pour simplement noter que ce représentant de Harun Yahya fait penser à un marchand d’aspirateurs reconverti dans le business du créationisme. Car je ne vois d’autre argument en faveur de ces abrutis, au sens stendhalien, que l’augmentation de leur business et le service rendu à l’abrutissement des masses (abrutissement étant alors une expression qui aurait plus à voir avec Marx qu’avec Stendhal).

X
baraa
419 points

J'ai trouvé les arguments des évolutionnistes évidents, rationnels, clairs et précis. Ils étaient au fait des dernières découvertes de la science et ont à mes yeux vraiment prouvé qu'il n'existe plus de chainons manquants. En revanche, les créationnistes n'ont même pas cherché à répondre aux faits qui leur étaient présentés et s'appuyaient surtout sur des vieilles citations collectées d'avance et démontées par ce que venaient de dire les évolutionnistes, d'autant plus qu'elles étaient tronquées. Pour ce qui est de la religion, déjà Ibn Khaldun, le premier dans l'histoire du savoir, il y a plusieurs siècles, et les savants de l'université d'al Azhar au XIXe siècle avaient accepté l'hypothèse de l'évolution et sa totale compatibilité avec ce qui est écrit dans le Coran ...ce qui le différencie de la Bible beaucoup plus fixiste. Le créationnisme est en fait une importation relativement récente dans le monde musulman venu du monde puritain anglo-saxon et reprise tardivement.

X
elham
558 points

sur la forme:
les intervenants ont plus l'air d'avocats qui livrent bataille en démolissant les arguments de la partie adverse plutôt que de scientifiques aptes à démontrer ce qu'ils avancent.

sur le fond:

je pense que si l'on peut parler de micro-évolution de certaines
espèces ...(ce n'est pas encore tranché), il est hors de question d'en faire une généralisation à toutes les espèces et en particulier à l'espèce humaine qui pour ma part une question déjà tranchée: l'homme descend de l'homme et le singe du singe point barre..

je ne sais pas comment Nidhal Guessoum peut expliquer les versets du coran abondant dans le sens qui stipule que l'humanité descend d'Adam, et que Adam et Eve étaient peu avant des habitants du paradis avant d'en être chassés.

je conclus par ceci: celui qui croit qu'il descend d'Adam il est,
et celui qui croit qu'il descend du singe, il l'est aussi, y compris dans sa science.

X
Rachid Zani
-302 points

L'infiniment grand,l'infiniment petit.Un vaste débat,une longue nuit!
De la cyanobactérie à la mitochondrie et me voilà à l’Ève mitochondriale.

10puissance-950,bin mes "zaieux",l'"khobz fel tabla",il ya du pain sur la planche.
Scuzez du ton folklorique mais mon évolution patauge en plein soleil.Et si ça manquait de protéines?

Quand on a lu le Coran,sérieusement s'entend, on ne peut dire ni même imaginer qu'aucune création,aucune n'eut été possible sans Son bon Vouloir ou Son bon Gré selon qu'on est croyant ou athée.De Sa Générosité naissent les plus belles choses.

Qu'il me soit donné de louer Sa Grandeur,amin

X
Pancole
-4221 points

Pour mémoire Charles Darwin est enterré dans l'abbaye de Wesminster. Le Pape a aussi accepté comme incontournable la théorie de l'Evolution.
Comme quoi toutes les religions ne sont pas au même stade de l'Evolution de la pensée scientifique..

X
michel7520
-1952 points

J'ai assisté à ce débat fort intéressant. J'avais relevé quelques moments clés et significatifs dans l'affrontement entre "pro" et "anti" évolutionnistes, tournant nettement à l'avantage des "pro". Mais revoir, réécouter cette première partie me fait découvrir bien des aspects qui m'avaient échappé sur le moment.

Notamment, je m'aperçois avec délectation que Jean Staune n'a pas choisi au hasard ses exemples d'erreurs et de contradictions chez les "anti", mais citait très précisément ceux qui étaient invités à la tribune : Dominique Tassot (présent en personne) et Harun Yahya (représenté par Oktar Babuna).

J'apprécie également le sous-titrage en français de l'intervention d'Oktar Babuna, car mon anglais insuffisant ne m'avait pas permis de suivre son propos dans tous ses détails.

Merci à Oumma-tv. J'attends la suite avec impatience.

X
MHR7
-1 points

J'ai un message à transmettre à tt le monde. On dit qu'il existe un ancêtre commun à toutes les espèces.Cette théorie contredit la parole d'Allah quand il dit qu'Adam est le premier homme. Cependant le Coran dit quelque chose de remarquable ainsi qu'un hadith du prophète (SAWS). Le Coran ne dit pas qu'on vient du singe mais que le singe vient de l'Homme. Allah dit dans la sourate 7 versets 163 à166 qu'il avait transformé des Juifs d'une cité en "singes abjects" car ils avaient transgressé le Sabbat. Le tafsir d'ibn Kathir commente ce passage.C'est dit que cette cité s'appelle Ayla, qui se trouve entre Médine et la Mer Rouge. Les paléontologues ont découvert les premiers fossiles vers cet endroit-là. Rapporté par Boukhari, le prophète (SAWS) a dit que la taille d'Adam était de 60coudées(30 mètres)et après lui la taille de l’être humain continuait à diminuer. On sait que le premier soit disant"ancêtre"avait un volume de crâne très important. Puis lévolution l'a fait diminuer.A méditer.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Mohamed Rahamane,

Intéressante votre remarque, les scientifiques devraient peut-être se pencher sur la question.

Certains savants parlent d'une transformation morale à l'image du porc et du singe : moralité crasse pour l'un et imitation aveugle pour l'autre.

Wa salâm

X
michel7520
-1952 points

A lire les citations anti-évolutionnistes de Mohamed Rahamane et celles d'autres musulmans favorables à la théorie de l'évolution, je conclurais volontiers que, dans le Coran, on trouve des versets allant dans un sens et des versets allant dans l'autre sens.

Ceci me plairait assez, car cela signifierait qu'à ce sujet, c'est aux humains d'utiliser leur intelligence pour trancher, indépendamment de leur religion et de leur foi.
Après tout, la recherche scientifique est une démarche spécifique qui, dans son domaine propre, ne peut cohabiter avec des dogmes préétablis. En avançant, elle est même amenée à contredire les "vérités" qu'elle-même avait d'abord "établies"... sans pour autant en revenir aux thèses qu'elle avait invalidées auparavant.

Dans ce processus de construction et de remise en question permanente, les sciences ne se posent jamais la question des "vérités ultimes", sens de la vie et de la mort, existence ou non d'êtres transcendants, possibilité ou non d'une résurrection.

X
michel7520
-1952 points

Justine,

A propos du porc et du singe, vous parlez de "moralité crasse pour l'un et imitation aveugle pour l'autre".

Quant à la "moralité" d'un animal quelconque, vous faites un contre-sens puisque le sens moral découle de la conscience, de la connaissance du bien et du mal, et que ceci est spécifique à l'humanité.

Quant à "l'imitation aveugle" par les singes, vous en êtes restée à une conception déjà ancienne, aujourd'hui obsolète. Celle-ci avait dû s'imposer à partir d'une observation superficielle de spécimens enfermés dans les zoos.
Plus récemment, des observations prolongées de groupes de singes vivant dans leur milieu naturel ont remisé de telles idées au rang de préjugés anthropocentriques. De même, les études en laboratoire sur les capacités d'apprentissage des singes ont prouvé qu'ils sont capables d'inventer des solutions astucieuses à des problèmes qu'ils rencontrent pour la première fois.
Cherchez des articles à ce sujet dans une revue de vulgarisation, ou sur le net.