Mercredi 30 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Le Ramadan est notre arme pour combattre le consumérisme

Le Ramadan est notre arme pour combattre le consumérisme
fr
http://oumma.com/sites/default/files/photo1_0.jpg

Vivre le Ramadan dans la société de la marchandise dans laquelle nous baignons, c'est aller à contre-courant car nos sociétés voudraient réduire l'homme à une machine à produire et à consommer. La société moderne fait du travail une finalité de la vie, et la recherche des plaisirs dans la consommation le centre de toutes nos préoccupations.

Partagez :

Que Dieu soit loué, le Ramadan est là. De nouveau, nous allons pouvoir rompre avec nos milles habitudes, nos tristes journées qui se ressemblent et se répètent inlassablement.

 

Car, il faut bien le dire, ce qui nous tue tous, ce sont bien ces habitudes, ces actes mécaniques qui ponctuent nos journées et que nous répétons sans même plus y réfléchir... Oui, sans y réfléchir comme une machine car une machine ne réfléchit pas. Elle peut se programmer mais jamais réfléchir.

 

 

Ce qui nous guette tous dans l'insouciance des habitudes, c'est bien le risque de devenir des automates, des êtres sans conscience. Et ce qui fait la spécificité de l'être musulman, c'est bien sa conscience éveillée. Si Dieu nous interdit les boissons enivrantes ou les jeux de hasard, si Dieu nous demande de contrôler nos colères et notre égo, c'est bien toujours pour cette unique raison : préserver notre conscience, laisser nos cœurs éveillés afin de pouvoir y recevoir la lumière divine. "Lumière sur lumière" comme il est dit dans le Saint Coran.

 

 

 

C'est pour cela aussi que tous les actes d'adoration en Islam se conçoivent comme une rupture, une cassure qui vient briser la monotonie des habitudes qui conduit souvent à l'insouciance et à l'oubli.

 

Ainsi les 5 prières quotidiennes viennent marquer des ruptures dans nos journées, ces cinq rendez-vous avec le Très-Haut nous rappellent, en plein milieu de nos préoccupations journalières et "profanes", le sens premier de notre existence, l'adoration.

 

La prière du Vendredi est cette rencontre hebdomadaire, une autre rupture où nous délaissons nos tâches pour cette réunion communautaire. Le Hajj, le grand voyage, est l'événement qui marque une nouvelle étape dans l'existence de tout Croyant.

 

 

 

Le mois du jeûne du Ramadan, à l'image des deux autre piliers de l'islam (salât et Hajj), est une véritable coupure au milieu de l'année, qui aussi a pour objectif de faire sortir le croyant des habitudes mécaniques d'une existence qui perd sa finalité. L'objectif est toujours le même : s'obliger à marquer un temps d'arrêt afin de revenir à l'essentiel, de revenir au sens, de revenir à ce qui fait notre humanité, de revenir à Dieu.

 

  

 

Car nous ne sommes pas de vulgaires machines, nous sommes des créatures que Dieu a élevées et a rendues nobles. Dieu nous a offert cette liberté de choisir, cette capacité de comprendre afin de revenir vers Lui, en toute humilité. Parfaire sa foi, c'est rompre avec ses habitudes, se questionner, se réformer et toujours revenir vers Lui.

 

C'est tout le contraire du musulman qui s'enfonce dans un quotidien ponctué par sa petite vie de travailleur docile (quand il travaille) et de consommateur aliéné (quand il en a les moyens). Tellement attaché à sa belle voiture et à son beau téléviseur qu'il en oublie le sens et l'objectif de ses adorations. Pour celui-là, quand sonne l'heure de la prière, quand arrive le mois du Ramadan, ce sont des événements qui le perturbent, le dérangent dans sa misérable vie d'insouciance.

 

Vivre le Ramadan dans la société de la marchandise dans laquelle nous baignons, c'est aller à contre-courant car nos sociétés voudraient réduire l'homme à une machine à produire et à consommer. La société moderne fait du travail une finalité de la vie, et la recherche des plaisirs dans la consommation le centre de toutes nos préoccupations. L'adoration du travail et de la marchandise laisse peu de place à l'adoration du Très-Haut.

 

 

En Islam, l'adoration du Très-Miséricordieux libère l'homme et elle n'est possible que chez le musulman animé d'une conscience éveillée et d'un cœur illuminé. L'islam, pour permettre cela, est un rappel continu qui pousse le croyant à se remettre en cause en permanence.

 

 

Par contre dans nos sociétés modernes, l'adoration du travail et de la marchandise asservit l'homme et elle n'est possible que chez le travailleur-consommateur qui se soumet aux impératifs des sociétés industrielles, réduit à ne devenir qu'une machine à produire et à consommer, noyé dans son triste quotidien, s'auto-endoctrinant devant son petit écran, encerclé par ses innombrables marchandises censées lui procurer un peu de bonheur.

 

Vivre le Ramadan dans cette société, c'est véritablement un acte de résistance contre ce système qui voudrait nous ôter notre humanité et nous détourner du Tawhid. Mais de quoi parle-t-on quand on dénonce ce " système" ? Contre quoi, contre qui devons-nous résister aujourd'hui durant ce mois de Ramadan et bien au-delà ?

 

Ce qui est au centre de cette société productiviste et qui en fait le fondement essentiel n'est pas le travailleur exploité, ni le consommateur aliéné, ni l'entrepreneur dominant, ni aussi le capitaliste exploiteur, ni même le financier malhonnête. 

 

Non, ce qui est au centre de tout ce système générateur de frustrations et d'injustices n'est pas une classe sociale (prolétariat, patronat...) ni des groupes de personnes qui, dans l'ombre, comploteraient et gèreraient ce monde d'aliénés.  

 

Ce qui est au centre de tout est quelque chose de beaucoup plus abstrait qu'aucune personne ou qu'aucun groupe social ne contrôle réellement, c'est le cycle de la valeur ou dit plus simplement : c'est cette recherche permanente du profit.

 

 

 

Même si les plus riches sont ceux qui profitent au mieux de ce système, le cycle de la valeur traverse et soumet toutes les classes sociales et toutes les catégories de la société industrielle :

- Il est chez le travailleur qui, à travers son activité salariée, crée de la valeur. 

- Il est dans la marchandise produite qui, à travers sa valeur marchande, transporte cette valeur jusqu'à son bénéficiaire. Car l'objectif inavoué de la création de la marchandise (avant d'être un bien d'usage) est d'être le véhicule de la valeur (créé par le travail) acheminée jusqu'au détenteur du capital. 

- Il est chez l'entrepreneur qui organise la production de la marchandise et donc de la création de la valeur. 

- Il est chez le capitaliste qui loue les compétences de l'entrepreneur et du travailleur pour investir et ainsi créer toujours plus de valeur-argent. 

 

En fait, on passe de la valeur-argent (capital) qui achète (et devient) de la valeur- travail (travail salarié) qui produit (et devient de) la valeur- marchandise pour redevenir (après sa commercialisation) de la valeur-argent (capital augmentée, valorisée).

 

C'est ce cycle infernal de la valorisation, cette recherche incessante du profit qui est devenu la finalité absolue de nos sociétés modernes. 

 

 

 

Ce qui était un moyen accessoire dans les sociétés pré-modernes (créer de la marchandise pour le bien-être de l'homme) est dorénavant devenu une fin centrale sans aucun sens, produire pour produire :

- même au-delà du nécessaire, 

- même si le marché est saturé, 

- même si l'homme et son environnement en souffrent.

- même si l'épuisement et la rareté des matières premières (nécessaires à la surproduction de la marchandise) sont à l'origine de tous les conflits armés de ces dernières décennies. 

 

L'ennemi principal n'est pas le patron ou le capitaliste exploiteurs, ni le riche ou le financier malhonnêtes comme les discours gauchisants voudraient nous le faire croire. 

 

L'ennemi, c'est ce système matérialiste dans sa globalité qui conduit à cette recherche permanente du profit.

 

Il faut dénoncer ce monde du travail aliéné comme celui de la consommation effrénée, il faut dénoncer cette société productiviste qui produit pour produire, soumettant l'homme à sa logique mortifère. 

 

Le mois de Ramadan peut devenir une arme efficace pour prendre conscience et lutter, individuellement ou collectivement, contre un système aux antipodes de nos valeurs islamiques. 

 

Pour cela, il faut en comprendre le sens véritable car ce mois, plus que tout autre, est l'occasion pour :

- pour tout d'abord travailler moins et consommer moins afin de partager plus ;

- pour ensuite délaisser tous ces biens aliénants et développer de nouveaux liens sociaux, fraternels et communautaires ;

- pour enfin revenir au sens premier de notre existence, l'adoration du Très-Haut, du Très-Miséricordieux.

 

 

Yamin Makri

Porte-parole de l'UFCM (Union française des consommateurs musulmans)

 

 

 

 

Dans le cadre de sa campagne Ramadan, l'Union française des consommateurs musulmans a produit des affiches pour conscientiser la communauté musulmane aux méfaits de la surconsommation, spécifiquement en cette période bénie du mois de Ramadan. Ces affiches sont en téléchargement libre, veuillez les diffuser autant que possible. Que Dieu vous récompense.

  

 

 

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Rachid Zani
-302 points

"De nouveau, nous allons pouvoir rompre avec nos milles habitudes, nos tristes journées qui se ressemblent et se répètent inlassablement."

"...les vicissitudes d'un quotidien devenu bien ordinaire." qui me rappellent au souvenir d'un autre débat dans lequel nous nous attardions sur le consumérisme et ses nuisances.Hayat et doryphore s'en souviendrons peut-être.

Oui ,oui et encore oui.Stop à cette course effrénée vers le tout matériel,ce grand néant qui vide nos vies de l'Esprit noble que Dieu dans Son infini Bonté nous a légué.Et quelle meilleure occasion que le Ramadan pour le rappel de Dieu,le dikhr, pour s'en affranchir.

Ramadan Moubarak à tous.

X
Rachid Zani
-302 points

Le consumérisme ou cette ignominieuse complicité dans les massacres perpétrés en Syrie ou ceux de Libye dont on ne saura jamais assez que c'est pour sauvegarder un certain "niveau de vie"qu'ils sont commit.

Pour ma part,le dollar est bel et bien mort.Le triumvirat américano-franco-britannique a sonné le glas.

A lire " la fin du dollar" (ici)

X
kamal ahamada
0 points

Merci pour cet article

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Ramadan passera, que restera-t-il de notre résistance ?
Concrètement, cela donne une simplicité choisie chez moi :

1. Boycott au maximum des automates qui remplacent l'humain (banque, caisses automatiques des grandes surfaces).

2.Outre les principes alimentaires de la Sunna prophétique, revenir à une alimentation beaucoup moins raffinée et nécessitant le moins possible de transformation notamment par la cuisson (cf. concept du manger cru qui a fait ses preuves sanitaires dans les peuplades asiatiques : peu de cancers).

3. Abandonner l'usage du réfrigérateur, voire du congélateur pour ceux qui vivent dans une maison avec cave et/ou terrain (cf. précepte de l'alimentation à température ambiante + redécouvrir les techniques ancestrales de conservation des aliments... étonnement garanti !)

4. Lutte contre la pollution extérieure mais également intérieure en privilégiant le bois brut pour se meubler dans la mesure du possible.

X
Justine
-388 points

(suite)

5. Prêter une attention particulière à la notion de viande cadavérique, et si possible tuer ou faire tuer soi-même sa bête et/ ou la consommer/ la congeler dans les 24/48 h selon la viande.

6. Abandonner l'usage des lessives classiques, privilégier les noix de lavages, les boules de lavage, les sels blanchissants, le vinaigre et les huiles essentielles.

7. Pour ceux qui peuvent, récupérer les eaux grises pour les toilettes, sinon, the must pour ceux qui osent... les toilettes sèches.

Voilà succinctement des démarches concrètes de résistance.

Wa salâm

X
Hayat
-138 points

Salam Rachid Zani,
Je m'en souviens bien :)..
Tout à fait d'accord avec vous, le consumérisme est un véritable asservissement pour nos conscience, un boulet que nous nous attachons volontairement à la cheville, nous à qui la clé de la liberté a pourtant été donnée.

"Et quelle meilleure occasion que le Ramadan pour le rappel de Dieu,le dikhr, pour s'en affranchir"

" Dans un hadith du Prophète (saws), il dit : "Que périsse l'esclave du dinar! Que périsse l'esclave du dirham!"
Même si on ne vénère pas le dinar et le dirham à travers de véritables inclinaisons et prosternations, ils sont toutefois adorés lorsqu'on oriente notre coeur vers eux. Donc, pour celui qui dit "point de divinité sinon Dieu", son invocation n'est valide que s'il nie dans son âme et son coeur ce qui est autre que Dieu le très-Haut. Quiconque rempli son coeur de formes sensorielles, même s'il prononçait la formule mille fois, réaliserait que rarement son sens dans son coeur"..........................

X
Hayat
-138 points

......Mais s'il vidait son coeur de "tout autre que Dieu", et disait "Allah" une fois, il trouverait une félicité que son coeur ne pourrait décrire. Le cheikh 'Abd ar-Rahim al-Qina'ï a dit "J'ai dit la ilaha illa Allah une seule fois, et ça n'est plus jamais arrivé"."

Ibn'Ata' Allah al-Iskandari

Miftâh al Falâh wa Misbâh al-Arwâh

Excellent jeûne à vous tous.

X
Pancole
-4221 points

Vous devriez aussi cesser d'utiliser votre ordi et refuser la médecine allopathique.

X
Heidi
0 points

Merci Justine,

Pas de blabla, du concret applicable individuellement , voilà ce qu'il nous faut pour mettre en oeuvre au quotidien et toute l'année ce qu'on aura pu puiser au coeur du Ramadan.

Dans la perspective de ce que vous dîtes, je me permet de partager le lien d'une excellente conférence de Pierre Rabhi, penseur de la "Sobriété heureuse"..

http://www.networkvisio.com/festival-du-maroc-toulouse/tv-festival-du-ma...

Salam

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Germaine,

Merci pour le lien. J'apprécie Pierre Rabhi.
Je suis une adepte de la permaculture que j'ai mise en application à petite échelle dans mon jardin-potager. Les vers de terre sont devenus mes meilleurs amis.

Une recette testée de colle de papier-peint écologique et économique : diluer de la fécule de pomme de terre ou de la farine de riz dans de l'eau froide. Ajouter en remuant de l'eau bouillante puis un peu de l'essence de térébenthine jusqu'à obtention de la fluidité souhaitée (imputrescible + insecticide).

Palazzo,

Ma conception de la vie : ne prendre que le nécessaire, peser les avantages et les désavantages d'une technologie dans ma vie quotidienne avant de l'adopter ou non. Je n'ai pas de four à micro-onde (fausse-couche due à une fuite d'ondes ; cf stérilité masculine due au four à micro-onde placé à hauteur du bassin).

« Vivre simplement, pour que simplement d’autres puissent vivre » (Gandhi)

Wa salam

X
kenza1
0 points

Bonjour,

J'ai un IMC faible, je pèse 48 kilos pour 1m67. J'ai de l'anémie ainsi que des problèmes digestifs. Après Ramadan, j'ose à peine manger au ftour, ensuite rien au diner ni en fjar, j'ai des crampes qui m'empêche de manger correctement. Du coup mon poids chute encore et encore. Sans parler de vertiges, nausées affreuses ...

Je ne sais comment profiter de Ramadan afin d'améliorer mes conditions physiques comme c'est sensé le faire. Je ne sais plus quoi faire, aidez moi svp.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Palazzo,

J'ajouterai que je suis très rarement malade (idem mes enfants, et encore moins mon époux); nos pathologies sont simples : rhume de temps à autres... vive le citron, le miel, le thym, l'oignon, l'ail, l'aromathérapie...
En revanche, je suis très sensible aux produits chimiques, à la pollution environnementale (hypersensibilité bronchique due au tabagisme passif dans la famille durant mon enfance); dès lors, vous comprenez pourquoi j'ai supprimé tous les produits ménagers chimiques et y ai recours (presque jamais) que contrainte et forcée.

Je vous conseille les cactées pour absorber la pollution électromagnétique ; en même temps que les ablutions régénèrent le corps humain en électricité salutaire, la prosternation dans la prière le débarrasse les ondes électromagnétiques nocifs emmagasinées au cours de la journées.
Et en ce mois de Ramadan, le jeûne salvateur qui fait des émules :

http://www.jeuneetrandonnee.fr/Accueil

X
sidimouh
-69 points

Dans tous ces commentaires que je viens de lire , il y a sûrement de la sincérité , car sur le fond c'est une société idéale que vous proposez là . Mais restons un peu terre à terre . Dites moi qui est parmi nous capable de se passer de sa voiture , son ordi , sa télé , son tel ; ses parfums ; ses médicaments , ses bijoux , le confort de l'électricité , de l'eau chaude et le chauffage central , son petit tapis personnel pour faire la prière malgré la présence des tapis collectifs de la mosquée , l'avion pour voyager loin etc etc ... Sans consommation pas de production , pas de production pas de boulot , pas de boulot chômage et pauvreté , donc tentions et violences voire même les guerres . Arrêtons de rêver et assumons l'époque ou nous vivons . Dites moi ; est ce que vous connaissez l'histoire du prophète (ص) quand il racontait à ses compagnons la vie futur ?

X
Orlando
-2673 points

Il me semble que les musulmans grossissent en moyenne de 2 ou 3 kg pendant le ramadan et qu'ils ne pourraient jamais se passer de portables. Alors redescendons sur terre.

X
sidimouh
-69 points

Suite

Il a commencé à parler des premiers siècles tout naturellement et toute l'assemblée l'écoutait avec intérêt . Et tout d'un coups quand il est arrivé au 15ème siècle ( et on est en plein dedans )son visage s'est attristé et des larmes ont coulées sur ses joues . L'assemblée était ému , puis le prophète (ص) commence à sourire . étonné et perplexe par cet état , l'assemblée lui a demandé alors , oh prophète c'est quoi qui ta fait pleurer puis sourire ? Sur quoi il répondis , j'ai pleuré sur ce siècle ( le 15 ème ) qui sera un siècle dur à vivre , et je souris car mon peuple saura capable de l'assumer . Sans oublier sa prophétie sur les signes de la fin du monde en disant , c'est quand les descendants des marches pieds nus construirons des immeubles encore plus haut ! Et qu'est ce qu'on voit aujourd'hui ? Ben Laden , le bouygue saoudien d'origine yéménite , qui est entrain de construire la plus haute tour du monde à la Mecque ! étonnant non .

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Kabbaj,

Si cela peut vous aider : http://www.islamophile.org/spip/Le-jeune-et-la-maladie.html

Mais le mieux, c'est de consulter en direct les personnes de science (religieuse et profane, votre cas doit être considérées d'une manière particulière.

Wa salâm

X
Amir
-37 points

Salam Alaykoum Justine,

Pouvez-vous me donner des références quant vous dites que les cactées absorbent les ondes électromagnétiques? Merci, je suis vraiment surpris. Je croyais avoir compris les équations de Maxwell...

Et si vous avez des références sur les ablutions qui régénèrent électricité du corps, je veux bien.

Ramadan moubarak.

X
Pancole
-4221 points

Mon cher Amir on est, avec Justine, en plein écolo-ésotérisme.

Elle manie des concepts farfelus qui ressortent plus du magique que du rationnel.

X
sidimouh
-69 points

@ réno l'orlondo , tu es encore là toi ! ou bien tu as été profiter de tes vacances à l'oeil chez ton ex belle famille au Maroc . mais cela ne m'étonnerai pas d'une ordure qui crache sur les arabes , les musulmans et l'Islam et puis aller chez eux pour profiter de leur hospitalité . je ne comprends pas comment le modérateur peut publier cette mer... qui ne vient ici que pour polluer ce site et surtout en ce mois sacré du ramadan .

X
Hayat
-138 points

Salam Mohammed,

Bien sûr, vous avez raison, nous sommes tous partie prenante de ce système que nous alimentons au quotidien. Mais quand on voit la faillite d'un tel système fondé sur le "toujours plus de croissance", il semble impératif, non pas de "rêver", mais de sérieusement plancher sur un autre model sociétal.
S'il est vrai que dans la communauté musulmane, il y a un énorme travail à faire pour une prise de conscience de ces enjeux (et la mobilisation de l'UFCM,est, à ce titre, remarquable); il existe néanmoins de nombreuses personnes et organismes qui oeuvrent dans ce sens et trouvent des alternatives valables, que celà soit dans le domaine de l'agroécologie, de l'habitat, des transports, du social..
Si l'on devait suivre le modèle de notre prophète (saws) qui révolutionna la société de son temps et ne fût certainement pas le chantre de l'immobilisme, nous serions à la tête de ces différents mouvements.
Bon, le "jeûne de la langue", c'est raté aujourd'hui pour moi :(
Salam

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Amir,

Ramadan moubarak à vous aussi ainsi qu'aux oummanautes musulmans.

Je n'ai plus les sources de mes informations pour la simple raison qu'elles datent de l'ère d'avant internet.
Sinon, voici un lien qui rejoint l'idée :

Pour ce qui est des cactées, l'information se trouve dans les livres, sites et blogs traitant des plantes dépolluantes. De mes lectures islamiques, j'ai appris que les végétaux effectuent la glorification de Dieu (tasbih)et qu'il est donc bien d'en avoir en intérieur.

Mohamed,

On ne bannit pas la consommation de sa vie, on consomme autrement. Pour ma part, j'aime vivre légère et partir légère : m'encombrer c'est pas mon truc. Les Compagnons du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et les musulmans étaient de condition et de caractère différents. Respect à la pluralité, et l'intention est la base de l'islam.

Wa salam

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Amir,

Le lien n'est pas passé, je le remets :

http://choisirdieu.unblog.fr/la-priere-des-musulmans-et-ses-effets-clini...

Si derechef cela ne passe pas, effectuez-vous même les recherches sur le net avec les mots-clé "prière, prosternation, électricité".

Wa salâm

X
Superman
-9 points

Salam,

Magnifique article !

En réponse à la demande de Kabbaj :

Je te conseil de faire un bilan de santé ( gratuit tout les 5 ans) à voir à la sécurité social.
Tu pourras demander un bilan hormonal lors du test sanguin.
Beaucoup de personnes en souffrent car ce bilan n'est pas automatique et pourtant cela soignerait beaucoup de monde (homme et femme).
En espérant que j'ai pû t'aider, Allah i chafik...

X
Nassimo
1 points

Un article d'une rare condescendance, comme parler de notre religion et de la bonté d'Allah et écrire :" C'est tout le contraire du musulman qui s'enfonce dans un quotidien ponctué par sa petite vie de travailleur docile (quand il travaille) et de consommateur aliéné (quand il en a les moyens). "

Bref, le propos est attendu se veut Noble mais au final ne vole pas bien haut car il laisse un arrière goût de mépris.

X
Marie-Lucie
1 points

Bonjour,
C'est curieux car je lis de partout qu'au contraire, la consommation durant le ramadan explosait littéralement par rapport au reste de l'année et que le respect n'était pas exactement au rendez-vous. Comment expliquez-vous ces contradictions ?

X
Amir
-37 points

Wa Alaykoum as salam.

Merci Justine.

A ma connaissance, la seule protection possible contre la les ondes électromagnétique est "la cage de Faraday".

Pour l'article sur l'électricité, je suis assez sceptique, le corps humain est une résistance de très haute impédance.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Amir,

Le corps humain et l'électricité, liens (entres autres) à méditer :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3389

http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=6912

(Fin de l'article du second lien : fabuleux ce que l'on pourra faire à distance avec un portable !)

Wa salâm

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Il est vital de repenser notre système socio-économique...

http://www.courrierinternational.com/article/2012/07/24/echange-travail-...

Wa salâm

X
Aboubacar93
6 points

Mes biens chers frères,
Regardons les faits en face : en France, le "caddie" moyen des ménages musulmans augmente de 30% au cours du mois de Ramadan.
Il semblerait donc au contraire que cette fête constitue un véritable pic de consumérisme, les hypermarchés l'ayant très bien compris.
Cessons donc les hypocrisies et regardons nos turpitudes en face.
À bon entendeur...

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Consommateurs pris au piège :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_aq5sPMUm-k#!

Wa salâm