in

Y a-t-il une vie après la mort ? Voyage d’un neurochirurgien dans l’après-vie

Lecture durant cet été. Un best-seller outre-atlantique. Un témoignage bouleversant et authentique sur l’après-vie, écrit par un scientifique…

Le Dr Eben Alexander, comme la plupart des scientifiques, avait toujours nié la réalité des expériences de mort imminente (EMI). Neurochirurgien formé dans les meilleures écoles américaines, il pensait que si les EMI semblent bien réelles, elles ne sont en fait que de simples fantasmes produits par un cerveau en situation de stress extrême.

Pourtant, à la suite d’une maladie rare, le Dr Alexander est plongé dans le coma, en état de mort cérébrale. Au bout de sept jours, alors que ses médecins envisageaient de le « débrancher », ses yeux se sont ouverts. Il était revenu à la vie. La guérison du Dr Alexander est en soi un miracle médical. Mais le véritable miracle réside ailleurs. Alors que son corps était plongé dans un coma profond, Eben Alexander a voyagé au-delà de ce monde, au sein des nouveaux les plus profonds de l’existence supra-physique, et ce qu’il en rapporte est tout simplement… inimaginable !

Pour autant, l’aventure du Dr Alexander n’est pas une fiction. Il démontre, par des faits précis, que la mort du corps et du cerveau n’entraîne pas la fin de la conscience, que l’expérience humaine continue au-délà. Vécue par n’importe qui d’autre, cette histoire serait déjà extraordinaire. Mais le fait qu’elle soit arrivée à un neurochirurgien la rend révolutionnaire. Aucun scientifique ni aucune personne de foi ne pourra l’ignorer.

La preuve du Paradis (A proof of Heaven), de Eben Alexander 
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jocelin Morisson

Guy Trédaniel Editeur, 2013, 237 pages.

Note de la rédaction: Sans verser dans un discours « concordiste », certains spécialistes musulmans qui ont travaillé sur les expériences de mort imminente (EMI) affirme que  le Coran évoque les EMI à travers le verset  suivant: «Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu’Il renvoie les autres jusqu’à un terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent» (Sourate 39 verset 42).

Voir également l'entretien réalisé sur OummaTV avec le docteur le docteur Jean-Jacques Charbonier dans l'émission L'Esprit d'actu sur l'expérience de mort imminente. Plongés dans un profond coma ou morts cliniquement, des millions d'individus dans le monde font le même récit après leur réanimation : "la sensation de se détacher de leur corps, d'assister à leur propre réanimation". Un Hadith du Prophète (SWAS) évoque à ce sujet: "A la mort de l'homme, son âme quitte son corps (Muslim n° 2872, Abu Daoûd n° 4753, Ahmad n° 17803).

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. L’âme est l’affaire d’ellah (Coran) , et n’a aucune explication scientifique.
    La mort est un phénomène irréversible et n’a pas d’explication scientifique, je dirais que c’est la séparation âme et corps, le corps devient sans valeur cadavre, ellah nous a appris à enterrer les cadavres.
    Celui qui a marié âme et corps une fois pour venir au monde , il peut le faire une deuxième fois, pour l’autre monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : l’humour muslim contre l’islamophobie (vidéo)

Le chanteur Sami Yusuf interdit en Iran pour s’être produit en Israël