in

Un militant israélien d’extrême droite frappe violemment un journaliste palestinien en plein direct

Un militant israélien d’extrême droite a violemment frappé le vidéo-journaliste palestinien Fayez Abu Armeleh, alors qu’il réalisait un direct devant l’hôpital où le prisonnier palestinien, Hisham Abou Hawwash, a été transféré après une grève de la faim de 141 jours pour protester contre sa détention administrative.

Depuis 2003, Hawwash a passé plus de 8 ans dans les prisons de l’occupant israélien, la plupart du temps en « détention administrative », un système criminel par lequel la « seule démocratie du Moyen-Orient » s’autorise à incarcérer des Palestiniens pour des périodes de 4 à 6 mois renouvelables à l’infini, sans jugement, ni même mise en examen. C’est dans cette situation que se trouvait, depuis 2020, Abou Hawwash, lorsqu’il a démarré sa grève de la faim au mois d’août 2021. Il a payé un prix terrible pour son action de résistance, perdant plus de 40 kilos et endurant une détérioration accélérée de son état (ouïe, vision…), avant d’être placé dans le coma il y a quelques jours.

Europalestine

Publicité

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Etats-Unis : trois jeunes élus musulmans prêtent serment sur un Coran unique en son genre

Discrimination.Copte ou musulman ? La religion, un passeport en Égypte pour trouver un logement