in ,

Quand l’imam est une femme

Une femme imam, Sherin Khankan, a ouvert à Copenhague la première mosquée 100% féminine d’Europe. Marie Skovgaard a suivi Sherin Khankan durant près de trois ans, jusqu’en décembre 2018, après que la mosquée Mariam eut affronté, et surmonté, sa première crise interne. Elle signe un portrait lumineux au plus près de son héroïne portée par la foi, la regardant vivre, prêcher, échanger, douter, partager avec ses proches de tranquilles parenthèses volées au travail, et gardant à distance les intolérances que l’auteure, entre autres, de La femme est l’avenir de l’islam (Stock, 2017) a choisi de désarmer en douceur.

Publicité
Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le problème qui se pose est une fois de plus celui du littéralisme, qui affecte nombre de religions monothéistes, cf le créationnisme évangélique, parfois conjugué au platisme (20% des évangéliques américains). Le simple fait que les Livres Saints comportent des erreurs évidentes devait inciter à relativiser l’exactitude de ces écrits.
    Les croyants les plus avisés, ça existe, ont compris depuis belle lurette le caractère symbolique de certains passages. Cette remarque devrait logiquement conduire à l’interprétation libre des textes saints, quelles soient leurs sources. Ces livres ont d’ailleurs été rédigés bien après les révélations supposées, par des inconnus dont les sources étaient issues du bouche à oreille.
    Réintroduire un peu de bon sens n’est donc pas du domaine de l’hérésie. …Ou de la « perversion ». Je ne suis pas croyant, mais je pense qu’on peut l’être sans verser dans le fanatisme. Qu’on le veuille ou non, les croyants dits modérés, qu’ils soient musulmans ou chrétiens, remettent en question la lecture littéraliste des Livres Saints.
    Enfin, s’agissant de la morale sociétale, difficile d’appliquer au XXIème siècle des règles traditionnelles du septième. Cette remarque vaut aussi pour l’église catholique, qui refuse toujours l’accès des femmes à la prêtrise, condamne l’homosexualité, l’avortement, et même la contraception. (Alors qu’elle bénit les canons…).

  2. l’islam et le coran ont montré la voie.Dieu dans son infinie sagesse connaissant ses créatures a choisi l’évolution progressive en améliorant la condition de la femme de l’arabie du 7ème siècle sans établir l’égalité stricte entre hommes et femmes. trop de révolutions et de bouleversements ( théologiques , politiques et sociologiques) en un laps de temps aussi court auraient été contre-productifs .Il a établi l’égalité religieuse : croyants et croyantes ont le même statut au regard de Dieu , mais pas l’égalité sociale les conditions psychologiques et historiques de l’époque de la Révélation ne le permettant pas . Aujourd’hui une femme peut diriger une nation , piloter un avion , être prix nobel etc .. s’impliquer dans tous les segments de la vie moderne et ne pas diriger une prière? Cest une vision passéiste et dépaasée qui ne tient pas compte de l’évolution des sociétés humaines qui va vers l’instauration inchAllah d’une égalité entre hommes et femmes .

  3. @Christatella

    Il faut faire un peu plus confiance aux gens. Si une femme se proclame l’égale de l’homme, on n’a guère de raisons, entre autres, scientifiques, de douter de la pertinence de cette revendication. Si, au contraire, elle s’estime inférieure, ou différente, c’est probablement au motif que tel est le cas.
    Autant que je sache, les résultats scolaires des filles sont généralement meilleurs que ceux des garçons, ce qui infirme quelque peu le mythe de l’infériorité féminine. Notons aussi le fait que la force physique n’est plus un atout à notre époque. Or, c’était là jadis ce qui faisait la supériorité masculine. Il est peut être temps que l’Islam en prenne acte. Cela vaut aussi pour le monde occidental, en politique, en entreprise, ou au sein de la religion catholique.
    Enfin, je trouve étrange le fait qu’une femme puisse revendiquer son infériorité. Notez d’ailleurs le fait que cela invalide la pertinence de votre propos. Pourquoi essayer de penser si vous vous avouez incapable d’égaler les hommes?

  4. Quand je vois le haut niveau de vos réflexions, je m’etonne de vous voir publier ce genre d’articles.
    L’islam n’est pas une religion 2.0 où tout le monde peut se lever et improviser. Sinon ce serait le chaos, la dénaturation. Au temps du prophète salallahu waleyhi wa salam il n’y avait pas de femme imam. D’ailleurs il importe de se demander quelle en est l’utilité. où est sa nécessité.
    Ils sont en train d’essayer de pervertir subtilement l’islam mais que l’on se rappelle les mises en garde d’Allah dans le coran.
    Comprenne qui veut
    Craigne qui veut

Laisser un commentaire

Chargement…

0

NBA, baseball, foot, tennis : les sports us stoppent tout pour protester contre les violences policières

Algérie: Les réserves d’eau en nette diminution (www.elwatan.com)