,

Nous ne nous tairons pas

Communiqué du 15 janvier 2008

L’appel de Pax Christi du 31 décembre 2008 « Assez de sang et de larmes à Gaza » a été largement appuyé par tous les signataires de l’Appel de 2006, par des Eglises, par des communautés religieuses, des organisations, des hommes et des femmes de bonne volonté.

A Gaza, malgré la multiplication des appels, des démarches politiques, diplomatiques, les opérations se poursuivent.

Rien ne justifie tant de souffrance et de morts. C’est pourquoi nous ne nous tairons pas. Nous continuerons à dire : «  Arrêtez le massacre. Nul n’a le droit de disposer ainsi de la vie de ses semblables ».

Nous demandons audience à Monsieur Daniel SHEK, ambassadeur d’Israël en France, pour lui remettre notre appel et lui demander de le transmettre à Monsieur Ehud Olmert. Premier Ministre de l’Etat d’Israël.

Nous demandons audience à Madame Hind KHOURY, déléguée générale de la Palestine, en France, pour lui remettre notre appel, espérant qu’elle pourra trouver un canal pour le faire parvenir à Monsieur Ismaïl Hanyeh, responsable du Hamas à Gaza.

Mais au-delà de la tragédie qui se joue à Gaza, nous voudrions redire haut et fort à tous les responsables la conviction qui nous habite : il n’y a pas de paix sans justice, et sans respect du droit international. Et nous ajoutons avec le pape Jean-Paul II : «  Il n’y a pas de justice sans pardon », (Message du 1er janvier 2002 pour la Journée Mondiale de la Paix).

Pour tous ceux qui approuvent l’appel de Pax Christi.

Marc STENGER

Evêque de Troyes

Président de Pax Christi France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza : réaction de Ségolène Royal

Ne pas importer…