in

« Moi musulman, je n’ai pas à me justifier »

« Moi musulman, je n’ai pas à me justifier »

« Moi musulman, je n’ai pas à me justifier »« Qu’avez-vous fait encore ? ». C’est cette petite phrase à la forte résonance, prononcée en novembre 2015, au lendemain des attentats qui ont lourdement endeuillé Paris, qui a poussé Seydi Diamil Niane, docteur en islamologie, à prendre sa plume pour écrire « Moi musulman, je n’ai pas à me justifier ». Prônant un « islam retrouvé », il explique sur Oumma sa conception d’un « islam humaniste et purement spirituel ».

Publicité
Publicité
Publicité

Publiée par Oumma.com sur Mercredi 4 juillet 2018

« Qu’avez-vous fait encore ? ». C’est cette petite phrase à la forte résonance, prononcée en novembre 2015, au lendemain des attentats qui ont lourdement endeuillé Paris, qui a poussé Seydi Diamil Niane, docteur en islamologie, à prendre sa plume pour écrire «  Moi musulman, je n’ai pas à me justifier ». Prônant un « islam retrouvé », il explique sur Oumma sa conception d’un « islam humaniste et purement spirituel ».

Cliquez ici pour acheter ce livre

Publicité
Publicité
Publicité

15 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Cet islamologue doit comprendre une chose dont personne n’en parle.
    Le prophète (sws) dit que l’islam est construit sur cinq choses.
    Ce qui veut dire que l’Islam n’est pas les cinq piliers, mais une maison portée par cinq piliers.
    Dire que l’islam est une spiritualité, cela confond maison et piliers.
    La maison c’est, murs, portes, fenêtres, toit.
    Piliers c’est fondations.

  2. Ce jeune homme s’exprimant dans cette vidéo il parle encore de Sartre il me rappel mon jeune age quand aussi je parlait de Sartre et de Marx bref ! docteur si vous êtes musulman vous devriez vosu justifier mais vis a vis des musulmans car l’islam est une religion n’est pas une race on a des obligation every day, il faut aussi que vous preniez a s exprimez en arabe si vous islamologue! et si vous sentez mal il vous faut juste une prière et tous ira bien…

  3. Un groupe humain est à l’évidence constitué d’un nombre de tempéraments et d’histoires personnelles innombrables.
    Nul ne peut empêcher les aigris de chaque communauté de s’exprimer et de reprocher aux autres leurs déceptions leurs échecs, ce qui est beaucoup plus facile que de se regarder dans le miroir.
    Les français d’origine musulmane n’ont pas plus à se justifier que ceux d’origine catholique, protestante ou agnostique à partir du moment où à titre personnel ils respectent les lois de la République.
    Mais il suffit de « circuler » dans les sites communautaires et surtout dans les commentaires de ceux-ci pour ce rendre compte qu’accuser l’Autre est un sport sans frontière…
    Au bout du bout l’Histoire avec un grand H nous a appris que ces tempéraments finissent par dominer par leur violence verbale puis physique les gens de bonne volonté.
    C’est hélas la vague de fond qui se lève depuis l’Est de Europe et qui se rapproche pour atteindre ces derniers mois nos frontières.

  4. A l’heure de l’uniformisation mondialisation mono-culturelle de fait camouflée derrière un multiculturalisme de pure apparence, il est nécessaire de poser la question du rôle des spiritualités dans le proposition de codes éthiques devant servir aux idéologies politiques visant à réaliser ici et maintenant une société de justice. L’islam a donc un rôle à jouer dans ce processus non pas en tant que mouvement politique mais en tant que courant spirituel nourrissant de principes les mouvements politiques, idéologiques et sociaux. Dans une émulation féconde avec d’autres écoles spirituelles et intellectuelles. Les intégrismes, les sectarismes, les terrorismes, les manipulations ne sont dans ce contexte que des manoeuvres visant à empêcher la mobilisation de la partie créative de l’humain pour maintenir un système mondialisé injuste et devenu visiblement injustifiable.

  5. pourquoi quand les gouvernements français ,anglais américains et autres vont bombarder des milliers et des milliers de civils musulmans on ne demande pas à ces peuples de sortir manifester et de se justifier , et pourquoi on ne voit pas “pas en mon nom”

    • @fassi – Parce que ”ces peuples” disent parfois ”pas en mon nom” lorsqu’ils en éprouvent le besoin ou tout simplement l’envie.
      Meme chose pour des manifestations.
      Cela pour dire que l’on peut toujours demander de manifester, mais si le besoin ou l’envie ne sont pas au rendez-vous, aucun mouvement n’aura jamais lieu.
      ”Moi musulman, je n’ai pas a me justifier”… Tres bien, mais il faut alors accepter le ”moi occidental, je n’ai pas a me justifier”

  6. hahahahaha! vous êtes musulmans, ils étaient aussi des musulmans فوم عاد و قوم ثمود, voila Monsieur si vous êtes musulmans vous devriez respectés les préceptes de l’islam parler moins et faire beaucoup, je vous remercier de garder ca pour vous avec votre conviction et dieu

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Souad Abderrahim, la première femme élue maire de Tunis

Agression sauvage d’une fille voilée en Belgique: son torse a été scarifié avec un objet pointu