in

Michel Ayoub, le “Mesaharati” chrétien qui réveille les musulmans tout au long du Ramadan

Depuis plus de 13 ans, le mois sacré de Ramadan revenu, Michel Ayoub se fait un devoir de perpétuer la tradition ancestrale du Mesaharati, arpentant chaque jour, à deux heures du matin, les ruelles pavées de la vieille ville d’Acre pour réveiller les musulmans au son de son tambourin, afin qu’ils puissent prendre le Suhur (le petit-déjeuner).

Paré de ses beaux atours traditionnels confectionnés par une couturière druze aux doigts de fée et les épaules recouvertes d’un keffieh, cet Arabe israélien de 39 ans, ouvrier de son état, endosse avec un plaisir renouvelé son rôle de carillonneur des rues tout au long du mois béni, même s’il sait pertinemment que son profil est atypique.

Mais dans la vieille ville fortifiée d’Acre, au nord-ouest d’Israëlclassée au patrimoine mondial de l’Unesco, ni Michel Ayoub, ni la population musulmane qui y vit ne considèrent comme une hérésie le fait qu’un chrétien remplisse cette mission lors d’un jeûne que ce dernier n’observe pas.

Bien au contraire, les Arabes majoritairement musulmans de cette cité portuaire qui surplombe la méditerranée se réjouissent à l’unisson d’être réveillés, avant le lever du jour, par une voix mélodieuse qui s’élève dans les rues désertes, joliment ornées de lampes colorées traditionnelles, et chante les louanges de Dieu devant les maisons endormies : « Ramadan, Ô guérisseur des cœurs. Vous qui dormez, souvenez-vous qu’il n’y a qu’un seul Dieu et il est éternel ».

« Nous sommes de la même famille », clame Michel Ayoub, issu de la minorité arabe chrétienne, avant de renchérir : « Il n’y a qu’un seul Dieu et aucune différence entre chrétiens et musulmans ».

Pour ce sonneur de cloches qui brise la torpeur de la nuit ramadanienne, il n’y a pas de joie plus grande que de voir les fenêtres s’éclairer sur son passage et des têtes en dépasser pour le saluer chaleureusement, lui confirmant que son appel psalmodié pour le Suhur a bien été entendu.

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rachid Nekkaz choisit Cannes pour appeler à un grand rassemblement : “Toutes en Burkini”

Terreur à Manchester : 19 morts, 50 blessés