in

En Marche : un espoir pour nos quartiers ?

C’est dans un contexte chargé d’espoirs que je me mets en devoir de prendre la plume, au lendemain de la rentrée parlementaire d’En Marche dont l’arrivée récente à la députation est assurément synonyme d’optimisme renouvelé pour beaucoup de Français issus des quartiers populaires.

Certes les noms de ces nouveaux députés n’étaient naguère familiers du grand public, même s’ils sont loin d’être de nouveaux venus dans l’espace politique de notre pays puisque la plupart ont exercé des années durant des fonctions bien ancrées dans leurs environnements locaux.

Par la grâce de leurs parcours, et dans l’élan de leurs convictions, ils ont réussi à s’imposer sur des terres inféodées aux partis traditionnels avec talent et humilité. En l’espace de quelques mois seulement, ils ont su imprimer leur marque aux critères de l’expérience du terrain local, de la dynamique du renouvellement et de l’alternance démocratique.

La société civile – dont ils sont une composante majeure – s’incarnera désormais au plus haut niveau des responsabilités parlementaires et sera assurément un atout dans le rayonnement porté si longtemps par l’œuvre de leur formation politique.

En effet, notre pays doit tourner la page de plusieurs années de scandales politico-financiers et de gabegie gestionnaire, combattre comme ailleurs le chômage, contrer la morosité économique et réussir à exploiter avec la meilleure intelligence ses atouts de ruralité ainsi que la vivacité de son économie.

Sur la focale strictement locale, les hommes et les femmes issus de nos quartiers et amenés à collaborer avec leurs nouveaux députés n’ont aucun doute sur le bon esprit qui animera l’engagement des uns et des autres alliant la connaissance du terrain, la vision spécifique qu’il apporte et la volonté d’exister dans l’action et pas simplement dans la représentativité formelle, notamment dans la nécessaire synergie instaurée dans un espace en besoin de politique sociale.

La députation et les émoluments auxquels elle donne droit ne sont pas la bataille d’un jour suivie de cinq années d’inertie car, avertissement cruel, il est de notoriété publique que, dans beaucoup de nos quartiers, les initiatives ont souvent dû germer à partir de la base populaire, en remédiation urgente à des problèmes sociaux, plutôt qu’à celles de nos édilités.

Nos députés d’En Marche auront ainsi à prendre connaissance de nombre de ces actions œuvrant à la concorde civile et qui ne demande qu’à être épaulées de manière plus engagée et rationnelle.

Ce genre d’initiatives, bien qu’elles témoignent de la responsabilité de leurs initiateurs, ont souvent eu à regretter de n’avoir comme soutien que l’indifférence politique et la passivité (dont Miloud Kerzazi immortalise quotidiennement les stigmates sur son site Sous-France.fr[1]).

Souhaitons donc que la formidable dynamique En Marche prévale aussi sur les populations oubliées de nos quartiers.

Hocine KERZAZI

[1] http://www.sous-france.fr/

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Macron est comme hollande est sarko :un sioniste au service d’israel et de rotchild et des banqsters sionistes qui dominent ,volent ,exploitent et rackettent la france et les francais
    Avec Macron nous aurons donc une politique juive sioniste donc antichretienne et antimusulmanne
    Avec macron nous payerons des impots suplementaires pour enrichir ses patrons sionistes
    Avec macron ,nous aurons des guerres coloniales sionistes au magreb et surytout en algerie pour detruire les pays musulmans et permettre aux sionistes et a israel de mieux les piller comme sarko et israel et bhl ont detruit la libye en favorisant les islamistes pour mettre la libye a genoux et permettre a israel et a rotchild de la piller
    Avec macron enfin ,nous aurons cette politique sionistes de manipulation ‘”antiraciste” qui donnera de la puissance et de l’impunité aux raclures racailles et islamistes terroristes (faux musulmans au service du sionisme mondialiste) pour mettre la france a genoux et permettre ainsi a rotchild et a israel de mieux dominer et voler la france
    Avec macron ,nous aurons egalement une politique sioniste comme celle du ps et de l’ump ,qui favorisera l’immoralité ,la decadence ,les vices sexuels et la marchandisation de l’etre humain
    UN VRAI MUSULMAN EST ANTISIONISTE ET DONC ANTIMACRON
    MAINTENANT ,LA MAJORITE DES “REBEUX” S’EN FICHENT DE L’ISLAM ,ILS VOTENT POUR LES SIONISTES MACRON ET UMPS POUR BENEFICIER DES AIDES SOCIALES SUPPERIEURES A CELLE QUI SONT ATTRIBUEES AUX F DE SOUCHE ET SURTOUT POUR BENEFICIER DE L’IMPUNITE SUR LES DELITS
    Voir aussi sur google :1 la france sous l’occupation sioniste
    2 strategie sioniste :diviser pour mieux regner
    3 pourquoi les sionistes aident ils les islamistes
    4 la connivence entre wahabisme et sionisme
    5 al quaida c’est la cia
    6 L’eeil est une creation de la triple alliance sioniste
    7 les origines juives de la famille al saoud

  2. Il y a un risque d’être déçu.
    En effet, les partis politiques ont de bonnes intentions mais la réalité est là.
    J’ai été enseignant depuis 1978 en “zone sensible”.
    Si les “jeunes” de banlieue veulent réellement s’en sortir, il faudrait que leur comportement en classe change radicalement.

    Que leurs parents immigrés s’intéressent. On ne les voit jamais…

    Il ne s’agit pas de moyens supplémentaires qui nous coûtent extrêmement cher mais de constat : nous n’intégrons plus depuis longtemps des populations qui vivent de façon différente et qui recréent ici le monde qu’elles fuyaient pour vivre mieux !

    C’est une bombe à retardement.

  3. On prend le problème à l’envers si l’on continue de croire que les solutions viendront des politiques. Bien sûr, à l’occasion, on peut trouver une oreille attentive auprès d’un gouvernement, mais au final ce sont aux gens eux-mêmes de se prendre en main.

    Les deux priorités sont la délinquance et le chômage.

    Il faut que les habitants de ces quartiers (j’en viens), les parents en premier lieu, prennent leurs responsabilités. Il ne peut y avoir de compromis avec les dealers et autres ratés qui pourrissent la vie de tous. Dire qu’il y en a encore qui confondent le film _Scarface_ et la réalité! De même pour cette mythologie stupide et contraire à tout intérêt qui tourne autour de la soi-disant culture hip-hop. Il n’y a rien de glorieux ni de valorisant chez des individus qui massacrent la langue française (pas par choix, mais par manque d’éducation) ou se complaisent dans la vulgarité et les clichés du ghetto en vérité inventés par les marchands de musique et les publicitaires 2.0. Si vous vous comportez en animaux, n’attendez pas que l’on vous traite autrement…

    Pour le chômage: la clef c’est l’éducation nonobstant les obstacles (ségrégation scolaire, peu de soutien, peu de modèles, etc.). Oui c’est vrai, être issu de la condition postcoloniale comporte des handicaps sociaux-culturel dans une France réfractaire à la différence, et amnésique sur ses devoirs historiques. Est-ce une raison pour se complaire dans la victimisation? Toutes les statisques, en France et ailleurs, démontrent que ce sont les diplômes qui font la différence sur le marché de l’emploi. Il y a aussi l’esprit d’initiative: créer sa propre entreprise (hormis les kebabs et Uber!), savoir se relever après qu’on est tombé plusieurs fois. Si vous ne croyez pas en vous, qui croira en vous alors?

  4. Ce gouvernement sera pro- Israelien comme celui de Hollande . Certains ministres sont ouvertement pro sioniste et Mr Macron ira comme les autres à la grand’messe du CRIF . Attendons de voir quelle sera la politique du nouveau président de la République sur le moyens orient . Dans ce domaine ( pour moi l seul ) on peut regretter Jacques Chirac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza : l’Autorité Palestinienne empêche les malades de sortir

Un Saoudien prénomme son bébé “Al Saudiyya” en signe de patriotisme