in

Malek Chebel est mort

Malek Chebel, anthropologue des religions, est décédé ce samedi à Paris à l’âge de 63 ans des suites d’une longue maladie, rapporte l’agence APS.

Né en 1953 à Skikda, le défunt qui a entamé son cursus universitaire en Algérie avant de poursuivre ses études à Paris, était connu pour sa réflexion sur l’islam et pour être l’auteur du concept « l’islam des lumières », rappelle la même source.

Il a écrit plusieurs livres dont « Dictionnaire des symboles musulmans », « Les cent noms de l’amour », « Sagesse d’Islam », « Dictionnaire encyclopédique du Coran », « Les enfants d’Abraham », « l’Islam expliqué », « L’Islam et la raison, « le combat des idées » etc. Il est également l’auteur de plusieurs enquêtes et analyses ainsi que des articles de presse sur l’Islam et le monde musulman.

Malek Chebel a aussi traduit le saint Coran en langue française. Le regretté sera inhumé dimanche à Skikda, selon ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Russie veut peser sur le dossier israélo-palestinien

Le tribunal de Hambourg relaxe les accusés de la nuit du Nouvel An à Cologne