in

L’Organisation de la Coopération Islamique condamne la « violence anti-musulmane » en Inde et exige d’y mettre un terme

Depuis Djeddah, en Arabie saoudite, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) s’est insurgée contre la flambée de « violence anti-musulmane », délibérée, pensée et planifiée, qui embrase l’Inde, et particulièrement sa capitale New Delhi, devenue le théâtre de représailles islamophobes insoutenables.

Ses 57 Etats membres ont, en effet, exhorté jeudi le gouvernement ultra-nationaliste de Narendra Modi, dont chacun sait qu’il a du sang sur les mains, à y mettre un terme toutes affaires cessantes.

Publicité
Publicité
Publicité

Le coup de semonce de l’OCI est intervenu alors que ce déchaînement de violence a atteint son paroxysme au cours de ces derniers jours, à l’aune d’un bilan macabre qui ne cesse de s’alourdir (plus 34 morts et près de 200 blessés) et de la hausse alarmante de profanations de mosquées. Cette soif de vengeance, qui anime des hindous ivres de haine, n’a plus de limites, et va jusqu’à lyncher à mort ou brûler vif des innocents, tels que Mohammad Zoubair, 37 ans, qui a survécu miraculeusement à son effroyable supplice, incendier des enceintes sacrées islamiques, mais aussi des maisons, des commerces et des écoles appartenant à des musulmans ou dirigés par eux.

        Lynchage de Mohammad Zoubair dans la rue par une foule armée de bâtons et de barres de fer

« L’OCI condamne la montée de la violence alarmante à l’encontre des musulmans en Inde, qui a causé la mort de nombreuses personnes innocentes et blessé des centaines d’autres, ainsi que les incendies criminels et les actes de vandalisme visant des mosquées, ainsi que des propriétés de musulmans », s’indigne l’OCI dans son communiqué officiel, non sans avoir préalablement présenté ses condoléances les plus émues aux familles des victimes de ces « agressions odieuses ».

« L’OCI appelle les autorités indiennes à traduire en justice les instigateurs et les auteurs de ces actes de violence anti-musulmane, et à assurer la sûreté et la sécurité de tous ses citoyens musulmans et la protection des lieux saints islamiques à travers le pays », ont exigé les représentants des 57 Etats qui composent cette organisation intergouvernementale créée en 1969, dont la vocation première est de promouvoir la coopération dans les domaines économiques, sociaux, culturels et scientifiques, mais aussi de sauvegarder les lieux saints de l’islam et de soutenir le peuple palestinien.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Kalim

    Compris. Les philosophes grecs sont des pédérastes qui n’existent pas, Jésus, un disciple de Mahomet qui faisait semblant d’être juif, alors que les juifs n’existaient pas non plus. Du coup, le pauvre Jésus n’avait d’autre choix que celui de se rabattre sur une religion du futur.
    Pour ce qui est de Gandhi, ne pas confondre la tolérance envers les autres cultes et l’adhésion à l’Islam. Gandhi privilégiait surtout les droits de l’homme, ce qui explique son combat contre le système des castes.
    Enfin, l’Abbé Pierre avait surtout lu et intégré le Nouveau Testament, dont il suivait les préceptes presque à la lettre. Rien à voir avec le Coran. Il a aussi eu quelques liaisons, avec des femmes adultes, et a eu le tort de l’avouer, d’où sa non-canonisation, mais je pense là où il est, il s’en fout un peu.
    Sinon, vous avez raison: Les philosophes grecs étaient tous pédérastes. C’était la mode à cette époque. Autres temps, autres moeurs. Notez quand même le fait que je suis tout sauf platonicien. Je préfère 1000 fois Démocrite, le pape du matérialisme, un touche à tout curieux de tout qui a aussi inventé le concept d’atome, à une époque où il fallait beaucoup d’imagination pour concevoir cette idée. A moins que ça ne soir l’ange Gabriel qui lui ait passé le tuyau.

    • Soyez fier, vous en êtes l’illustre représentant : que de sottises. Votre légèreté est à la hauteur de votre inconsistance. C’est à l’image des philosophes grecs, tous incontinants paraît-il. C’est sûr que leur éducation devait laisser des séquelles. Et vous ? Fut-ce un prêtre ou un philosophe ?

  2. Oui, et après les condamnations il y a quoi? D’autres condamnations, et après? D’autres condamnations encore? Une chaîne infinie de condamnations, l’arbre à palabre ne produit que des mots,…

    Croissant de lune.

  3. Les musulmans sont à l’avant-garde de la défense des opprimés en Inde. Les chrétiens sont également concernés sous les applaudissements économiques pitoyables de Trump. C’est honteux !
    Quant aux Bouddhistes, les hindouistes des castes les détestent également alors que leurs religions respectives viennent de la même source : le brahmanisme ou B-Rahma ou Rahma (Le Miséricordieux en Arabe).
    Malheureusement, à l’instar du christianisme et son clergé, l’hindouisme et le bouddhisme ont pourri à cause de la constitution des castes qui ne sont rien d’autre qu’un clergé polythéiste.
    Si au moins ils suivaient l’exemple de Gandhi qui lisait le Noble Coran tous les matins et soutenait la création d’un califat islamique pour restaurer l’universalisme et le multiculturalisme de l’Inde, ils pourraient même avoir une chance de revenir à la religion de leur naissance (nous naissons tous musulmans), de paix et de fraternité : l’islam.
    Entre l’hindouisme séparatiste violent étatique de l’Inde et le bouddhisme génocidaire étatique de Birmanie, nous ne pouvons que constater l’incapacité de ces religions à être universellement spirituelles et qu’historiquement seul l’islam est garant de l’unité de ces régions dans le respect des libertés religieuses de chacun.
    Encore de nos jours, les États musulmans protègent les minorités religieuses sans discrimination et/ou violences propagandistes étatiques.

      • @Patrice
        Ne mélangez pas tout : Platon aurait été (on ne sait pas si il a vraiment existé) un pédéraste païen, Jésus un musulman, Ghandi un hindou de la branche monothéiste et très proche de l’islam et des musulmans, l’Abbé Pierre un chrétien qui avait peut-être lu le Noble Coran et compris l’arnaque du célibat et du clergé.
        Par contre Patrice, on ne sait toujours pas, mises à part ses sottises, il n’y a rien de consistant qui en sort…

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Coronavirus en France: Message urgent aux imams et responsables de mosquées

Dix-neuf soldats syriens tués par des tirs de drones turcs dans la province d’Idleb,