,

Les pêcheurs tunisiens de Zarzis : ces valeureux sauveurs de migrants depuis plus de dix ans (reportage)

Sur leurs chalutiers sur lesquels ils embarquent une fois par semaine, les pêcheurs tunisiens de Zarzis, au sud de la Tunisie, font figure de véritables héros des mers, constamment sur le qui-vive et n’écoutant que leur conscience pour porter assistance à des migrants en détresse au large des côtes tunisiennes, et ce, depuis plus de dix ans.

Ce sont des centaines de vies que ces sauveteurs anonymes, dont l’humanité n’a d’égal que l’humilité, ont secouru en méditerranée au fil du temps et des flots, comme en a témoigné Shams Eddine, le président de l'association des pêcheurs traditionnels, dans le reportage diffusé dans le cadre de l'émission Thalassa qui leur rend un bel hommage. "Cela fait plus de dix ans qu'on fait face à ces naufrages, depuis le début de la migration maritime qui a commencé en Libye sous le régime de Kadhafi", a-t-il expliqué.

La peur d’entrer en collision avec un frêle esquif de migrants ne les quitte jamais, et ce sont des pêcheurs doublement aux aguets qui prennent la mer et scrutent l’horizon. "Mais il y a Dieu dans ce monde, on a une conscience, on ne peut pas laisser les gens mourir", insiste pour sa part Salih.

"Quand nous voyons des migrants en mer, nous leur portons secours sans réfléchir. C'est vrai que ça peut nous coûter les 3.000 dinars de sortie en mer, mais nous n'avons pas le choix", renchérit un des pêcheurs, tandis que Shams Eddine fait le récit d’un sauvetage particulièrement éprouvant: "Ils étaient plus de 120 personnes sur l'embarcation, deux d'entre eux se sont noyés. Ils ont sauté du zodiaque, sont tombés dans l'eau et ne sont plus jamais remontés", s’est-il remémoré avec émotion.

Un autre pêcheur lui faisant écho : "On les a remontés du zodiaque, il y avait des femmes et des enfants, beaucoup d'enfants. L'un d'eux venait de naître".

Les valeureux pêcheurs du petit port tunisien de Zarzis, ces héros méconnus, passent enfin de l’ombre à la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A deux reprises, elle tente de poignarder une femme voilée à la sortie de l’école

Un film entend révéler la « vie secrète » de la famille royale d’Arabie saoudite