Menu
in

Les antisémites d’hier comme d’aujourd’hui ne lisent pas le Coran. Ils continuent de lire Drumont et Maurras.

MUSULMANS ET JUIFS DE FRANCE : NE NOUS TROMPONS PAS DE COMBAT !

À l’occasion du 250ème anniversaire de la loge du Grand Orient de France, le Président de la République a mis en garde ceux qui prétendent soutenir les juifs de France par le rejet des musulmans de France. Cette mise en garde juste et justifiée doit être entendue, notamment par ceux qui considèrent la présence de l’extrême droite dans la marche du dimanche contre l’antisémitisme comme une évolution « positive de l’histoire ».

Croire à un changement de l’extrême droite, c’est méconnaitre que l’expression policée de ses dirigeants n’est pas porteuse d’un vrai changement mais relève d’une stratégie de sa dédiabolisation et d’un calcul politique.

L’extrême droite n’a cessé de faire des parallèles entre la situation en France et celle au Proche-Orient, en agitant la peur d’une guerre civile, en distillant la haine et la division au sein de notre société et en faisant croire que les musulmans de France sont tous des terroristes potentiels.

L’extrême droite française fait tout pour importer le conflit israélo-palestinien en France, afin que les juifs de France, son ancienne cible qui le demeure malgré les apparences trompeuses, se déchire avec sa nouvelle cible, les musulmans de France.

Les responsables de l’extrême droite n’ont à aucun moment prononcé le mot « Paix » ou appelé à un cessez-le-feu.

Par ses paroles et ses actions, l’extrême droite alimente quotidiennement son fonds de commerce : un “choc des civilisations” qui opposerait la civilisation « judéo-chrétienne » à la civilisation musulmane. Elle tente de réhabiliter son ancêtre le régime de Vichy et sa collaboration à la déportation de nos compatriotes juifs. Elle oublie que c’est chez les musulmans que les juifs trouvèrent refuge lorsqu’ils furent persécutés et chassés d’Europe.

Publicité

N’en déplaise aux antisémites d’hier et d’aujourd’hui, l’antisémitisme est interdit par les textes fondateurs de l’islam. Les antisémites d’hier comme d’aujourd’hui ne lisent pas le Coran. Ils continuent de lire Drumont et Maurras. Leur ADN n’a pas changé, leurs références non plus.

C’est dans ces références qu’ils puisent leurs codes et expressions qu’ils appliquent aujourd’hui aux musulmans. L’expression “Français de papier” n’est pas sans nous rappeler Maurras qui désignait ainsi les juifs, les francs-maçons et les protestants. Le concept d’« islamo – gauchisme » n’est qu’une mise à jour du « judéo-bolchévisme » qui servait d’alibi pour la haine du juif.

Alors, musulmans et juifs de France, ne nous trompons pas de combat !

Paris, le 12 novembre 2023

Le Conseil Français du Culte Musulman

Laissez un commentaire

Quitter la version mobile