,

L’équipage français du “Dignité-Al Karama” de retour à Paris ce soir

Les 11 passagers du bateau français ont été expulsés d’Israël et seront aujourd’hui à Paris. Ils sont en bonne santé, après l’abordage de leur bateau dans les eaux internationales par des commandos israéliens. Les passagers canadiens, grecs et suédois ont été renvoyés dans leurs pays respectifs. Après avoir été ramenés au port israélien d’Ashdod, ils ont été transférés dans la soirée au centre d’identification de Holon près de Tel Aviv. Ils y ont reçu la visite de leurs avocats ainsi que de la Consule de France à Tel Aviv, Mme Le Baron. Ils ont ensuite été amenés à l’aéroport de Tel Aviv où ils ont passé la nuit.

Le récit de l’abordage rapporté par la journaliste israélienne Amira Hass, qui était à bord, montre la démesure de l’intervention israélienne.

7 bateaux de commandos et 3 bateaux équipés de missiles, avec à leur bord 150 soldats pour arrêter 16 militants non armés sur un bateau de 16 mètres de long. Cet abordage, intervenu dans les eaux internationales est illégal. Par ailleurs, même si aucun coup de feu n’a été tiré, dérouter de force un bateau et ses passagers sous la menace d’armes, avec des bateaux militaires, est un acte de violence qui doit être condamné, comme doit l’être le blocus de Gaza. Rappelons que si l’armée israélienne a pris précaution de ne pas attaquer un bateau transportant des européens, elle n’hésite pas à tirer sur la population palestinienne.

Un point presse avec tous les passagers aura lieu à leur arrivée à 21h30 au terminal 2E, à l’aéroport de Roissy.

Une conférence de presse aura lieu demain à 11h au siège du MRAP, 43 boulevard Magenta, 75010 Paris.

Communiqué de l’Assoication France Palestine Solidarité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Case Départ” : quand le cinéma français échoue à raconter l’Histoire

Gaza : La symbolique de la flottille