in

Le Washington Post qualifie de «ridicule» la polémique en France sur le «hijab de running»

Vue des Etats-Unis, la polémique sur le «hijab de running» que l’enseigne Decathlon a renoncé à commercialiser suite à la levée de boucliers suscitée, semble bien étrange. Le Washington Post a ainsi qualifié l’affaire de «ridicule».

«Une nouvelle fois, la France s’est plongée dans le ridicule en parlant des vêtements que les femmes musulmanes peuvent choisir de porter ou non», peut-on lire dans l’article consacré à la polémique, rédigé par le correspondant du quotidien à Paris, James McAuley. «Les vêtements que les femmes musulmanes choisissent de porter sont un sujet à polémiques en France, une société officiellement laïque qu interdit tout signe et symbole religieux dans la vie publique – à l’exception, bien sûr, des crèches et des sapins de Noël qui décorent les mairies en hiver», poursuit le journaliste. Après avoir rappelé l’origine de la polémique, James McAuley compare l’affaire à celle du «burkini», qui avait déja suscité de vifs débats en France à l’été 2016. Et il explique, de manière ironique, que d’une simple polémique sur Twitter cela est désormais devenu «une affaire d’Etat», à laquelle les principaux responsables politiques du pays participent désormais.
Lire la suite sur CNEWS

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Depuis sa prison, le leader marocain du RIF Zefzafi envoie un message de soutien aux manifestants Algériens

Retrait de la vente du « Hijab de running »: l’humoriste Y.Belattar appelle à un « rassemblement  pour la dignité »