in

Le romancier islamophobe Jack-Alain Léger s’est suicidé

C’est une voix islamophobe sans nuances qui s’est tue, c’est une plume au vitriol contre l’islam qui a cessé d’écrire, c’est en plein Ramadan que l’écrivain Jack-Alain Léger, qui en exécrait le rituel, s’est jeté, mercredi dernier, du huitième étage de son appartement, à l’âge de 66 ans.

Auteur maudit et ruiné aux multiples pseudos, dont certains louent le génie torturé, alors que rares sont les éditeurs qui voulaient encore le publier, Jack-Alain Léger, né Daniel Théron, était considéré comme maniaco-dépressif.

Publicité
Publicité
Publicité

Alors que la France regorge de Cassandre pour prendre la relève et véhiculer l’amalgame pernicieux entre « islam et islamisme » qui lui était si cher, au point de le mettre en exergue dans son livre paru en 2003 « Tartuffe fait Ramadan », un pamphlet virulent contre l’islam, les musulmans et l’icône du moment, Tariq Ramadan, nous diffusons sa prestation télévisuelle éloquente sur le plateau d’Ardisson en 2004.

Bonjour / Salam 👋

Recevez nos articles directement dans votre boite email

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

“L’islam dehors, bandes de porcs !”

Les musulmans britanniques exhortent le gouvernement à agir contre les violences islamophobes